lundi, juin 29, 2009

J'ai un doutes...

Sur les statistiques qui entourent l'évaluation de l'épidémie de H1N1.
Cela me semble complètement aberrant.
Et d'abord ce ne sont pas des "statistiques" au sens strict du terme, pour cela il faudrait tirer au hasard disons mille personnes dans la population et regarder si elles ont acquis des anticorps, là on aurait une idée exacte des faits.

Au lieu de cela on a des critères de détection qui me semblent complètement décalés !
Hier, puisque pétrie de fièvre avec les symptômes évidents d'une grippe, j'ai appelé un médecin qui m'a demandé d'appeler le SAMU.
Là j'ai eu droit aux fameuses questions de détection...
--"Avez vous été en contact avec une personne rentrant du Mexique ou des Etats-Unis ?"
-"Ben oui, mon mari."
--"A t-il été grippé ?"
-"Il a été effectivement malade mais était ce une grippe ???"
--"bon alors cela ne correspond pas à nos critères, vous avez certainement une grippe mais pas H1N1...Et puis de toutes façon H1N1 est moins virulente qu'une grippe classique".
-"bon, mais j'ai aussi été en contact avec des centaines de personnes depuis une semaine, entre la fête de l'école, la fête Chinoise (chinois qui arrivaient du centre de la chine 3 jours avant), le collègue scientifique de passage de Suisse qui est venu dîner qui rentrait aussi de l'étranger, la fête des enfants etc. etc."
--"Oui mais n'entre dans nos critères que si vous avez été en contact avec un cas CONNU".
-"mais c'est aberrant!"
--"désolé ce sont nos critères"

En ce moment, on observe une recrudescence de grippe en France, ça n'est pas "la saison" pourtant. Mais soyez rassurés, on ne va pas les tester !!!
Quand même, quid des cas asymptomatiques mais porteurs et transmetteurs ? Quid des expressions variables de la maladie ? Quid des transmissions par des "non proches" ?

Donc on résume, quelques milliers de cas à MEXICO, une des plus grosses villes du monde, complètement improbable mais il paraitrait qu'ils ont tout simplement arrêté de compter et un demi million de cas à New York, ville internationale lieu de tous les passages. Là je me dis, les américains ont dû laisser tomber les critères de l'OMS et réalisé une vraie étude statistique, eux. Une petite centaine de cas en France.
C'est comme le nuage radioactif, ça s'est arrêté à la frontière !!!

On sait à présent que cette grippe n'est pas très virulente, mais pourquoi refuser d'en faire une vraie épidémiologie ?

Mais bon, cher lecteur, je ne suis pas une grande spécialiste de l'OMS et en ces temps douteux où tout est prétexte à procès je te prie de prendre mes dires comme la stricte expression d'un étonnement, d'un questionnement (ça on a encore le droit) et d'une opinion toute personnelle !

D'après le médecin qui est venu hier, c'est bien une grippe, mais aujourd'hui ça va nettement mieux, j'ai pu atteindre l'ordinateur, c'est dire ;-)

20 commentaires:

sosso a dit…

Mais puiqu'on te dit que cela s'arrête aux frontières!! :-D

IsabelleDeLyon a dit…

Je serai comme toi inquiète, c'est vrai qu'une grippe à cette saison, c'est inhabituel.
N'oublions pas que la France est un pays touristique, imagine si on comptait vraiment les cas de grippe H1N1, on ferait fuir et donc moins d'argent et l'argent l'emporte toujours sur la santé...
J'espère que tu ne l'as pas passée à tes filles.
Je te souhaite un prompt rétablissement avant les vacances.

cecile-us a dit…

Avoir un nom de virus ne change rien au traitement, H1N1 ou autre, je pense que c'est pour ca que ca ne sert a rien de tester... a part a depenser un peu plus d'argent !
J'espere que tu iras vite mieux.
Cecile

Tili a dit…

Oui et non Cécile.
Mettre un nom sur une maladie change quelque chose à priori... le traitement, la surveillance, tout ça.

Mais d'accord que de toutes façon quelque soit la grippe que j'ai elle n'est pas bien grave puisque je vais déjà mieux qu'hier.

Marianne a dit…

Enfin tu as mis toutes les chances de ton coté : un mari qui revient des USA , un spectacle chinois et pour peu que tu aies mangé du poulet aux origines douteuses .... bon tout va mieux c'est l'essentiel et c'est agréable à lire .

plume a dit…

Moi j'ai déjà eu la grippe en janvier 2008 et décembre 2008, et je suis bien foutue de me chopper celle-là aussi!
Repose-toi bien (maintenant tu es bien obligée!)

nicole 86 a dit…

je vous souhaite un prompt rétablissement. Une de mes élèves après des symptômes alarmants et toute une série de tests est repartie chez elle avec " on ne sait pas,c'est surement un virus, cela finira pas passer !"
Elle est, semble-t-il, rétablie mais ses parents demeurent circonspects. En ce qui me concerne, je partage l'avis d'Isabelle de Lyon, il sera toujours temps de dire après...

