lundi, septembre 29, 2008

Des choses en gestation

Bon, vous allez me maudire, je lance des trucs, je motive les autres et pffffft je disparait.
Mais c'est que ici il y a des choses qui se préparent.
Un vent de changement, de grandes choses de belles choses.
Puis mon chum est en Suisse et je dois m'occuper des 3 loupiots toute seule, ça occupe aussi.
Ici c'est l'ébullition !
Mais chuuuuutttt c'est encore trop tôt pour le confier à toute la blogosphère.
Bisous à tous mes lecteurs adorés ;-D

jeudi, septembre 25, 2008

Qui a eu cette idée folle... un jour de détruire l'école !

J'ai reçu, comme chaque parent d'enfants entre le CP et le CM2 un magnifique petit livret... Le « Guide pratique des parents ».
C'est joli...96 pages avec des belles illustrations en couleur, le genre de truc que notre gouvernement ne donne pas gratuitement par hasard dans un contexte de recherche d'économie.
Ca à l'odeur des belles mitraillettes toutes neuves !

Essentiellement, je relève que les heures d'enseignement supprimées aux enfants sont soigneusement passées sous silence, mais pas d'inquiétudes, nos enfants en difficultés seront AIDES.
Waou ! Quelle chance, 2 heures par semaine d'aide par les enseignants ! Ca en jette !
Ouf nos enfants vont être pris individuellement ou presque par leurs enseignants, le gouvernement nous offre des cours particuliers quoi, quelle bonté...

Je crois qu'ils veulent vraiment nous faire avaler ces fadaises...

Non seulement nos enfants auront moins d'heures dans un programme plus chargé mais en plus seuls une minorités d'enfants en difficultés recevront une aide, par le même enseignant que celui avec lequel il se sent peut être mal à l'aise, et dans des conditions déplorables.
Pas le samedi, le mercredi quasi impossible posant des problèmes d'organisation monstres, reste à surcharger la journée de l'enfant déjà stigmatisé en l'empêchant de se détendre à midi ou le soir.
Les rythmes chrono biologique ont disparus du discours de l'enseignement national.

Donc on nous jette en pâture un ersatz de cours particuliers pour nous caresser dans le sens du poil.
Gentils les parents, gentils, on aide votre enfant, on vous donne 2 jours de week-end, dormez tranquilles maintenant.

Ah mais tiens vous avez remarqué aussi ? Page 9, le chapitre sur les aides à notre enfants, on cite le fait que l'enseignant doit adapter son enseignement (dans des classes toujours surchargées j'imagine bien qu'ils auront le temps de s'adapter à chaque enfant, c'est cela), l'aide individualisée et les stages de remise à niveau pendant les vacances (dans la limite des places disponible nous précises t-on de justesse page 95, loin du chapitre en question).

Rien que ce foutage de gueule ça a de quoi me mettre les nerfs en boule mais quand même vous avez remarqué ou pas ?
LE RASED et les Psychologues scolaires ont DISPARU !


Si, si, le RASED a disparu ! Rien dans ce livret, les Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté sont complètement « oubliés »...

De même que les Psychologues scolaires, rayés de la carte eux aussi ! Ils ne figurent ni dans l'aide aux enfants en difficulté ni dans la scolarisation des enfants handicapés !

Par contre les médecins scolaires ont acquis des compétences, ils sont brusquement devenus spécialistes des troubles cognitifs !
Moi qui suis neuropsychologue je suis contente d'apprendre que c'est le médecin scolaire qui pour l'entrée au CP va « dépister les difficultés d'apprentissage » et « voir comment y remédier ».

Je lis cela et j'ai une sonnette d'alarme qui se déclenche.... Médicaliser les difficultés scolaires? J'espère qu'ils vont se faire subventionner par le labo qui distribue la Rital***ine !

Je suppose que le budget des médecins scolaires à été grandement augmenté et que des neuropsychologues vont être embauchés pour cette détection des troubles cognitifs annoncés... Non?
Ah bon...

Mon opinion c'est que le démantèlement de l'école publique est passé dans une phase dure, le but est de rendre l'école tellement insupportable qu'il deviendra évident que l'enseignement devrait être une marchandise comme une autre...

