dimanche, février 08, 2009

A nouveau dans la rue


Mardi les chercheurs et les enseignants chercheurs seront à nouveau dans la rue. Pourquoi ?
Lisez déjà déjà mon premier post sur ce sujet...

Depuis des années les chercheurs et enseignant-chercheurs ont eux même demandé la réforme de leur métier pour l’améliorer, se sont réunis dans les “assises de la recherche” par petits comités pour faire les assises de la recherche, ont élaboré ensemble, toutes disciplines réunies un plan de rénovation de la recherche.
Il faut savoir que les chercheurs sont un des corps de métier les plus évalués de France... Bien plus que les politiques qui les jugent ! Pour plus de neutralité les chercheurs Français ont pris l’habitude de se faire évaluer par des confrères étrangers. Ce que les chercheurs voulaient rénover c’est le système de notation des carrières, car des nouvelles disciplines sont apparues, car selon les disciplines on va publier 1 ou 15 articles par an et ça n’a pas la même valeur, donc comptabiliser uniquement le nombres d’articles provoquerait la mort de pans entiers de la recherche.
Et bien d’autres choses qu’ils voulaient rénover...

Le gouvernement, au lieu de les écouter, les a méprisés. Le discours sur la recherche de notre président est atterrant. Un ramassis de non-dits et d”idées préconçues une méconnaissance totale de ce métier. Les gouvernement ne cite même pas l’existence des assises de la recherche, il a pondu à la place une réforme aberrante.
Et le président d'assener au Français qu’il va imposer une évaluation aux chercheurs, voulant faire passer l’idée à la population que les chercheurs sont des fainéants qu’il va bousculer. Que la France serait à la traîne en matière de recherche et d’enseignement. Il a recours aux mensonges, sans hésiter à jeter le discrédit sur un corps de métier qui a pour grand tort de voter majoritairement à gauche...

Dans le projet du gouvernement, la fin du CNRS, se dessine en filigrane, et les chercheurs jugés “mauvais” par le gouvernement seront puni en devant enseigner aux étudiants !
Merci pour les étudiants, il est des pays où on considérerait plutôt que ce sont les meilleurs qui devraient transmettre leur savoir ! Le métier de chercheur est devenu si peu attractif qu’on voit déjà apparaître depuis plusieurs années un désintérêt grandissant des étudiants pour les carrières scientifiques.
Le gouvernement va continuer à précariser la recherche, depuis plusieurs années le nombre de chercheurs statutaires diminue au profit des contrats précaires, c’est le seul métier où il est légal de faire un contrat précaire de 5 ans, ensuite on jette le jeune chercheur devenu trop cher s’il fallait l’embaucher en lui disant, à 35 ans, qu’il est à présent trop vieux...
Pour le gouvernement, il faut donner une apparence d’indépendance aux universités, pour cela il veut nommer des présidents d’université qui auront tout pouvoir sur la carrière des enseignants-chercheurs, les évaluation par les pairs devenant uniquement “consultatives”. Donc un système de carrières et de charge de travail entièrement piloté par le gouvernement avec un système despotique augmentant la précarité des chercheurs.

L'idée de fond c'est que la recherche doit "rapporter plus" à la France. Il faut breveter, il faut privatiser, faire du commerce... LEs chercheurs protestent que c'est la fin de la recherche fondamentale, celle, indispensable qui bien avant la moindre idée d'application accroit les connaissances de l'humanité. Et l'idée encore là dessous c'est d'arrêter de participer à la connaissance en libre accès dans le monde. Car c'est bien là où le bat blesse... Chaque chercheur publie ses résultats qui seront donc accessibles à tous les autres scientifiques dans le monde entier et permettront un accroissement global de la connaissance. L'idée d'un petit malin là dedans serait "et pourquoi mon pays devrait continuer à verser dans l'écuelle mondiale de la connaissance là où ils peut se servir gratuitement sans avoir à participer ?".

Franchement il va falloir le vouloir, démarrer à 1800 euros après 9-10 ans d’études supérieurs et 5 à 10 ans de précarité plus des concours extrêmement difficiles, pour se retrouver sous la direction despotique d’un directeur politique qui ne connaîtra rien à votre sujet de recherche !

Quel autre choix que de manifester, se faire entendre des Français ? Que d’essayer d’obtenir le soutient de la population pour obliger le gouvernement à enfin ECOUTER les chercheurs, reconnaître l'existence des assises de la recherche et regarder ce que les chercheurs qui ont à cœur leur métier ont à dire pour l’améliorer encore !

Allez lire le site de “sauvons la recherche”, faites le savoir autour de vous, empêchons le gouvernement de propager des idées fausses et de saborder la recherche Française !

Le discours du président ici :

Des extraits commentés : http://www.youtube.com/watch?v=iyBXfmrVhrkfeature=channel_page
et
http://video.google.fr/videosearch?q=discours%20sarkozy%20recherche&oe=utf-8&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a&um=1&ie=UTF-8&sa=N&hl=fr&tab=wv#

5 commentaires:

cahuette a dit…

il est sur qu'a ce niveau la, on comprend mieux la fuite des cerveaux....

et la sombre chute de la France

Nadu a dit…

J' aime beaucoup la pancarte...
Oh comme ce post fait echo avec ma vie....
Je suis rentree en France uniquement parce que mes parents viellissent et sont malades, et que je ne supportais pas l' idee de vivre a 6000km s' ils leur arrivaient quelque chose.... Je ne regrette rien d' ailleurs car en quelque sorte, nous sommes rentres "a temps".....
et pour d' autres petites raisons aussi, mais c' est vrai que dans ces conditions de precarite et de pauvretee, je me demande de plus en plus si je fais bien de repasser ces fameux concours cette annee sans penser aussi a regarder du cote de la Suisse ou de la Belgique.....
En attendant, je serais dans la rue Mardi, et j' espere que nous serons nombreux pour sauver ce qui peut encore l' etre...


Bises

Sissi a dit…

C'est consternant, honteux...
Evidemment, la manifestation est bien legitime ici...
Je trouve risible qu'on veuille offrir aux etudiants, un chercheur
incompetent, la se resume bien la mentalite du pays...


AH ce gouvernement francais, environ 1000 parlementaires touchant environ 19,000 euros par mois! Alors que les US ayant presque 400 millions d'habitants possedent le quart de representants, alors puisqu'il faut faire des efforts, puisqu'il n'y a plus de sous qu'ils commencent a remanier les Hauts Fonctionnaires dans ce sens.

captainelili a dit…

Ton article est très interessant, il y a des infos que je ne connaissais pas, et puis rien ne vaut les témoignages directs pour se faire une idée plus précise... Je vais faire passer...

Anonyme a dit…

J'ai fais du copier-coller sur une page de word, avec n° de page et bonne présentation, une petite chemise pour tenir le tout, et je fais circuler autour de moi.
Idem à l'ordinateur.
Histoire d'aider la Recherche à ma manière en faisant connaître le problème, déjà.
Il n'y a pas de brevet sur mon systême.
Merci à Tilli de nous donner ce grain à moudre.