jeudi, avril 17, 2008

Ca énerve !

Ce matin cette dépèche de l'AFP me fait HURLER !
Notre gouvernement se fiche de l'avis de ses électeurs. . Nous avons un ministre de l'ANTI-écologie...
A lire aussi:
Sénateurs, voterez-vous une agriculture de l’irrespect ?


Moi j'avais écrit aux Sénateurs de ma région, seule une sénatrice socialiste m'avait répondu qu'elle était d'accord, les autres ne se sont même pas donné la peine de répondre, méprisants du peuple qu'ils sont...


Les groupes PS et PCF au Sénat quittent le débat sur les OGM
2008-04-17 00:05:34
PARIS (AFP) © AFP L'hémicycle du Sénat, le 11 octobre 2007 à Paris

Les groupes PS et PCF au Sénat ont annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi qu'ils renonçaient à débattre du projet de loi sur les OGM, après le vote d'un amendement visant à revenir sur l'interdiction des OGM dans les zones AOC.

Cette interdiction résultait d'un amendement du député communiste André Chassaigne, adopté par l'Assemblée nationale, prévoyant que les organismes génétiquement modifiés "ne peuvent être cultivés, commercialisés ou utilisés que dans le respect de l'environnement et de la santé publique, des structures agricoles, des écosystèmes locaux et des filières de production et commerciales qualifiées +sans organismes génétiquement modifiés+ et en toute transparence".

Le Sénat a corrigé cette rédaction à l'initiative du rapporteur Jean Bizet (UMP) en y ajoutant une précision: "La définition du +sans organismes génétiquement modifiés+ se comprend nécessairement par référence à la définition communautaire. Dans l'attente d'une définition au niveau européen, le seuil correspondant sera fixé par voie réglementaire, sur avis du Haut conseil des biotechnologies, espèce par espèce".

Le rapporteur a expliqué que son amendement, soutenu par le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo et adopté par 185 voix contre 121 - celles de la gauche -, visait à "rendre conforme au droit européen", l'ajout proposé par M. Chassaigne.

"Cet amendement ne supprime pas cet ajout mais il le dévitalise totalement", a protesté Marie-Christine Blandin (Verts).

Prenant acte du fait que, selon le voeu de M. Bizet et du gouvernement, cet amendement serait le seul à être adopté au Sénat, Jean-Marc Pastor (PS) a annoncé que son groupe "ne continuerait pas à participer à un débat fantoche".

Gérard Le Cam (PCF) lui a emboîté le pas: "Il n'y a pas de démocratie dans ce pays", a-t-il protesté.

A l'ouverture de la discussion en deuxième lecture au Sénat du projet de loi, le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo et M. Bizet (UMP) avaient appelé les sénateurs à un "vote conforme" à celui des députés, sauf l'article 1er comportant l'amendement Chassaigne.

Avec le départ des sénateurs socialistes et communistes, tous les autres articles devraient être définitivement adoptés sans modification par le Parlement, seul l'article 1er, ainsi modifié, devant revenir devant l'Assemblée nationale pour une dernière lecture.

____________________________________________________________________________________

Voici de que j'avais envoyé aux Sénateurs de ma région:

Mesdames, Messieurs les Sénateurs,

Après le scandale du premier passage au Sénat du projet de Loi relatif aux Organismes Génétiquement Modifiés et la décision scandaleuse du Sénat d'aller contre la volonté de la majorité des Français en refusant de protéger nos terres agricoles de la contamination par les OGM, je vous demande d'entendre enfin les personnes qui vous ont élues pour que vous préserviez leurs intérêts et non celles de multinationales peu scupuleuses. A défault d'être capables de redresser la situation en interdisant les OGM en plein champs, ayez je vous prie l'obligence de préserver et renforcer l'amendement 252...

En vous remerciant par avance de l'attention que vous saurez porter aux attentes de vos électeurs je vous prie de croire, Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur à l'assurance de ma meilleure considération.
_________________________________________________________________________________

Et voici la seule réponse reçue, de Mme la Sénatrice Claire-Lise CAMPION

Madame,

Votre mail a retenu toute mon attention et je vous en remercie.