On coupe progressivement tous les soutiens des enseignants, les psy, le Rased, on monte le bourrichon aux parents qu'on caresse dans le sens du poil, en apparence du moins. A côté de cela on alourdit le cahier des charges des enseignants, on les mets sous pression.
En clair, on tends la corde...
Quand la situation sera devenue insupportable pour les enseignants les plus motivée, le navire va se vider et adieu l'école publique !

Edit/
Je ne cherches pas à taper sur les médecins scolaires, bien au contraire, et je crains qu'ils ne soient demantelés eux aussi à terme. En attendant on présente aux parents un texte où les autres acteurs de la prise en charge des troubles scolaires ont disparu ce qui suggère que le médecin doit trouver lui seul la solution ou bien adresser l'enfant dans le privé si les parents en ont les moyens...
Je penses que c'est une façon de tester la température de la motivation des Français pour l'école publique. Si nous restons passifs devant ce texte, alors les intervenants qui n'y figurent pas disparaitront pour de vraie.

Contraction du temps

Pffffff
J'ai fait la recette de mousse au chocolat mais je n'ai pas eu le temps de decharger les photos.
Puis là j'ai trop de trucs à faire pour pouvoir faire un post convenable.
Ya trop de trucs qui se préparent en même temps.
J'suis débordééééééééeeeeeee.
Puis la main gauche qui gonfle compressée dans un bandage c'est pas facile pour écrire.
Enfin tout ça pour vous expliquer pourquoi il vous faudra patienter pour me lire...
Je sais pas, ça doit être une contraction locale du temps ou un truc du genre mais ici les journées font beaucoup moins que 24h alors c'est normal j'ai plus le temps de rien faire.
Mais, consolez vous, je pense à vous ! ;-D

jeudi, septembre 18, 2008

Le géant de l'Atacama


C'est la folie en ce moment.
La rentrée, l'école, les sports, les visites médicales... Ca ce n'est rien.
La main bandée gonflée du lymphodème qui descend dans les doigts, ahhh fallait pas amener mon petit dernier faire de la gym, il est très lourd.

Mais si on rajoute un soupçon de recherche avec cet article qui est l'aboutissement de plusieurs années de travail... Faut le fêter non ?
Et puis cette rémission, ces marqueurs qui sont sages... Ca se fête fort ça !
Et mon chum qui publie a tour de bras des découvertes impressionnantes ... Là faut l'arroser quand même !
Et ce petit vent de départ, cet étranger qui nous tend les bras, ce parfum d'exotisme qui nous reprend, nous appelle... Ca se sourit encore.
Ce vieil Ami qui revient ces souvenirs qui remontent avec lui, la joie euphorique de le lire de bientôt peut être lui parler, ça se fêtera.
Et mon association, Art Sport Entraide, qui reprend la route de ses projets. Le président qui pense que je suis la mieux placée pour m'occuper du gros chantier au Chili que d'ailleurs faudrait que j'aille rapidement là bas, sur les pas du Géant de l'Atacama, voir où ça en est et reprendre tous les contacts... Ca se célèbre aussi, bien sûr.
Et ma maman qui est là avec moi qui m'aide infiniment, mon papa qui arrive bientôt juste pour m'embrasser ça se célèbre et se délecte.

J'ai mal partout, je suis débordée, j'ai des courbatures d'avoir essayé ce petit cours de gym douce, un régal pourtant. Demain j'essaye l'aquagym.

Bon aller promis, si je ne finis pas rapidement obèse et alcoolique de toutes ces fêtes, je vous raconterai comment je vais aller faire du fromage chez le géant de l'Atacama...

mercredi, septembre 17, 2008

La marche Rose

Je soutient Béatrice dans sa marche Rose.
Bravo et merci à tous ceux qui s'engagent dans ce combat.



... De mon côté les marqueurs sont bons.. J'étais un peu déçue de cette visite avec ce médecin qui n'a regardé QUE les marqueurs, ne m'a pas examinée, n'a pas entendu mes maux. Mais les marqueurs sont bons, c'est déjà énorme, le principal, tout ce qui compte, ouf.

lundi, septembre 15, 2008

A toute vitesse

Moi aussi je suis débordée.
Mon agenda déborde.
C'est la rentrée quoi.
Je crois que une semaine pour essayer une recette ce sera trop court non ? On en met deux ?
Sur fond de stress... Mercredi c'est LE bilan des marqueurs... Savoir si...
Et puis, d'autres choses plus positives se préparent.
Des choses que j'attends depuis longtemps.
Trop tôt pour en parler.
Et puis mon assoc. me sollicite beaucoup.
Et mes petits loups mangent à la maison à midi (le plus petit ne va à l'école que le matin). Faut passer du temps avec ceux qu'on aime.
Mon Chum arrive de Conf avant hier et repars demain...

