lundi, juin 30, 2008

Combien de temps ?

Combien de temps me faudra t-il pour trouver une famille n'ayant pas les moyens de se payer des vacances qui accepte un séjours gratis (10 jours mi août) à la montagne (trajet en train pour s'y rendre inclus) ?
Les paris sont jetés ;-)

Ce n'est pas une blague, c'est mon association, Art sport Entraide qui propose. Nous pouvions bénéficier de 3 chambres familiales dans un chalet pour les membres de l'association et avons décidé d'offrir une des chambres (pour 4 perso) avec le trajet à une famille en ayant besoin... Le chalet est en Savoie, juste en dessous des Arcs.
Critères : Etre sympa et convivial et respecter les autres (c'est un chalet commun). Ah oui il faudra aussi m'offrir un gâteau au chocolat !
Nooon je rigole, le dernier point est facultatif ;-)

A part ça je commence à m'occuper de chercher des sous pour mon projet environnemental au Sénégal, des fois que j'ai rien à faire... Z'auriez pas envie de venir m'aider ? Vous savez l'aide, ça peut se situer sur plein de points, même pas obligés d'adhérer à l'association, vous pouvez simplement venir chez moi avec un gâteau et j'offre le thé...

Je ne sais pas ce que j'ai en ce moment avec le chocolat, c'est compulsif, pfiou....

jeudi, juin 26, 2008

Mes poussins

Ma puce (6 ans 3/4) nous fait une démonstration de gymnastique...
Et mon autre puce, c'est le Judo !

Je suis fière de mes poussins :-D

Sinon en ce moment j'ai une grosse baisse de moral. Cet aprems la machine était en panne à Curie, début de la radiothérapie repoussé à demain. Pas de bol, cela allonge aussi mon angoisse, du coup, bien sûr, je fais de l'asthme.

J'ai besoin de détente... Cette année a été si dure en angoisse, en douleur, en blessures, je n'en peux plus !
L'idée de devoir me séparer de mes puces pendant un mois me fait horreur, l'idée de ne pas laisser mon petit garçon partir avec ses sœurs (trop petit, trop dur de gérer les 3 pour les grands parents) me fais me sentir égoïste d'être contente de le garder.
Alors je culpabilise de tout.
De toutes façons je serai une mauvaise mère car il n'y a pas de bonne solution :-(

Aie, Les vacances arrivent...

Les enfants sont surexcités, tous le monde est fatigué.
Cette année nous n’avons rien prévu. Rien d’autre que de s’appuyer une fois de plus sur les grands parents, qui vont récupérer au moins les puces en juillet et trouver une nounou pour garder le petit pendant mes séances de radiothérapie.

Car à partir de demain, tous le mois de juillet et sans doute jusqu’à début août, je vais bronzer sans soleil sous la radio-activité.
Merci au passage à Stella pour le conseil de vaporiser de l’eau. Toute crème m’étant interdite je me demandais bien comment hydrater la peau.

En les 3 dernières semaines d'août, les médecins m’ont promis de me laisser me reposer avec mes enfants, promesse qu’il me faut rappeler régulièrement les RDV médicaux ayant la fâcheuse tendance à venir s’insérer dans cet espace insolemment libre.

Qu’allons nous faire ?
Je ne sais pas, nous n’avons rien réservé, nous ne voulons pas surcharger les grands parents, mon état de santé sera sans doute mauvais, pas de quoi faire un grand voyage il faut pouvoir rentrer à Paris relativement rapidement en cas de complications...

Autant dire que je ne prépare rien, ne fais rien, je garde le profil bas je sais aussi que après la radiothérapie aller au soleil ce n’est peut être pas une bonne idée et il me faudra être sure de trouver un kiné capable de faire un drainage lymphatique...

Cela fait tellement longtemps que ni mon chum ni moi n‘avons plus de loisirs, seulement du temps “pour les enfants”.

Moi je me sens être déjà un tel fardeau pour les autres que je n’arrive même plus à penser à ce qui me ferait plaisir.

lundi, juin 23, 2008

La poste / colissimo, toujours pire !

Vous vous souvenez de mon dernier coup de gueule sur la poste ? Celui où ce colissimo prépayé pour l’Europe n’a pas pu partir en France car “il doit sortir de France pour aller en Europe”.
Eh bien ils ont remis ça... avec le même colis (décidément).

J’avais donc décidé d’utiliser ce colis prépayé pour l’envoyer à ma soeur qui réside en Espagne, plus précisément aux Canaries. J’avais lu les indications portées sur le paquet, il était bien marqué que le colis pouvait partir en Espagne, sans aucune autre indication.

Donc je refais mon colis, vais à la poste, me retape la queue, envoie mon colis.

OK...

Plusieurs semaines plus tard, il me revient, dans un état déplorable (je soupçonne qu’il a été ouvert) avec écrit en gros en Espagnol “Canarias, Andorre, extrangero !”... En gros après avoir appris que le France n’est pas en Europe, voilà à présent que la Poste m’informe que les Canaries ne sont pas en Espagne...

