dimanche, septembre 14, 2008

Quand je suis devenue un Chat


Sans doute est ce suite à mon post sur Lola, ou bien encore sous l'influence de l'Ours Moukmouk, toujours est-il qu'il m'est venue l'idée de me transformer en chatte domestique...
Et de m'en ouvrir, ce soir, à table, auprès de mon Chum et de nos enfants.

C'est vrai quoi, cela ne me semblait comporter que des avantages. Il me suffisait de miauler pour qu'on m'ouvre la porte (quand j'ai la flemme de passer par la chatière, 20 fois par jour), de miauler pour obtenir à manger, de me frotter pour avoir des caresses. Plus besoin de travailler, plus de contraintes, plus d'heure de coucher, la propriété quasi exclusive du Canapé, le rêve !
Et d'en rêver à voix haute devant ma petite famille qui essayait d'imaginer cette nouveauté.

Le repas se termine, nous, les adultes, commençons à débarrasser la table et les 3 mouflets commencent à s'exciter.

Sans doute connaissez vous vous aussi cette heure terrible, celle où vous êtes très fatigués et où les enfants se mettent à hurler et à se rouler dessus les uns les autres, ce moment inévitable où il faudrait que vous éleviez la voix avant que le pugilat général, d'abord jeu, ne se finisse par des larmes...

Mon chum fit une première tentative :
-" Venez aider à débarrasser la table SVP !"
Aucun effet...
Il redit encore :
-" Aller venez SVP il serait juste que vous participiez un peu aux travaux de la maison".
Toujours rien...

C'est alors que la mutation fulgurante eue lieue. A peine le temps de crier de ma plus grosse voix:
-"Ca suffit, j'en ait assez".
Que je me suis effondrée sur le canapé.

Un grand silence s'est alors abattu sur la pièce. Les 3 enfants me regardaient sidérés, comme si le ciel venait de s'abattre sur leur tête.

Sasa à été la première à réagir, d'une petite voix inquiète elle m'a demandée:
-"Qu'est ce qu'il y a Maman?"

-"Miaou"

Maé est intervenue :
-" Ca va Maman ?"
-"Miaou"

Titi a ajouté:
-"Maman?"

-"Miaou"

Ils se sont regardés interloqués:
-"Elle est devenue un chat!"

Et alors brusquement, sans concertation, dans un élan parfait, ils se sont jetés sur moi en hurlant. En un éclair j'ai eu 3 pieds dans les yeux, 20 doigts dans le nez, la moitié de mes maigres cheveux arrachés, les tympans percés et les 3 monstres se battaient pour arriver à m'arracher les plus gros morceaux, une curée. Mes feulements et mes griffes étaient bien inutiles.

Noyée sous ce flot brutal j'ai le stupide réflexe d'appeler mon Chum au secours.

Celui-ci s'est approché un sourire sardonique aux lèvres et à dit d'une voix doucereuse :

"Quand il y a un conflit entre les chats et les enfants nous faisons toujours sortir les chats non ? Dehors le chat aller !"

Fin de ma vie de Chatte, la prochaine fois j'essayerai le tigre !

9 commentaires:

Ma'cha a dit…

le tigre sera plus efficace j'en suis sûre ;-)
très joli texte en tous les cas.

anita a dit…

abé... Mais elle est folle celle-là!
rrrrrroaaaaaaaaarrrrrrrrrrrrr.

sylvie a dit…

bonjour
je passe te souhaiter une belle semaine.
j'ai mit ma recette sur mon blog cindali.over-blog.com.
bye bye petite chatte
sylvie

stef a dit…

Oui, tente un félin plus impressionnant sait-on jamais ;-)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Tant que tu ne te transformes pas en Lola :D

Telle a dit…

je m'attendais à pire comme chute...

Moukmouk a dit…

On je te conseille l'ours quand même, on dors longtemps, on se gratte sur les arbres, et personne, je dis personnes n'osent nous contredire sinon il se retrouve dans la soupe. il y a un désavantage on a toujours faim.

Marianne a dit…

En définitive ce n'est pas cool d'être un chat , on se retrouve souvent dehors !

Sosso a dit…

Excellent!

Mais sans vouloir te vexer, à mon avis une vraie chatte aurait réussi à leur filer entre les pattes elle!