Tout ça dans un grand bol.

dimanche, septembre 14, 2008

Quand je suis devenue un Chat


Sans doute est ce suite à mon post sur Lola, ou bien encore sous l'influence de l'Ours Moukmouk, toujours est-il qu'il m'est venue l'idée de me transformer en chatte domestique...
Et de m'en ouvrir, ce soir, à table, auprès de mon Chum et de nos enfants.

C'est vrai quoi, cela ne me semblait comporter que des avantages. Il me suffisait de miauler pour qu'on m'ouvre la porte (quand j'ai la flemme de passer par la chatière, 20 fois par jour), de miauler pour obtenir à manger, de me frotter pour avoir des caresses. Plus besoin de travailler, plus de contraintes, plus d'heure de coucher, la propriété quasi exclusive du Canapé, le rêve !
Et d'en rêver à voix haute devant ma petite famille qui essayait d'imaginer cette nouveauté.

Le repas se termine, nous, les adultes, commençons à débarrasser la table et les 3 mouflets commencent à s'exciter.

Sans doute connaissez vous vous aussi cette heure terrible, celle où vous êtes très fatigués et où les enfants se mettent à hurler et à se rouler dessus les uns les autres, ce moment inévitable où il faudrait que vous éleviez la voix avant que le pugilat général, d'abord jeu, ne se finisse par des larmes...

Mon chum fit une première tentative :
-" Venez aider à débarrasser la table SVP !"
Aucun effet...
Il redit encore :
-" Aller venez SVP il serait juste que vous participiez un peu aux travaux de la maison".
Toujours rien...

C'est alors que la mutation fulgurante eue lieue. A peine le temps de crier de ma plus grosse voix:
-"Ca suffit, j'en ait assez".
Que je me suis effondrée sur le canapé.

Un grand silence s'est alors abattu sur la pièce. Les 3 enfants me regardaient sidérés, comme si le ciel venait de s'abattre sur leur tête.

Sasa à été la première à réagir, d'une petite voix inquiète elle m'a demandée:
-"Qu'est ce qu'il y a Maman?"

-"Miaou"

Maé est intervenue :
-" Ca va Maman ?"
-"Miaou"

Titi a ajouté:
-"Maman?"

-"Miaou"

Ils se sont regardés interloqués:
-"Elle est devenue un chat!"

Et alors brusquement, sans concertation, dans un élan parfait, ils se sont jetés sur moi en hurlant. En un éclair j'ai eu 3 pieds dans les yeux, 20 doigts dans le nez, la moitié de mes maigres cheveux arrachés, les tympans percés et les 3 monstres se battaient pour arriver à m'arracher les plus gros morceaux, une curée. Mes feulements et mes griffes étaient bien inutiles.

Noyée sous ce flot brutal j'ai le stupide réflexe d'appeler mon Chum au secours.

Celui-ci s'est approché un sourire sardonique aux lèvres et à dit d'une voix doucereuse :

"Quand il y a un conflit entre les chats et les enfants nous faisons toujours sortir les chats non ? Dehors le chat aller !"

Fin de ma vie de Chatte, la prochaine fois j'essayerai le tigre !

samedi, septembre 13, 2008

JEU DES RECETTES

Je vous rapelles que vous avez jusqu'à dimanche soir pour nous poster votre recette ;-)

Re-Voici les règles du jeu:

1) Chaque joueur affiche sur son Blog une recette de cuisine (entrée, plat, dessert, boisson, tout est permis !), disons à partir de demain jusqu'à dimanche 14 septembre. SANS OUBLIER de me donner ici le lien de son affichage et le nom de son plat. Pour ceux qui n'ont pas de Blog et qui veulent jouer, je peux leur mettre leur recette ici.
Je mettrai au fur et à mesure la liste des participants (avec le titre de sa recette) sur mon Blog.

