mardi, juillet 21, 2009

Mitterand, HADOPI et PS ou comment manipuler les foules ?

Je vous présente une petite hypothèse sur une possible manœuvre politique...

Je vous plante le décor, HADOPI2, projet qui focalise le rejet des français et surtout de ceux qui craignent que cela soit à terme une atteinte à leur liberté de parole...
Donc beaucoup de gens s’énervent dessus.
Tout nouveau ministre de la culture, Mr. Frédéric Mitterrand.

Je discute de ce qui me semble être le fond de l’affaire, pas du contenu des discours ni d’HADOPI même, je fais juste une hypothèse sur une petite manipulation de l’opinion.

Mr. Mitterrand défend HADOPI2, vous pouvez aller l’entendre sur You Tube

Mon hypothèse... Les gens qui sont déjà contre ce projet de loi et très irrités par l’acharnement du gouvernement vont projeter leur agressivité sur Mr. Mitterrand. Il va devenir le bouc émissaire. En tant que bouc émissaire il va focaliser l’agressivité des gens sur lui et sur tout ce qu’il va approcher (et je parie qu’on va l’entendre souvent), sa personne va devenir le lieu même du rejet, c’est “l’effet de HALO”.

Et comme il s’appelle “Mitterrand” et que ce nom est associé au socialisme c’est tout bénef. Grâce à lui les opposants vont reporter leur agressivité sur le PS. PS qui parallèlement est attaqué dans beaucoup de médias et présenté en déconfiture.

Ceux qui utiliseraient cette méthode seraient ainsi gagnants sur tous les tableaux...

lundi, juillet 20, 2009

Fleurs de Courgette


Vous pensiez que j'étais déprimée ?
A vrai dire, on aurait peu le croire au vu de la série de post précédent. Bon peut être un petit peu.
Mais grâce à mes adorables enfants qui hurlent et se battent jouent gentiement dans le jardin sous mes yeux émerveillés j'ai retrouvé de l'énergie pour les assommer.
Mon regard s'est posé sur les magnifiques courgettes qui poussent dans mon jardin et sur les grosses fleurs jaunes. Ca m'a rappelé un truc alors vite j'ai téléphoné à belle Maman.
Il faut vous dire, que contrairement à l'usage j'ai une merveilleuse belle mère (et beau-père aussi d'ailleurs) et comme mes parents aussi sont adorables vous êtes totalement jaloux !
Bon donc ma bele mère, qui habite dans le sud de la France est coutumière de la cuisine méditéranéeenne et nous fait des beignets de fleurs de courgette à se damner.

Et j'ai soutiré pour vous la recette !

Donc, mode d'emplois...

Beignets de fleurs de courgette.

Il faut cueillir les fleurs le matin même, quand elles sont bien ouvertes.
Vous les coupez en 2 et enlevez le pistil.
Ensuite prenez 2 oeufs, 100 g de farine (à peine voir moins) sel et poivre.
Vous battez le tout.
Puis vous ajoutez du lait pour obtenir une pâte liquide, qui doit filer. Bon comme vous savez que vos allez tremper vos fleurs dedans et que ça doit tenir dessus vous faites la consistance nécessaire à ce que vos fleurs soient recouvertes d'une pâte qui tienne compris ?
Trempez chacune des Demi fleurs séparément.
Puis direction la poêle chaude avec un filet d'huile d'olive et on le fait frire rapidement paf paf des 2 côtés.
Bon appétit !

PS. J'ai peur de rien, je le fais aussi avec les fleurs de potiron et potimaron !

PS2. J'ai enlevé la modération, trop casse-pieds.

vendredi, juillet 17, 2009

Le désastre...

Un petit garçon de 7 ans, qui a moins d’une semaine à vivre...
Je suis horrifiée, comme vous sans doutes. Je pense à lui, ses parents, ses amis, au drame individuel. Je serre contre mon cœur mes propres enfants et j'ai peur pour eux.

Savez vous que depuis 30 ans, les cancers chez l’enfant sont en augmentation constante, de environ 1,5 % tous les ans ? Ce qui fait que à présent c’est la deuxième cause de mortalité des enfants après les accidents.

Les études se multiplient, on recherche les causes de cette augmentation. Très difficile de trouver un lien direct avec une pollution particulière, tant le problème réside dans les poly-expositions.
J’ai tout de même trouvé ce passionnant article (pour ceux qui lisent l’anglais), un lien avec l’agriculture intensive...

A côté de cela, ceux qui devraient nous protéger, l'autorité européenne de la sécurité alimentaire (EFSA) favorisent les multinationales en laissant s'opérer une sous-évaluation systématique des pollutions et des procédés douteux sur un plan scientifique et en permettant que les données soient confidentielles, ce qui empêche la vérification par d'autre (des vrais) scientifiques. A lire absolument (mais en anglais) un article publié par des vrais scientifiques sur ce sujet, ici.
Le problème est sans doutes mondial, mais il est éclatant à la commission européenne qui fonctionne avec pas moins de 15000 lobbyistes professionnels...