Repoussé pour des raisons électorales, le projet de loi soumis à l’Assemblée nationale vient finir de fixer le cadre des cultures OGM sur notre territoire. Il termine la transcription dans notre droit de la directive européenne 2001/18/CE du Parlement européen et du Conseil, du 12 mars 2001. Cette transcription a déjà fait l’objet de trois décrets du 19 mars 2007.

Comme les sénateurs socialistes au Sénat, les députés socialistes ont défendu le principe de précaution pour les OGM compte tenu d’un certain nombre d’erreurs passées (vache folle, amiante…).

La recherche sur les OGM est indispensable, encore faut-il qu’elle ne soit pas motivée uniquement par des retombées commerciales à court terme, l’étude des risques devenant subsidiaire.

La prudence s’impose. Or, au contraire, le projet de loi légalise les cultures commerciales d’OGM, en plein champ. A terme ce sont les productions sans OGM qui sont condamnées, en confortant le seuil d’étiquetage européen à 0.9%, et le seuil de détection.

En adoptant cette mesure, le gouvernement revient sur le droit du consommateur de consommer sans OGM, pourtant rappelé dans l’article 1 à la suite des promesse du Grenelle de l’Environnement.

Ce sont les motifs essentiels qui ont conduit comme au Sénat, les parlementaires socialistes à voter contre ce texte.

Je vous prie d’agréer, Madame, l’expression de mes salutations distinguées.

_________________________________________________________________________________

Je vous rappelles que c'est aussi le Sénat qui avait bafoué le droit des femmes en faisant adopter un article que je juges anticonstitutionnel, voir mon post

"Droit des femmes"

A QUOI SERT LE SENAT ??? A enrichir quelques notables grace à des salaires exhorbitants à vie et à des loby qui les engraissent ?

__________________________________________________________________________________

Il va y avoir une seconde lecture à l’Assemblée Nationale, dernière chance d'autant que de nombreuses voix discordantes se sont élevées y compris au sein de la majorité...
Que ceux qui pensent que la démocratie existe écrivent à leurs députés pour leur donner leur avis...

------------------------------------------------------------------------------------

Lire ça aussi:
Désaveu dans la formation présidentielle UMP sur la question des OGM

En ayant clairement décidé de faire de la question sensible des OGM un enjeu politicien, la majorité UMP du Parlement français s’est désavouée aux yeux non seulement de l’opinion publique, des associations mais aussi d’un certain nombre de ses membres.

___________________________________________________________________________________

QUELQUES QUESTIONS? LIRE ICI

http://elleestfollecellela.blogspot.com/2008/04/lheure-des-sciences.html

11 commentaires:

Mimosa a dit…

Mais oui, on vote pour des gens qui n'en ont rien à faire de ce que l'on pense. C'est quand même fou ! Mais je crois qu'on est trop résigné dans l'ensemble et qu'on ne se fait pas asez entendre. Le jour où tous ces gens auront conscience qu'ils ont des comptes à rendre aux électeurs, ça ira sans doute mieux. Mais en France, on râle beaucoup mais je trouve qu'on agit assez peu. Nos élus se comportent comme des notables à qui il ne peut rien arriver. Dommage...
Pour le petit coin de Paradis - je n'ai pas eu le temps de répondre hier - moi je choisirais "Cadaques" en Espagne. Ce n'est pas loin de la frontière et c'est très beau. On y sent aussi l'esprit de Salvador Dali. Bien sûr, il faut aimer...

Marianne a dit…

Pendant que l'on manifestait pour la flamme et le Tibet , on votait une loi inique sur les OGM. C'est moins porteur que les moines pour le taux d'audience .
Le problème des OGM est complexe et peu de gens comprennent l'enjeu de cette loi.
Si tu as le courage de t'y mettre pour simplifier le sujet , sinon le courrier aux élus c'est toujours mieux que rien .

