jeudi, octobre 16, 2008

Cancer: La porte s'ouvre

Le chiffre du jour c'est "80%".
C'est le calcul de probabilité que j'ai une mutation génétique BRCA1 ou BRCA2...


Aujourd'hui j'ai enfin pu parler à coeur ouvert avec un médecin qui m'à écoutée. J'ai parlé de prévention, de nouvelles chirurgies, de risques... Ce fameux sujet qu'il m'était quasiment "interdit" d'aborder depuis un an.
Avec ce calcul de risque, le tabou est tombé. J'ai dit mon souhait d'une mastectomie controlatérale et pour la première fois la femme devant moi m'a dit "je vous comprends". Avec ces chirurgies préventives, certes mutilantes et douloureuses, le risque d'un nouveau cancer du sein tombe à 5%...

Demain je vais prendre RDV avec un chirurgien et avec un psychiatre de l'unité de psycho-oncologie. J'ai 4 mois de réflexion à respecter et l'équipe veut s'assurer de la solidité de mon mental et de ma décision.

Ce soir je me sens soulagée...

10 commentaires:

Guilitti a dit…

quand j'avais 17ans, j'avais lu "l'amour nu" , sur la couverture du livre il y avait miou miou (je crois), donc je suppose qu'il y a eu un film , et l'histoire m'avais traumatisée (il y a 23ans !!) car la femme avait subit de la radiothérapie, très douloureuse, bien brûlée, pour finalement devoir faire une mammectomie. Et déjà à l'époque, je m'étais dit "mais pourquoi ne l'a-t-on pas opérée tout de suite??? qu'est-ce qu'on en a à faire, de ces seins, si à cause d'eux on va au cimetière??? si ça m'arrive, je demande l'opération illico".
Depuis, j'ai grandi (vieilli?) et compris que ce n'était pas aussi simple. Mais tes articles me rendent dingue : POURQUOI ne laisse-t-on pas le choix à la patiente??? Depuis le temps que tu veux en parler, poruquoi personne ne t'écoute?? De quel droit un onconlogue peut-il te dire que la chirurgie/mutilation n'est pas conseillée psychologiquement parlant ? Il est à ta place? Tu m'as pourtant l'air d'être saine d'esprit, et dès le début, qd tu en parlais, tu semblais bien avoir compris ce que c'était !!

GRR... bon ouf, tu as trouvé qq'un de compétant maintenant !

Ma'cha a dit…

tu es ENFIN entendue !! c'est pas trop tôt !
bon courage pour la suite.

Nadu a dit…

Moi aussi je dirais ENFIN!
Courage, comme dis mon papa "la vie est une dure lutte!" (ca c'est un peu de rigolotherapie pour te decrocher un sourrire!) Mais penses qu'apres ca normalement, tu seras DEFINITIVEMENT sortie d'affaire. Bisous, bon courage et a tres bientot ;)!!

Sosso a dit…

Sujet trop dur pour moi ces jours-ci, mais je suis contente que tu aies été entendue!

Plume a dit…

Yes! Ce que femme veut...

J'espère que cela va s'avérer le cas pour toi: le ressenti de la douleur serait moins important selon que l'on a une part de décision dans ce qui en est la cause.
Bravo Tili pour ce chemin qui fait grandir les autres autour de toi (nous tous qui te lisons aussi).
J'espère que cela va aider ta(tes) filles aussi.

Mimosa a dit…

Comme quoi la pugnacité, ça marche...
Malgré tout, je trouve ça bien qu'il y ait un temps de réflexion car c'est quand même une sacrée décision et j'espère que l'équipe psy sera à la hauteur de cette décision. Encore une nouvelle aventure...

stef a dit…

Bravo pour ta victoire !

la jardiniere a dit…

enfin tu as ete entendue, enfin tu vois le bout du tunnel
je suis sincerement contente et soulagee pour toi

courage , le debut , la vie , tout le meilleur recommence pour toi et tes enfants

ps: je ne t'oublie pas...juste un peu debordee ces temps ci et l'informatique m'aime plus...

Oxygène a dit…

Tu nous conduit par des chemins de savoir, de connaissance mais aussi d'expérience qui font de nous des privilégiés. Privilégiés de te connaître à travers ton blog, privilégiés de partager ta réflexion envers cette maladie. J'admire la détermination qui t'a fait aller dans la bonne direction.

Anonyme a dit…

BRAVO !! C'est une victoire importante !

- un ami a NYC qui te connait