Bon, pour moi c’est clair, colissimo, plus jamais et la poste le moins possible !

jeudi, juin 19, 2008

Mais il est où le coeur de l'Univers ?

Déclaration de ma puce (6 ans 1/2) à table ce soir.
- " Il est trop grand, l'univers, il ne peut pas avoir de coeur !"
Nous venions de dire, dans un tout autre contexte, que le mot "coeur" peut être utilisé pour dire le "centre".

Ben alors il est où le coeur de l'univers ?

----------------------------------------------------------------------

Aujourd'hui on m'a quadrillé la poitrine au feutre pour la radiothérapie, dessins surréalistes que je vais devoir garder pendant 6 semaines... et... on m'a interdite de régime !
D'une part cela "affaiblirait" ma peau (à cause des petites malnutritions liées) et d'autre part on s'éloignerait trop des repères de la radiothérapie.
Bon, sniff, je vais DEVOIR continuer à me gaver de chocolat, sniff, et de cocktails bleus des îles, sniff, et de crème de marrons, sniff...

mardi, juin 17, 2008

Pas de nouvelles bonnes nouvelles !


Non parce que je me fais un peu désirer en ce moment sur le web, je sais. Mais bon pas trop facile d'écrire des tartines avec un bras, une main qui fait un peu mal, des yeux qui coulent comme le ruisseau en crue (canaux lacrymo déréglés) et puis un emplois du temps surchargé.
Voui un emplois du temps surchargé, je ne suis pas en vacances mouaaa, j'avais le bilan d'extension et puis 3 séances de kiné par semaine, 2 de dentiste (la chimio m'a bousillé les dents), vérifier le cœur et tout le tralala, plus les 3 gamins que je n'ai pas encore vendus naturellement !
Tous ça pour vous dire que au milieu de cet emplois du temps, hier, une nouvelle est passée presque inaperçue: les résultats du bilan d'extension.
Parce qu'il semblerait quand même mesdames et messieurs que la chose a daigné quitter mon corps, même si prudence blablabla on ne peut pas être surs blablabla faudra surveiller blablabla on fait quand même la radio par sécurité blablabla. Vous avez entendu là le petit truc au milieu ? Vouiiii c'est ça, ils ont dit pas de métastases apparentes !
Je vis selon le principe que toute bonne nouvelle doit se fêter, sera toujours temps de faire la gueule le jour où ça n'ira plus, alors, m'en vais réclamer ma douche au champagne mouaaa ! :-D

lundi, juin 16, 2008

Le piche niche a Fontainebleau !




Nous étions 3 courageuses familles à oser affronter une météo défavorable qui annonçait des orages à partir de 14h.

A 10h les premiers étaient à pied d'oeuvre, fabriquant de magnifiques châteaux de sable que mon fils s'appliquait à détruire avec jubilation...
A 11h tous étaient là et nous faisions connaissance.
A 11H10 mon chum entraînait déjà les petits explorateurs sur les rochers... Les mères ont fini par venir voir et on a constaté qu'il arrivait à tasser notre progéniture dans des trous de rochers minuscules sans les laisser coincés dedans.
Gros dégâts sur les vêtements mais gnomes ravis, nous avons lâchement laissé le Chum transmettre sa passion de l'escalade (il confirme que Miss dessin est très douée et a grimpé des rochers difficiles avec des placements de son corps très surs).
Nous sommes restées près du repas en surveillant mollement les petits qui se couvraient de sable, heureusement qu'il y avait une grand mère plus attentive. Nous on s'est tranquillement goinfrées en papotant, un délice !
A 14h la pluie annoncée est arrivée, ponctuelle, le pot de l'amitié apporté par Névrosia et nous nous sommes séparés avec promesses de revenir !

Sur le chemin du retour mon bras a gonflé, une piqûre d'insecte probablement et la journée s'est finie aux urgences... D'abord à Curie où le médecin de garde, devant un lymphodème douloureux s'est montré passablement odieux, niant ma douleur... Du coup on a filé à la Salpêtrière où ils ont été beaucoup plus réactifs... Moins drôle mais heureusement ce n'était pas "grave".

jeudi, juin 12, 2008

AVIS AUX Pic-niqueurs du dimanche !

On surveille la météo...
Je préfèrerais ne pas entraîner des familles dans la forêt s'il y a un orage par dessus :-(
On fait le point demain, vendredi fonction de la météo...
Si vous avez des idées d'endroit couverts où se rabattre sinon...

lundi, juin 09, 2008

LE PIC-NIQUE A Fontainebleau

Dimanche 15 juin aura donc lieu le grand "Piche Niche" annoncé par dame Névrosia sur son Blog.

Il y aura là quelques Blogocops, comme Névrosia, Dumba, sosso, moi, avec les familles, des gnomes déchainés qu'il faudra nourrir, éventuellement faire grimper sur les célèbres rochers de la zone, désensabler à la fin de la journée... que du bonheur ;-)

Quelques indications pour nous retrouver (accrochez vous).
En préalable je dirais aussi que ce serais sympa de vous annoncer avant et que vu le chemin je recommande de m'envoyer un e-mail pour obtenir mon numéro de portable ;-)

Ce sera donc au lieu dit “La Canche aux Merciers” près d’Arbonne la forêt.