2) La semaine suivante, du 15 au 21 septembre, chacun essaye une recette et donne ses commentaires sur son aventure culinaire (ce serait même marrant de mettre des photos). Il y a tout à fait le droit de demander conseil à celui ou celle qui a publié la recette qu'on essaye. Toujours pour ceux qui n'ont pas de Blog et qui jouent, je mettrai aussi leur commentaire.

Bon mais ce n'est qu'un jeu, s'il y en a qui ont envie de participer en ne faisant que la partie 1 ou la partie 2, soyez les bienvenus, l'important c'est de se faire plaisir :-)

vendredi, septembre 12, 2008

Lola

J'ai deux chattes à la maison, Mounette, que j'ai récupérée après le décès de ma voisine, qui est une belle chatte, intelligente et chasseuse et Lola...

Lola est un bien curieux animal.

Lola est moche, elle est obèse, elle a une malformation de la peau du ventre qui pendouille.
Lola est sale, c'est une curiosité en la matière, le seul chat du monde qui ne sait pas se nettoyer, elle sent mauvais et a régulièrement l'arrière train immonde.
Lola est stupide, elle ne comprends pas les consignes simples, mais elle n'est pas assez stupide pour être attachante, son peu d'intelligence elle l'emploie à se dissimuler quand je veux la faire sortir de la maison et à essayer de bloquer la trappe avec sa queue quand je la pousse dehors.
Lola pisse partout, c'est absolument insupportable, je ne peux pas la laisser entrer dans les chambres sinon elle va jusqu'à pisser dans les lits des enfants.
Lola est désobéissante, elle sait que les chambres et la salle de jeux lui sont interdits, elle passe son temps à essayer d'y aller.
Lola est agressive avec Mounette, qu'elle chasse méchamment et elle ne rate jamais une occasion de lui manger sa gamelle. Elle a tellement chassé sa mère que cette dernière (que nous aimions beaucoup) est partie de la maison.
Lola griffe, y compris les enfants, on doit se méfier d'elle et dès qu'elle gronde je dois la faire sortir.
Lola est peu affectueuse avec moi, mais l'est beaucoup avec mon mari, qui est allergique aux poils de chats.
Lola ne chasse pas, ses seuls exploits c'est de "chasser" les feuilles qui tombent en automne et de les ramener dans la maison. Elle se met de temps en temps à gronder en essayant d'attraper sa queue, sans y arriver ce qui l'énerve beaucoup.
Lola est fainéante, elle passe son temps à dormir, elle a investit le radiateur en hivers et mon fauteuil préféré le reste du temps, elle s'installe sur le haut du dossier (juste au niveau des yeux des enfants), elle bouge si peu que les enfants la surnomment "le coussin noir" et "la décoration de radiateur".
Lola a des puces.
Lola est née dans notre maison, nous l'avons élevée, nous ne pouvons blâmer personne d'autre de son éducation.

Des fois, surtout quand je relave le sol, les murs, les draps qui sentent l'urine de chat, je me demandes ce qui me retient ...
Mon Chum affirme que nous avons là une occasion unique de montrer aux enfants notre sens des responsabilités envers NOTRE animal !
Lola est notre tare à nous, elle a tellement de défauts qu'elle prétend en être attachante...

jeudi, septembre 11, 2008

Je suis encore une Scientifique

C'est mon dernier article qui vient d'être accepté (sur l'activation cérébrale par la nicotine et l'effet d'une mutation sur un récepteur nicotinique).

"I am pleased to inform you that your manuscript (...) has been accepted for publication in Psychopharmacology."

Rhaaaa, qu'est ce que cela fait plaisir quand on reçoit cette petite phrase là :-)

Vous savez, moi je marches au ralentit, ce petit miracle je le dois à l'amitié et à l'énergie de mes anciens collègues et amis de l'Institut Pasteur et du CEA.

MERCI !

J'en suis quitte pour apporter un gâteau et du champagne moi ;-)

mercredi, septembre 10, 2008

La nationale 7 N'existe PAS !

C'était au retour des vacances, sur la nationale 7 direction Paris, sur le contournement de Moulins.
Juste avant nous une caravane avait eue un pneu éclaté elle était stationnée sur la voie de gauche et le conducteur était descendu poser le panneau signalant un danger. Il y avait des gros débris partout.
Voyant l une situation extrêmement dangereuse nous décidons d'appeler le 18 pour le leur signaler que ces personnes puissent être aidées rapidement.