Oxygène a dit…

Réparer les dégâts tous azimuts que cette droite inflige à notre pays ne sera pas de la tarte, aussi bien dans le domaine social qu'économique ou environnemental.
Heureusement, la gauche a des chances de conquérir le Sénat aus prochaines élections et l'UMP se fissure. C'est ainsi que malgré le rappel à l'ordre de Sarkozy, certains d'entre eux ont voté de façon à bloquer l'accession de R. Muselier, à la présidence de la Communauté de communes de Marseille et c'est un socialiste qui est passé ! Nous avons encore de sacrées surprises qui nous attendent. Elles n'empêchent pas nos colères légitimes devant les mensonges et les promesses trahies.

Moukmouk a dit…

Est-ce que le gouvernement français est plus fort que Monsanto? parfois j'en doute... C'est une organisation terroriste qui ne recule devant rien pour arriver à ses fins. Pendant que nous signons des pétitions, les riches agriculteurs payent les caisses électorales et se font rembourser par les bandits des USA.

Nadu a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Nadu a dit…

Ben fallait pas elire ces gugusses, maintenant faut pas s' etonner que ce soit le bordel!
Sans faire de prosélytisme les verts ont pourtant organises des dizaines de manifs partout en France le 29 mars dernier a ce sujet, mais je doute que les medias aient reportes la chose avec objectivite ni que les gens ne les aient pris au serieux, et pourtant, ils en usent des soirees a essayer de prevenir les gens....
Etant la fille de militants verts convaincus (bien que j'emmette des reserves quand a la façon dont ils gerent leur parti), je suis toujours effaree de voir a quel point les gens veulent plus d' ecologie mais ne sont pas pret a changer les choses en votant pour eux. Pour illustrer, dans la ville de mes parents, en Auvergne, la ou l' agriculture est au coeur de la vie des gens et ou le probleme de la contamination aux OGM n' est pas que theorique, ils ont fait a peine 3.5%!!!
Les autres partis se fichent bien de l' ecologie (meme si ca peut etre un argument de campagne a la con) et seront toujours "achetable" par les lobby et ca on le sait tous.

La bataille n' est pas terminee, mais c' est vrai qu' il est temps pour nous tous d' agir concretement si on ne veux pas vivre la situation decrite dans la chanson "Respire" de Mickey 3D.
(http://www.youtube.com/watch?v=RpPMWHJ2QII pour ceux qui veulent ecouter)

Bon, j'arrete, car sinon on y est jusqu' a demain.

Bisous.

Tili a dit…

Ah Nadu, si, si débattons ! Et j'aimerais aussi beaucoup élever le débat avec des réponses de biologistes moléculaires notamment aux questions que je pose plus bas, parceque moi ce n'est pas ma spécialité.
Ce que je voudrais dire pour les OGM au niveau scientifique c'est que en soit c'est un immence progrès, moi j'ai utilisé des OGM pour des recherches, grace a cela nous traitons les diabetiques et beaucoup d'autres applications possibles.
Le vrai débat est celui de la dissémination dans la nature, de la confiscation d'une denrée alimentaire via des brevets par une multinationale et des éventuels effets des OGM agricoles eux même sur l'environnement et la santé par le fait qu'on les ingère. Sans oublier les effets des defoliants qui vont avec. Mais là il faut vraiment savoir au niveau scientifique ce qui se passe et moi je ne sais pas...
Et au niveau politique je pense de plus en plus que le lobying est anti-démocratique...

Nadu a dit…

Ben effectivement, en tant que geneticienne moleculaire, le sujet m' interresse et me concerne (d' ailleurs, toutes mes levures et mes bacteries au labo sont des OGM).
Mais la on parle de trois choses majeures,
1) le probleme ecologique et les perturbations que cela entrainent dans les ecosystemes (ca fait quoi de disseminer dans la nature des genes de resistance aux antibiotiques, ou de resitance a certains parasite?, C' est vraiment utile de rendre telle plante plus resistante aux pesticides pour pouvoir en mettre encore plus dans les sols? Et quid de la flore et de la faune environnante?),
..... etc la liste est longue