Mais je suis révoltée. Nos enfants sont malades, leur espérance de vie sera sans doute moins bonne que la notre, et nous sommes là, à regarder ce désastre, nous ne nous révoltons pas. Nous nous sentons impuissants.
Sommes nous tous en train de penser que le peuple a perdu la bataille, que la démocratie serait moribonde et le pouvoir au main des princes marchands?
Que pensez vous, vous mes gentils lecteurs, au fond de vous ?


PS. J'active la modération des messages car depuis quelques temps nous sommes de plus en plus pollués.

dimanche, juillet 12, 2009

Mangeons moins ou comment mon père avait raison !

Mon père dit souvent qu'il faudrait avoir "encore un peu faim" quand on sort de table !
Eh bien papa, la science te donne raison !
Il s'agit d'un excellent article, publié dans la revue Science (pour le profanes, je précise que "Science" est une des revue scientifique les plus prestigieuses au monde).
Que disent-ils ?
Ils confirment chez le singe ce qu'on avait déjà observé chez la souris, à savoir que de diminuer de 30% l'apport calorique (par rapport à ce que les singes consomment naturellement donc par rapport à ce que nous appelons la satiété) augmente la longévité et en meilleure santé.
Et pas qu'un peu... Cela diminue de moitié le nombre de cancers et de maladies cardiovasculaires, fait quasiment disparaitre le risque de diabète et diminue fortement l'atrophie du cerveau (dont on pense, chez l'homme qu'elle est associé à un déclin des facultés mentales).

J'ajouterais que cela me semble aussi bon pour la planète que pour nous.

Alors moi je vais écouter mon père !

Voir le résumé (en anglais) ici.

vendredi, juillet 10, 2009

Ca bouge

Ici, pas encore de pause estivale (bien que j'en ai désespérément besoin) mais cela viendra.
Je prépare ma reprise professionnelle, me pose des millions de questions - oui, comme d'habitudes- et essaye d'aller de l'avant sans recommencer les mêmes erreurs et avec des nouvelles thématiques qui prendraient en compte ces problèmes environnementaux.
Pas simple bien sûr mais bien dans l'air du temps.
J'ai des moment de franche déprime et d'autres euphoriques.
Le Chum cartonne décidément et cela ouvre des nouvelles portes et nous amène à nous resserrer autour de lui pour l'aider à affronter les enjeux et tensions qui se cristallisent autour de lui.
Bien sûr qui dit des nouvelles portes dit des nouveaux choix, et le suivre, lui laisser les mains libres tout en assumant ma propre vie familiale et professionnelle est un autre challenge.
Il y a des choix à faire, parfois très douloureux mais vivre c'est choisir et moi j'aime cette vie qui bouge !

mercredi, juillet 08, 2009

Maladies et Environnement, l'inacceptable

Quand même, il faut le dire et le redire, c'est primordial.

Aujourd'hui on sait que le nombre de cancers à fortement augmenté dans la population. En 25 ans, la fréquence de survenue du cancer en France a quasiment doublé chez l'homme (+93%) et fortement augmenté chez la femme (+84%). Elle a aussi augmenté chez les enfants (surtout les cancers de la thyroïde).
On sait aussi que la part de l'environnement est majeure.

On sait que les études qui ont été réalisées sur un seul produit et pendant des durées d'expositions limitées sont à refaire car c'est l'impact des multi-expositions et ce depuis la gestation, qu'il faut considérer.

Donc il faut financer un grand nombre d'études et ça a un coût. Le choix le plus judicieux serait de le faire supporter par les industriels avant l'acceptation de la distribution des produits, non ?

On est devant un problème de société. L'OMS déclame que plus de 30 % des maladies affectant les enfants sont attribuables à des facteurs environnementaux.
Avec une augmentation drastique des maladies respiratoires, des allergies et des cancers. En Amérique du nord, c'est l'obésité avec tous son cortège de maladies liées qui guette aussi les jeunes.
Quelle sera l'espérance de vie de nos enfants ? Quelle sera leur qualité de vie ?

Comment une société peut elle accepter ce qui détruit ses propres enfants ???


Et vous, qu'en pensez vous ?

vendredi, juillet 03, 2009

CANCER ET ENVIRONNEMENT

Vite, vite, je vous signale un article intéressant sur le sujet, paru à l'AFP, avant qu'il ne soit rapidement enterré.


Il s'agit d'un avis de l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset) sur les liens entre cancers et environnement.
Ils ont utilisé pour cela un rapport publié en octobre par l'Inserm.
Voir ICI.
http://actu.voila.fr/actualites/sciences/2009/07/02/risques-de-cancer-le-poids-majeur-de-l-environnement_314302.html


Ou mieux, allez le lire directement sur le site de l'Afsset, ICI.