En venant de Paris, prendre l’autoroute A6 direction Lyon. Peu après Corbeil sur Essonne (douzaine de kms), quitter l’autoroute A 6 direction Fontainebleau; 4 km plus loin prendre à droite la direction de Fleury-en-Bière (D 50), que l’on traverse, puis la direction d’Arbone la forêt. Dans Arbonne, aller tout droit jusqu’à rejoindre la D 409 (qui vient de Barbizon à gauche), qu’il faut prendre à droite sur 200 m jusqu’au rond-point.
Au rond-point prendre à gauche la D 64 vers Achères (on passe près du centre de loisir Air France).
On sort de Arbonne et au bout de environ 1 km prendre la toute petite route à droite (c’est la seule route à droite) qui passe sous un pont sous l’autoroute.
Stationner au parking.
Marcher sur le chemin qui part du bout du parking sur environ 250 m tout droit, on arrive à une grande plage de sable, prendre le chemin à droite et le suivre pendant environ 200m jusqu'à la petite plage de sable après les rochers, c’est là.

Comptez une heure de trajet en venant de Paris.

Voir aussi les plans...

Envoyez aussi un mail pour récupérer mon numéro de téléphone portable, on ne sait jamais...

Recommandations:
Les enfants voudront peut être jouer dans le magnifique sable blanc, apporter éventuellement seaux et pelles. Pour l’escalade, il vaut mieux des “chaussures bateau” ou des petits tennis souples à semelle lisse. Il y a un circuit d’escalade spécial enfant et bien sûr des rochers pour les adultes aussi.
Même sur ce parking qui semble au fond des bois ne laissez rien en évidence dans votre voiture.

On y sera vers 10h30...

Ci-dessous les plans, suivre le chemin en rouge...



mardi, juin 03, 2008

Des cachalots dans mon jardin !

J'ai remis le pied par terre... au sens propre, ça faisait un certains nombre de jours qu'une neuropathie périphérique m'empêchait de marcher (et dormir accessoirement). Nom barbare mais description simple, vous imaginez une rage de dents... mais dans les doigts ou dans les talons. Petit effet périphérique de ma chimio au Taxotère.

Menfin, c'est fini, n'en parlons plus... Sauf que avec tout ça, il y a eu une grosse semaine d'absence dans mon jardin et ce matin, sous la pluie, je suis allée faire un petit tour d'inspection. Et là... : AAAARRRRRRRRG !





Des CACHALOTS dans ma menthe, dans mes légumes, un carnage partout !



C'est pas croyable, ces maudits estomacs sur pied sont devenus sobres, ils dédaignent même ma bière pourtant soigneusement laissée à leur disposition.

Ma meeeeennnnthe ! Peut même plus me faire mon thé à la menthe, m'ont tout saccagé, aaaaarrrg !. Plus de potiron, adieu les aubergines de valence, plus de tomates cerise, RIEN !

Ne reste que le maïs multicolore et le tournesol géant de Kokopelli... les plus résistants faut croire.

Méthodes bio... humpf... maintenant soit je me met à manger les limaces soit j'adopte une poule !

Puis en ce moment début du bilan d'extension, on va se réjouir pas à pas, ce sera toujours ça de pris, donc là on a déjà vérifié utérus, ovaire, ça semble bon...

Puis sinon, je ne dirais RIEN mais le bain-douche au champagne c'est .... mais vous ne saurez RIEN bandes de curieux ! ;-)

lundi, juin 02, 2008

Que sont les Vanités devenues ?


Il y a quelques mois, au début de la chimiothérapie j’écrivais cet article “carrefour des vanités”, on y voyait mon regard et toutes les vanités de l’être qui se veut immortel...
Après 6 chimiothérapie et une sérieuse remise en question, qu’en est-il ?

Je suis toujours vaniteuse... mais l’objet de ma vanité à profondément changé. Etrangement en perdant mon immortalité j’ai acquis une incroyable confiance en moi. Je crois que ce qui a changé c’est que le regard des autres n’est plus une crainte ou un enjeux.
Je ne suis ni gentille, ni méchante, ni belle, ni moche, ni intelligente, ni stupide, ni bonne mère, ni mauvaise mère, ni rien du tout en fait. Je me sens juste incroyablement humaine... Et vous tous aussi je vous sens seulement humains, jeunes ou vieux, d'où que vous soyez je nous vois très similaires.
J’ai cette vanité de ne me sentir au dessus ou en dessous de personne, les maîtres sont mes égaux et ceux qui se placent en dessous n’ont juste pas compris qu’ils sont pareils...

Ce que cette mortalité m’offre c’est une incroyable et profonde liberté !
Etrange processus, je le goûte sans avoir encore compris ce qui se passe, l’être mortel est profondément libre... pourquoi ?