Mon mari était au volant, c'est moi qui appelles...
"Bonjour, je vous appelles pour vous signaler une situation dangereuse, s'ensuit la description de la situation et ma localisation exacte (nationale 7, contournement de moulins, direction Paris, entre la sortie X et la sortie Y)..."

Le préposé, très peu aimable me réponds.

- Ou êtes vous ?

... Je répète mes informations.

- La nationale 7 n'existe pas !, Où êtes vous ?

- Heuuuu (j'étais devant un panneau indiquant "nationale 7) ben sur la nationale 7 du moins si je n'y suis pas il y a un problème.

- D'où venez vous où allez vous ?

- Je viens de la dire, je viens de blabla je suis en direction de Paris je suis sur le contournement de Moulins entre les sorties X et Y

- Mais pourquoi m'appelez vous?

???

- Pour vous signaler la situation dangereuse, nous venons d'éviter les débris de pneu de justesse, la Caravane est sur la voie de gauche et ça roule assez vite, le trafic est chargé.

"Bon, mais où êtes vous, la nationale 7 cela n'existe plus"

Grand moment de désespoir...

"Monsieur je suis devant le panneau indiquant nationale 7 sur ma carte c'est marqué Nationale 7, si je n'y suis pas alors je suis perdue..."

"A quel kilomètre" ?

Je l'ignore mais vous ai donné les numéros des sorties entre lesquelles se trouvent le véhicule.

Quelle sortie avez vous passé en premier ?

Je suis en direction de Paris, et que je répète encore la même information.

Bon je vais prévenir les gens de la voirie et Clac me raccroche au nez...


Sachez le mesdames et messieurs, la Nationale 7 N'EXISTE PAS !
Il y a en fait un grand vide sidéral et dans cet espace de la 4 ème dimension seuls les E.T. répondent au 18.


P.S.1. Ce post n'est qu'une basse vengeance car cet homme était si désagréable au téléphone que je m'étais promis d'en parler.
P.S.2. On fait toujours le JEU DES RECETTES ICI.

lundi, septembre 08, 2008

L'épée de Damoclès

En ce moment nous faisons le JEU DES RECETTES !

C'est ouvert à tous :-)

Voili voilà, sinon j'essaye de me mettre au rythme de la rentrée, mon Chum est en congrès une semaine en Italie et j'ai 3 loupiots que je récupère tous les midi (parait que c'est mieux que la cantine !).

Je ne suis pas très en forme, la programme de "reconstruction" va être rude, j'attends l'autorisation des médecins pour aller à la piscine (ma peau est en sale état après la radiothérapie).


Je vis avec l'épée de Damoclès suspendue au dessus de ma tête, comme dans la légende suspendue par un crin de cheval... C'est une sensation très étrange. Je sais que cette année sera fatidique, ça passe ou ça casse comme on dit, il ne faut surtout pas de récidive, pas de métastases... Alors je fais ce que je peux, je travaille sur mon alimentation, mon stress, mon état physique, j'essaye de faire plus de sport, pas facile quand on est très fatigué.
Quelle étrange situation, d'ordinaire les ans qui passent nous rapprochent de la vieillesse et de la mort, moi c'est la cas aussi mais en même temps le temps m'éloigne d'une fin plus rapide.
Aller, sourire, je vais essayer vos recettes :-D

Recette de Tili: Tiep bou dien

Tiep bou djen (littéralement Riz au Poisson)

Une VERSION plus récente ICI.

C'est le plat de l'hospitalité, le plat national Sénégalais. En général il est présenté dans une grande calebasse ou un grand plat et tous piochent dedans à la main...
Il a la chaleur de l'Afrique e la force de la famille -)

Je le prépare en général en grande quantités et j'en congèle une partie...

Voici pour environ 7 personnes

1 gros kg de poisson, Thiof ou Capitaine ou Colin ou Mérou., ou mulet.... coupé en morceaux et salé au gros sel.
Riz : 500 g
1 petit choux blanc
3 carottes
1 manioc
2-3 petites aubergines rondes
1 oignon
200 g de concentré de tomates
Huile d'arachide ou sinon ordinaire

On peut ajouter selon le goût et la disponibilité de la patate douce et du Poisson séché (ou yet (coquillage séché) facultatif un petit morceau. Si vous trouvez aussi du Gombo, en prendre 6-7. On peut saler aux cubes magic aussi pour ceux qui préfèrent. Evidemment pour les vrais africains, il faut aussi mettre 2 piments rouge, mais les européens ont du mal avec cela alors faites à votre goût (moi je rajoute un petit peu de piment rouge en poudre pour relever le goût discrètement).