2) le probleme economique (on est en train d' asservir les agriculteurs de la planete entiere a Monsanto et quelques autres gros de l' industrie agro, en vendant des semences steriles, les agriculteurs sont completement dependants du bon vouloir de ces compagnies, et on perd la diversite et le savoir faire ancestral
.... etc...la encore c' est sans fin
Il y a meme ce pauvre agriculteur canadien, qui avait ete contamine dans son champ par du mais Monsanto et qui avait ete condamne a payer une amende a Monsanto parce que Monsanto n' avait pas su prevenir la dissemination de sa merde.... Bien sur, Monsanto avait gagne car ils avaient les meilleurs avocats et les meilleurs influences!!! Non vraiment, on marche sur la tete.

3) Enfin, le probleme de sante publique. On a peu d' etudes ni de recul (car il existe une ENORME pression des lobby sur les gouvernements et sur la recherche publique en generale, et la recherche privee, c' est eux meme qui la font). Mais je me souviens d' une etude en Italie, sur des rats ayant mage du mais transgenique vs non transgenique, et il semblait clair que les rats ayant mange le mais OGM developpaient beaucoup plus rapidement des lesions graves et deleteres (de type cancers) du foie notamment et de plusieurs autres organes internes. Cette etude avait fini par etre censuree et les fonds pour poursuivre cette recherche avaient ete coupes net. (Berlusconi vient d' etre reelu donc ca n' est pas pret de reprendre).

Nadu a dit…

Bref, je vais arreter la car je dois filer cher le docteur, mais oui, il y a du travail, et oui, je pense qu' il est INDISPENSABLE d' appliquer le principe de precaution si on ne veut pas revivre la vache folle ou autre ratage.

Le probleme, c' est que dans l' etat actuel des choses et a cause des pressions des lobby, il est IMPOSSIBLE de conduire des recherches serieuses et independantes (par la recherche publique par exemple), donc le debat durera encore longtemps.

Va falloir continuer de se battre!

Comme dis mon papa: "la vie est une dure lutte" ;)!
Bises et a bientot.

Louve a dit…

Oula, vous me faites peur, les filles ! Et moi qui croyais naïvement que l'Europe résistait bec et ongles, face à l'oncle Sam et ses gros labos qui moulinent la planète...

La Suisse a voté il y a 2-3 ans un moratoire de 5 ans sur les OGM. Petite victoire à l'arraché, mais contre l'avis de l'exécutif et d'une partie du législatif si ma mémoire est bonne. Donc, quid après ces 5 ans ? Espérons que des études indépendantes auront été menées, qui sauront présenter les risques véritablement encourus, pour la biodiversité, les sols, les êtres vivants...

Je viens de terminer un gros bouquin du dr Maschi, sur la pollution électromagnétique. En fait, le livre parle relativement peu de cela, mais surtout des déboires qu'il a connus depuis le milieu des années 60 avec l'Ordre des Médecins, qui l'a exclut de ses rangs et lui a retiré son droit de pratique, sous prétexte qu'il soignait des patients avec des méthodes "douces" qui n'avaient pas leur place dans l'arsenal médical de l'époque. Ce qui n'est pas catalogué n'existe pas, n'a pas le droit d'exister. Heureusement, il a bénéficié de l'amnistie présidentielle sous Miterrand et a été réhabilité par Chirac dans la foulée. Peu importe, au final, si on adhère à la méthode, mais il s'agit à nouveau de terrorisme (médical, là) pour s'assurer une suprématie. Ca fait peur, quel siècle vit-on ???

Tili a dit…

Discours de Sarkozy 24 avril 2008
Il nous dit
"Je suis favorable à la recherche sur les OGM dont on a besoin, mais s'agissant de la culture OGM en plein champ, mon devoir est de prendre des précautions, c'est la raison pour laquelle j'ai obtenu la clause de sauvegarde sur l'OGM Monsanto"
et
"Le texte présenté par le premier ministre est équilibré. Je ne trahirai ni l'esprit ni la lettre du Grenelle"

Hum, à voir...