mardi, février 10, 2009

Chercheurs dans la rue contre les casse pied.


Solidaire avec les chercheurs (voir le post) je demande que les politiques bénéficient de la même évaluation soit disant "confortable" des chercheurs, deux évaluateurs indépendants (et même concurrents), capables de juger leurs travaux, pour chaque texte pondu !

Sinon j'ai la poisse, le Chum est en déplacement pour une semaine et je crois bien que je me suis cassée un orteil...

3 commentaires:

stef a dit…

Aïe pour l'orteil !
Pour les politiques, ils sont en principe jugés par les urnes non ?! ;-)

Tili a dit…

Ben, d'une part ils ne sont pas tous élus, loin de là et d'autre part, pour ceux qui sont élus, on les paye assez cher pour que leur travail soit évalué non ?
Et comme ça au coup suivant on aura un vote encore plus éclairé...

Je suis pas objective c'est vrai ;-)

stef a dit…

Tu me fais rire Tili. Je croyais que les Français comptaient parmi les champions du vote-sanction. Mais tu as raison, il faut un organe de contrôle (n'est-ce pas ce que fait en partie la Cour des comptes).