Dans une bonne marmite: Couper l'oignon en petit le faire revenir dans l'huile. Diluer le concentré de tomates et l'ajouter aux oignons roussis. Attendre 5 min. Mettre beaucoup d'eau et ajouter les légumes coupés en gros morceaux (laisser la peau aux aubergines).
Laisser cuire les légumes.

Saisir le poisson dans de l'huile puis le rajouter sur les légumes (sans mélanger).
Saler , poivrer et couvrir.

Quand les choux sont cuits, les retirer puis retirer les autres légumes au fur et à mesure qu'ils sont cuits, carottes et manioc en dernier. Retirer aussi le poisson. Disposer les légumes et le poisson joliment dans un grand plat.
Il ne reste que le jus, en réserver un peu pour la sauce puis faire cuire le riz dans le jus dans la marmite. Attention, à ne pas en mettre ni trop ni pas assez, il faudra que le riz absorbe tous le jus il prendra une couleur rouge orangée....
Tourner un peu, couvrir.
Quand c'est cuit, présenter le riz dans un autre plat.

dimanche, septembre 07, 2008

Recette de GriGri : Gâteau aux betteraves


gâteau aux betteraves

1½ tasse de farine

1 tasse de sucre

1/2 tasse huile

1/3 tasse de compote de pommes non-sucré (pomme-framboise est tres bon)

¾ tasse de betteraves crues et râpées

¾ tasse de carottes râpées

2 oeufs (séparer les blancs des jaunes)

1 c. à thé vanille

¼ tasse eau chaude

1 pincée sel

2 c. à thé de poudre à pâte

¾ c. à thé de cannelle



mélanger le sucre, les jaunes d'oeufs, la vanille, l’huile, la compote et l'eau

ajouter les betteraves et les carottes

ajouter les ingrédients secs

Battre les blancs d'oeufs ferme et incorporer au mélange

mettre dans des moules ronds

cuire à 350° F. ou 325° F. de 50 à 60 minutes.

Moi j'ai fais dans des moules à muffin la derniere fois et ca pris 20-25 minutes.

Recette de IsaVersailles : Moelleux patate douce et sa sauce gingembre

Moelleux patate douce et sa sauce gingembre

500 grs de purée de patate douce
30 grs de farine
100 grs sucre
4 œuf
80 grs beurre
rhum vanille


faire cuire les patates douces
les reduire en purée ( le blender donnant une purée tres fine et onctueuse)
laisser refroidir
fouetter les jaunes avec le sucre , rhum , vanille
melanger à la purée
puis le beurre fondu
battre les blancs en neige
les incorporer
ajouter la farine en pluie

faire cuire environ 20 min a 180 °C pour un petit ramequin

cas du moelleux papaye , passion ,mangue
faire revenir les fruits dans du beurre et du sucre
incorporer avant de cuire
on peut aussi faire macerer de la mangue ou de la peche ou abricot dans le jus des fruits de la passion et incorporer ensuite

sauce gingembre
200 grs sucre
1/4 litre eau
gingembre 1/2 racines tranchée finement
faire confire longuement jusqu' au moment ou le gingembre est translucide
on enleve le gingembre
monter le sirop au beurre ( 50 grs de beurre froid )

Recette de Amy : Pilaf de riz complet épicé

Pilaf de riz complet épicé

Ingrédients (pour 4 personnes)

1 cuillère à soupe d’huile végétale

1 cuillère à soupe d’amandes effilées

1 oignon, pelé et finement coupé

1 carotte, pelée et taillée en dés

225g de champignons, grossièrement coupés

¼ cuillère à café de cannelle

1 grosse pincée de piments séchés, écrasés

50g d’abricots secs, grossièrement coupés

raisins secs

le zeste d’une orange

350g de riz basmati (plus pour les grosses faims)

