vendredi, janvier 25, 2008

Le cœur gros

Adieux Bernadette. Je garderai ce beau souvenir de vous, trinquant avec mon fils, Noël dernier, ravie de tous les beaux joujoux que le père Noël vous avait déposé chez nous.
Adieux ma bien vieille voisine, je m’occuperai de votre chatte, promis.
Adieux gentille bourrique, pourquoi avez vous mis tant d’obstination à refuser ce biper? Pourquoi avez vous fini par faire ce matin cette chute fatale dans vos escaliers?
Adieux grande dame j’espère que vous trouverez au paradis ces enfants que vous n’avez jamais eu.
Adieux mon Amie, ma voisine.

4 commentaires:

Ma'cha a dit…

:-s
elle avait bien de la chance d'avoir une aussi gentille voisine, n'empêche...

griffollet chat virtuel a dit…

Oui, et la chatte aussi.

Tili a dit…

Tres dure journée... Mon mari a enmené les enfants faire un tour, les héritiers sont tous là, eux que je n'avais jamais rencontré. J'ai réussit à récuperer la chatte, qui semble complètement perturbée, et dont les heritiers ne veulent pas, avant qu'ils ne ferment la maison pour plusieurs mois sans doutes. J'ai dû affronter pour cela la vision du lieu de l'accident qui n'avait pas été nettoyé. Là je l'ai enfermée chez moi en espérant qu'elle s'habitue. J'avais déjà 2 chats qui se disputaient amplement avec cette bête. Comment on fait dans ces cas là ? Je ne suis pas du tout sûr qu'elle va accepter de rester ici. Elle est terrorisée mais ne m'à pas griffée quand je l'ai attrappée. Les enfants vont arriver d'un instant à l'autre.
Je dois être malade, j'ai vomis.

cathy a dit…

Je suis sure que la chatte trouvera son refuge des qu'elle aura passe le traumatisme de la mort de sa maitresse.
Et puis il me semble que chez sa voisine, elle ne manquera pas de caresses... Fais tout de même attention a ne pas trop t'en approcher, histoire d'éviter crises d'asthmes et cie.
Je te rappelle le dicton africain : la mort d'un proche, c'est une nouvelle naissance. Peut être bien que ta voisine vient de te sauver la vie. Penses-y.