lundi, novembre 12, 2007

Envie de pleurer et de faire la fête


C’est très étrange… J’oscille entre une déprime féroce qui me coupe l’appétit (j’ai perdu presque 3 kg depuis l’annonce) et m’empêche de dormir (je me suis résolue a prendre un anxiolytique pour dormir après plusieurs nuits d’insomnie totale) et une étrange envie de m’amuser…
C’est juste une idée qui flotte… Une envie de fêter la vie, la famille, l’amitié, une envie de faire rire mes enfants de me gorger de leurs gros câlins.

Samedi nous avons fêté les 2 ans du petit dernier. Grosse fête, décidée sur le tard, nous étions 21 ! Si, si, ça rentre dans mon salon ! Titi était émerveillé par un gros camion de pompiers télécommandé (avec un fil) et qui fait « pin pon » et bien des adultes l’ont « aidé » les yeux brillants de plaisir .. ; je crois bien que sa Maman n’étais pas la dernière d’ailleurs.
Ca m’a fait tellement plaisir de voir des amis !

Dimanche par contre le poids de la fatigue… et le soir grosse crise d’angoisse. Ca oscille je vous dis, on dirait les montagnes russes. Il faut dire que ma puce de 6 ans que j’ai interrogée, au moment du bisou d’avant de dormir, sur son attitude étrangement « agressive » de ces derniers temps, m’a demandé de bout en blanc si je vais mourir et aussi si elle, elle va aussi « attraper la maladie ».

J’ai envie de rire, d’une soirée avec mon Chum, de fêtes de famille, d’une soirée délirante entre filles, de faire faire des millions de tours de manège aux enfants et je me sens trop fatiguée pour tout cela…

3 commentaires:

Ma'cha a dit…

je te propose un truc : tu combats de foutu crabe et après tu nous fais une méga fiesta d'enfer et tu nous invites tous, ok ? ;-)

Stefbsl a dit…

Moi, je me défoule en mettant la musique à fond les ballons (dès que je suis seule) ... je sais, c'est bizarre comme réaction mais ça me regonfle, va comprendre :-p

Tili a dit…

OK ma'cha, c'est dit ;-)