900ml de bouillon de légumes

2 cuillères à soupe de coriandre, ciselé (oui, alors, là, on raffine…)

sel et poivre

ciboulette ciselée, pour décorer



1. Préchauffez le four à 200°C (thermostat 6). Chauffez l’huile dans une grande casserole et faites dorer les amandes 1 à 2 minutes (faites attention à ne pas trop les cuire, elles brûlent très rapidement)
2. Ajoutez l’oignon et la carotte. Faites cuire 5 minutes à feu vif jusqu’à ce qu’ils se colorent. Mettez les champignons et poursuivez la cuisson 5 minutes.
3. Parsemez la cannelle et les piments, faites cuire environ 30 secondes, puis ajoutez les abricots, les raisins, le zeste d’orange et le riz.
4. Mélangez bien le tout avant de verser le bouillon de légumes. Portez à ébullition, posez un couvercle hermétique sur la casserole et mettez au four 45 minutes jusqu’à ce que le riz et les légumes soient tendres.
5. Ajoutez la coriandre en remuant, salez et poivrez. Parsemez de ciboulette ciselée et servez aussitôt.

Le Papa écureuil...

Mon Titi (2 ans 1/2) au moment d'aller au lit.

- Moi je suis un Papa écureuil !
- Heuuu oui, si tu veux mon chéri
- ... et les Papa écureuil ça fait PAS DODO !

(sic)

jeudi, septembre 04, 2008

JEU DES RECETTES

Comme vous aviez l'air tentés, je me lance ;-)

Voici les règles du jeu:

1) Chaque joueur affiche sur son Blog une recette de cuisine (entrée, plat, dessert, boisson, tout est permis !), disons à partir de demain jusqu'à dimanche 14 septembre. SANS OUBLIER de me donner ici le lien de son affichage et le nom de son plat. Pour ceux qui n'ont pas de Blog et qui veulent jouer, je peux leur mettre leur recette ici.
Je mettrai au fur et à mesure la liste des participants (avec le titre de sa recette) sur mon Blog.

2) La semaine suivante, du 15 au 21 septembre, chacun essaye une recette et donne ses commentaires sur son aventure culinaire (ce serait même marrant de mettre des photos). Il y a tout à fait le droit de demander conseil à celui ou celle qui a publié la recette qu'on essaye. Toujours pour ceux qui n'ont pas de Blog et qui jouent, je mettrai aussi leur commentaire.

Voilà voilà, c'est un jeu pour les gourmets et les gourmands :-D

Alors, qui va se lancer ???

A priori (sauf si j'ai une autre inspiration) je pense vous donner ma recette de Tiep bou dien...

Edit du 18 septembre... On se rajoute une bonne semaine pour tester les recettes des autres....

mardi, septembre 02, 2008

La rentrée !

Et voilà, mon petit dernier à passé ce matin les portes de l'école, je n'ai plus de bébé. Snirf

Il courrait sur le trottoir pour arriver plus vite, a franchis la porte de la classe avec un vague regard pour la maitresse en cherchant des yeux SA copine qui était arrivée plus tôt et jouait tranquillement avec les outils d'un petit atelier. Quand nous lui avons dit que nous partions, il a eu un regard très vaguement inquiet, nous lui avons fait un bisou en souriant, "a tout à l'heure mon chéri" petit coup d'œil en arrière, il joue et ne nous regarde déjà plus, ouf.

A 11h30 il est ressortit tout sourire et nous sommes allés chercher les sœurs, tout sourire elles aussi, ravies de retrouver leurs camarades et de me raconter que la nouvelle maîtresse les a confondu et voulait absolument que la sœur vienne dans son rang pour entrer (elles ne sont pas dans la même classe), intervention de la bonne jumelle "mais non, c'est moi, je suis là elle c'est ma sœur jumelle" et grand éclat de rire de tous les protagonistes.
Pourtant je leur avait mis pour la rentrée des Tee Shirts avec LEURS PRENOMS ECRITS DESSUS, pour aider les maîtresses qui doivent retenir 26 prénoms (même que je ne sais pas comment elles y arrivent)... Je crois que au moins une des maîtresses a béni ma bonne idée ;-)

Le petit dors, les grandes sont retournées à l'école. Je ne mettrais pas le petit l'après midi, pas au début en tous cas. J'essaye de viser de les laisser manger tous les 3 à l'école et rester jusquà 16H30 ne seule fois par semaine (où je caserai mes RDV médicaux).
Enfin ne présumons pas, on verra bien.

BONNE RENTREE A TOUS !