jeudi, août 27, 2009

Etats d'âme

Demain (...)
Je suis une boule de stress, j'ai peur en fait.
J'essaye de me raisonner de me dire que cela ne change rien à mon corps, tout est déjà présent la seule différence c'est de savoir ou pas, pouvoir anticiper ou pas, pouvoir protéger mes filles, mes sœurs, ma mère, mes cousines... ou pas.

J'ai honte de tous mes projets, honte d'oser engager les gens que j'aime dans des aventures invraisemblables alors que peut être mon corps ne pourra pas, peut être qu'on devra tout annuler, peut être je vais mourir et les laisser avec ces rêves idiots. Déjà, les américains hésitent à nous recevoir depuis qu'ils ont appris mes antécédents de Cancer, l'assurance va leur coûter très très cher. Ça m'écœure d'être le centre du problème.

Je me dis que justement je laisserai des rêves des aventures communes, le goût de la vie... Et puis la voix acide en moi me dit que je ne laisserai pas d'économies à mes enfants, que je les laisserai avec juste des souvenirs et que leur vie sera plus dure.

Ma fille Maé m'à posé des questions ce matin, sur les résultats de demain. Je leur ai expliqué sobrement que c'était important de savoir "ce qu'il y a dans mon corps" pour pouvoir essayer d'empêcher la maladie de revenir. Elle ne comprenait pas: "Et pourquoi la maladie elle pourrait revenir puisque tu n'as plus de seins Maman?". Je leur ai expliqué le risque sur les ovaires, la question de l'ablation préventive, j'ai omis toutes les séquelles de cette intervention. Elles sont catégoriques "Si c'est ça qui va te sauver, tu dois faire cette opération, Maman".
J'ai promis de toujours faire mon maximum pour être un jour auprès d'elles quand elles deviendront elles même Maman...

Mais depuis la dernière opération où j'ai eu la sensation de frôler la mort, j'ai peur des opérations, peur des séquelles, je me pose la question du bénéfice à vivre plus longtemps dans des mauvaises conditions...

Je sais que c'est vaniteux de vouloir protéger mon mari et mes enfants. Mon mari surtout. Il m'accompagne et me soutient dans cette galère, et moi aussi je le soutient. Il a fait ses choix et je sais à quel point j'ai besoin de lui et de sa force tranquille, de son amour. Je suis rassurée qu'il ait pris sa journée, demain, pour être à mes côtés. Et merci aussi à mon amie qui a pris sa journée pour venir garder mes enfants. Vous êtes formidables.

10 commentaires:

La reine du chateau: a dit…

ah j'ai une boule dans la gorge juste a te lire. Je te fais plein de bisous et je pense a toi tout le temps. Je sais que ca ne fais pas avancer les choses mais bon...

Daphnénuphar a dit…

J'arrive pas à formuler correctement ce que je veux te dire.

ça fait 4 fois que j'écris mon commentaire.

En fait, je veux te dire plein de courage, plein de pensées positives, et aussi qu'il faut prendre les nouvelles, les projets, bons ou moins bons, les uns à la suite des autres.

ET puis aussi que les choses matérielles c'est pas aussi essentiel que les choses immatérielles, comme l'amour que l'on porte aux autres. C'est de ça dont on hérite. C'est ça qui fait ce que l'on est. Et c'est de ça dont on se sent reconnaissant. Et c'est grâce à ce qu'on a reçu qu'on continue.

Voilà.

C'est à peu près ça que je voulais te dire.

Mille bises

stef a dit…

Comme le dit Daphnénuphar, pas facile de transmettre ici correctement ce que l'on souhaite te dire. Nous serons avec toi par la pensée demain et les jours qui suivront.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Je penserai encore plus à toi et je t'embrasse fort fort fort !

vivement a dit…

Beaucoup de courage pour demain et puis après-demainet puis les jours suivants ! Je crois que tu as raison de faire des projets, c'est bien pour toi, ton mari et tes enfants et puis quoi qu'il arrive il faut passer de bons moments en famille alors si les bons moments doivent se passer en faisant le tour du monde et bien il faut faire le tour du monde, je crois que tes enfants seront bien plus riches après un tour du monde qu'avec un compte en banque rempli, non ? y'a que l'amour et la complicité qui comptent, l'argent, ça fait pas le bonheur !
Je comprends ton stress, tes inquiètudes, tes doutes ! Bises !

Nadu a dit…

Je penserais bien fort a toi et aux tiens demain, et j' espere de tout mon coeur que les nouvelles seront bonnes. Bises et a bientot.

Sosso a dit…

Plein de douces pensées pour demain!

Pour le reste fias toi confiance ;-)

Bellzouzou! a dit…

Tout plein de bisous, tili.

Anonyme a dit…

Je pense à toi.

grigri

Poun a dit…

Je pense fort à toi. Bisesssss.