Daphnénuphar a dit…

C'est grâce à sarko que le H1N1 ne vient pas chez nous. Mais si! Souviens toi! c'était lui, le ministre de l'intérieur de l'époque, qui avait arrête le nuage radioactif à la frontière. Il est trop fort ce supersarko...

vivement a dit…

ça tombe bien que tu en parles ! moi aussi je vis dans le doute depuis plus d'un mois ! Car depuis plus d'un mois tous mes élèves ont été malades, fièvre, maux de gorge, toux. Tous les symptômes de cette fichue grippe ! J'ai même eu trois élèves qui ont dû aller aux urgences, ils avaient plus de 40°c ! et bien , pas de test par les médecins, pas de test aux urgences ! Au plus fort de l'épidémie il y a eu 16 élèves malades en même temps avec les même symptômes ! Et alors ? ... Et bien rien ! Les enfants ont continué à être malades, certains revenaient, d'autres tombaient malades ! certains ont même été malades trois fois de suite ! alors, je suis comme toi, je me pose des questions !

En tout cas, bon rétablissement !

Guilitti a dit…

ou alors au contraire, il faut que nous l'ayons tous, pour créer plein d'anticorps et réagir mieux quand nous rencontrerons la version H1N1 d'octobre qui sera plus virulente parait-il..
Les écoles fermées à Paris et ailleurs? pff, des instits fainéants désieux de partir en vacances plus tôt ! (et qui ont couché avec le gars du Samu pour connaitre les réponses à donner pour rentrer ds les critères ! )
:-)
en tout cas, contente que tu ailles mieux, et que H1N1 ne passe pas par adsl !

stef a dit…

Un petit coucou avant les vacances. Contente de savoir que tu vas déjà un peu mieux. Bisous à tous les 5.

Tili a dit…

petit coucou à tous, 2 des enfants malades ce matin et moi encore de la fièvre, le Chum qui est partit pour 3 jours. J'attends le médecin...

Tili a dit…

Le généraliste sort d'ici, il a un énorme doute lui aussi...

dieudeschats a dit…

Ce que tu dis et ce que Vivement explique est vraiment très étonnant ! oO C'est vraiment casser le thermomètre pour ne pas voir la fièvre, la façon dont les autorités agissent...

Et la coxiellose, entendu parlé ?
http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/512552/la-fievre-q-en-plus-de-la-grippe.html

Moukmouk a dit…

Je viens d'entendre à la radio qu'ici au Québec la propagation du virus n'est plus considéré comme "contrôlable", il y a beaucoup trop de porteurs et la majorité sont presqu'asymptomatiques. Sauf qu'on demande la plus grande prudence pour les cardiaques et les asthmatiques. On craint beaucoup une possible mutation récente.

On a tellement crié au loup que je ne sais pas encore ce que je dois en penser. Mais je vais suivre cela.

Tili a dit…

Le généraliste nous a demandé de prendre des mesures d'éviction de prudence, il doit alerter l'autorité compétante pour savoir la marche à suivre, l'école est prévenue et en alerte.
Qu'est ce qu'on s'amuse ici !
A part ça j'ai reçu ce matin la lettre du service génétique de Curie me demandant de prendre RDV pour avoir les résultats des tests génétiques sur les gènes qui apportent une sensibilité au Cancer, RDV pris pour le 28 août.
Ahhhh je rigole je rigole !
Non, sans blagues, j'ai comme une petite baisse de moral là.
J'ai beau me répéter en boucle que ma vie est "tout sauf banale" là, en ce moment, je rêverais qu'elle soit banale.

Flore a dit…

Merci pour ce post assez éclairant, comme d'ailleurs les commentaires de tes lectrices (-teurs) comme Vivement.
Je me demandais vaguement comment cette maladie pouvait soudain apparaitre sur une grosse proportion des élèves d'une école, sans qu'on sache apparemment d'où cela venait, et sans qu'une proportion équivalente des membres de leur entourage, puis de l'entourage de leur entourage, soit également atteinte.
Si c'est très contagieux dans une école, cela devrait l'être également dans leur famille, non? et de là dans la crèche du petit dernier, la maternelle du benjamin ou le lycée du grand frère.

Maintenant évidemment si on préfère ne pas tester les cas pas évidents = en contact direct avec un cas connu, on ne risque pas de trouver une épidémie, sauf là où quelqu'un a fait du zèle.

Cela ne m'inquiète pas trop pourtant, car ce n'est apparemment finalement "que" une grippe pas trop méchante, et "que" une épidémie comme il en traine tout au long de l'année (petits virus fiévreux non identifiés, gastros, varicelle, etc)

L'été va se charger de bien brasser tout ça, entre trains de grand départs, colos, centres de loisirs...

Je ne vois pas pourquoi la version de la rentrée serait pire... il fait chaud au Mexique, non ? ce n'est pas vraiment une grippe de temps froid on dirait.

En tout cas, et quel que soit le nom qu'on lui donne, je suis heureuse que tu n'aies pas trop souffert et que tu ailles mieux!

IsabelleDeLyon a dit…

La femme de mon collègue est instit, elle aussi a eu 12 cas de grippe dans sa classe ce mois-ci mais évidemment aucun test. Bizarre, cette grippe en juin..
Ce matin à l'école, une maman est venue avec un masque devant la bouche.
Je n'ai pas osé lui sauter dessus pour en connaître la cause. Tout le monde la regardait de travers...

ddc a dit…

Flore, la version de la rentrée pourrait être pire car si le virus s'associe à un autre (mutation), il pourrait devenir beaucoup plus grave tout en gardant sa grande faculté de contagion.

dieudeschats a dit…

Un lien qui parle justement de l'estimation du nombre de cas réels en fonction des cas "confirmés" :

http://www.lefigaro.fr/sante/2009/06/30/01004-20090630ARTFIG00014-un-million-d-americains-auraient-deja-contracte-l-infection-.php