lundi, juin 02, 2008

Que sont les Vanités devenues ?


Il y a quelques mois, au début de la chimiothérapie j’écrivais cet article “carrefour des vanités”, on y voyait mon regard et toutes les vanités de l’être qui se veut immortel...
Après 6 chimiothérapie et une sérieuse remise en question, qu’en est-il ?

Je suis toujours vaniteuse... mais l’objet de ma vanité à profondément changé. Etrangement en perdant mon immortalité j’ai acquis une incroyable confiance en moi. Je crois que ce qui a changé c’est que le regard des autres n’est plus une crainte ou un enjeux.
Je ne suis ni gentille, ni méchante, ni belle, ni moche, ni intelligente, ni stupide, ni bonne mère, ni mauvaise mère, ni rien du tout en fait. Je me sens juste incroyablement humaine... Et vous tous aussi je vous sens seulement humains, jeunes ou vieux, d'où que vous soyez je nous vois très similaires.
J’ai cette vanité de ne me sentir au dessus ou en dessous de personne, les maîtres sont mes égaux et ceux qui se placent en dessous n’ont juste pas compris qu’ils sont pareils...

Ce que cette mortalité m’offre c’est une incroyable et profonde liberté !
Etrange processus, je le goûte sans avoir encore compris ce qui se passe, l’être mortel est profondément libre... pourquoi ?

11 commentaires:

Moukmouk a dit…

Merci c'est exactement ce que j'essaie de dire que nous ne sommes que la vie qui passe à travers nous. Je n'a pas d'importance, la vie ne a et devant elle nous sommes tous égaux , loups, plantes, hommes, souris, canards, etc...

Nous partageons tous la même responsabilité de la vie, et la très grande liberté que cette responsabilité nous donne.

Nadu a dit…

Tu as toujours des yeux magnifiques et un regard penetrant!
Bises.

Béatrice a dit…

Tu es enfin devenue "toi". Cette croisière (c'est comme ça que tout au long de l'année dernière j'ai appelé mon parcours du combattant du crabe) t'a fait replacer tes priorités dans le bon sens. Tu es en train de re-naitre, re-vivre, re-trouver ce qui a de l'importance et de la valeur à tes yeux.
Le changement est spectaculaire,important, vital même. Continue comme ça tu es sur la bonne voie. Bises.

DRAGONA a dit…

C'est très touchant ce que tu écris et je suis tout à fait d'accord avec toi, Moukmouk l'a également très bien dis.

Merci pour tout Tili.

sosso a dit…

Ouaouh, quelle "leçon" :-)

Sissi a dit…

Sagesse, Humilite et Tolerance, sont ils les autres effets secondaires du cancer.
Une belle lecon de vie

Sinon ,j'ai recu ce matin le cd et la petite carte. Merci Tili!

stefbsl a dit…

Ton regard n'a pas changé; on lit sur ton visage de la fatigue mais c'est de bonne guerre. Plus on se sait mortel plus on est libre de tout ce qui nous tire vers le bas. Dommage qu'il faille être passé par là pour le comprendre mais au moins cela nous rend meilleurs (un peu en tout cas). Bravo Tili, tu as remporté cette manche haut la main.

Laeti a dit…

Quel billet magnifique.

Louve a dit…

Oui, quel billet magnifique !!! Et comme le dit Stefbsl, dommage qu'il faille passer par là pour se rendre compte de la profonde humanité qui nous relie tous. Certains parlent même de l'universalité, comme l'évoque Moukmouk (je reprends tout le monde, auj.), des êtres vivants (tout est vivant, en fait).

Ton regard est pénétrant, Tili, il semble avoir compris plein de choses et tu dis te sentir plus libre, plus confiante... Il s'agit de priorités, certes, mais aussi de de la compréhension de l'essence des choses, des êtres.

Je te souhaite une fin de traitement définitive, de petites et grandes joies. Je t'embrasse

catherinette a dit…

je viens de mettre mon blog à jour, je m'excuse pour cette pose, mais juré je vais reprendre la pêche !
et encore merci pour tes commentaires
bisous
catherinette

zaza a dit…

c'est bien vrai ça ma petite dame, et quel bonheur quand revient le calme après la tempête. Effet positif de ce raz de marée (il en faut bien quelques uns quand même pour contrer tous les négatifs). Cet état de grâce perdure toujours en ce qui me concerne, j'ai le sentiment de porter un regard complètement neuf sur le monde et les gens qui m'entourent et de relativiser bien plus facilement. Belle leçon à partager.
Amitiés

Zaza