lundi, août 31, 2009

Besoin de sous !

Pas moi (quoique), mon association, Art Sport Entraide !

Cela fait 9 ans maintenant que l'Association ASE s'est engagée dans un vaste projet d'aide aux indiens Ayamara, dans le désert de l'Atacama. Avec eux et des étudiants envoyés en mission la bas nous avons développé un trajet de tourisme solidaire, parcours de VTT, randonnées pédestres, repérage de sites archéologiques, développement d'une chèvrerie et fromagerie etc. etc.
A présent nos amis indiens sont en train de monter leur propre association partenaire, ils ont équipé leurs maisons pour recevoir des touristes (tourisme engagé et sportif, pas du tourisme de masse), repéré les sites etc.
Nous sommes en phase de finalisation.
Évidemment, l'association, qui est à but humanitaire, ne reçoit AUCUN bénéfice des actions, tout reviendra aux autochtones.
Le problème c'est que à présent il faut se rendre la bas pour finaliser les projets, signer les conventions, apporter du matériel de montagne etc. Et nous n'avons PAS de SOUS pour cela.

Donc on fait un appel, si vous connaissez des entreprises susceptibles d'être intéressées par nous subventionner (en matériel ou en sous) en échange de figurer sur notre site web et éventuellement sur nos nombreuses communications à des forums, SVP ouvrez nous votre carnet d'adresses !!!

Je vous mets une partie de l'appel du président, qui retrace un peu nos dernières actions, mais vous pouvez voir des photos sur le site web (que j'ai fait moi ta ta ta).
http://ase.site.voila.fr/

-----------------------------------------------------
Chers Adhérents et Sympathisants,


L'été 2009 a été et est encore à l’heure où je vous parle, riche en actions, notamment au Chili où nous avons maintenant pratiquement sur toute l’année des représentants de terrain avec des étudiants qui nous consacrent leur temps de stage et qui rejoignent Huara pour un, trois, six mois pour y développer des projets au bénéfice de la population rurale de cette région.
Nous approchons à présent de la phase finale de certains d’entre eux: lancer les circuits de tourisme, afin qu'ils fournissent des revenus à nos amis indiens Ayamara dans leur désert de l'Atacama. Le circuit de tourisme solidaire est prêt mais aussi s’y ajoutent des circuits de trek, de VTT dans une quebrada (vallée) de toute beauté, randonnée pédestre dans cette même vallée. Un autre circuit est maintenant dans notre « magasin », qui concerne le patrimoine archéologique de la commune, répertorié l’an passé par une Archéologue pour l'association.
La mise en route et la gestion de ces activités seront assumées directement par les habitants des pueblos concernés, mais ils n’ont pas le minimum de moyens matériels pour les exploiter. (C’est d’ailleurs pour cela que nous lançons tous ces chantiers) 
Nous avons donc encore besoin de vous pour cela, en effet, nous devons trouver des sponsors pour appuyer les activités programmées.
Financer en partie les billets d'avion qui nous permettront de nous rendre sur place, renouveler avec la mairie de Huara la convention signée en 2004 et finaliser les projets préparés par les étudiants.
Nous aimerions aussi offrir du matériel de sport (bâtons de randonnée, gourdes, quelques VTT, sacs à dos …) pour équiper les indiens qui doivent encadrer les groupes de touristes.
Il nous faut aussi pouvoir proposer le nécessaire aux étapes du trekking (tentes, sacs de couchage, etc.).

Pour cela, nous allons solliciter les grosses (ou petites) entreprises qui seraient intéressées pour figurer dans notre site web avec un petit texte de remerciement.

Il est quasiment impossible d'obtenir des subventions de quelque nature que ce soit, des grosses entreprises, sans avoir de contact humain dans l’équipe de direction. Aussi nous demandons à chacun de nous aider à obtenir ces contacts, soit par son propre carnet d'adresses, soit en sollicitant sa propre entreprise, soit par ses amis, sa famille etc.

Une publicité locale n’apporterait rien mais nous participons chaque année ( la 3ème semaine de novembre) à la Semaine de Solidarité Internationale qui est très médiatisée localement mais aussi sur le département, la région, voire l’hexagone. Nous organisons au Foyer des Sportifs de Palaiseau tous les soirs de la semaine des animations sur nos actions Chilienne. C’est aussi l’occasion dans la promotion et les bilans mais bien sûr pendant, d’évoquer par oral et par écrit les aides que nous apportent les structures amies.

Grand Merci

----------------------------------------------

Si vous avez des idées, mettez les en post ou bien envoyez moi un mail ;-)

dimanche, août 30, 2009

Lionne


A présent je vais laisser sortir la Lionne qui est en moi !

Ah oui, comme cette belle Lionne, je vais bailler et roupiller tranquillement !

Nous avons passé un excellent Dimanche avec des amis au parc de Thoiry ;-)

Le mot du Titi qui nous a fait hurler de rire...
- Ohhhh là, des "Zizi féroces" !!!

Voui... à 3 ans 1/2 il est accessoirement en plein dans sa phase "pipi-caca".

Je vous laisse deviner de quoi il s'agissait.

vendredi, août 28, 2009

Resultats des tests génétiques (enfin)

J'ai la tête un peu vide là, mais je passe quand même (un peu rapidement) pour dire à ceux qui guettent...

LA bonne nouvelle :-)

Je n'ai PAS la mutation BRCA1 ni la mutation BRCA2, qui sont les 2 plus graves et accessoirement les seules recherchées !!!

Donc pas d'ablation ovarienne ni de ménopause précoce à faire :-) !!!
Donc ce n'est pas dramatique pour mes filles et pour les autres femmes de la famille.

Ils disent que cela ne veut pas dire que je n'ai pas de mutation génétique, seulement que je n'ai pas ces 2 là, les 2 plus graves. On pense qu'il existe probablement d'autres mutations mais qu'elles sont probablement beaucoup moins sévères. Cela peut être aussi (c'est le plus probable d'ailleurs) une combinaison d'une prédisposition génétique et d'un environnement toxique défavorable...
Je sens que dans ma famille, faire attention à l'environnement va être la nouvelle religion vu que c'est la chose chose évidente à faire plus des surveillances presque "classiques".

En résumé : CHAMPAGNE !!! (mais bio)

jeudi, août 27, 2009

Etats d'âme

Demain (...)
Je suis une boule de stress, j'ai peur en fait.
J'essaye de me raisonner de me dire que cela ne change rien à mon corps, tout est déjà présent la seule différence c'est de savoir ou pas, pouvoir anticiper ou pas, pouvoir protéger mes filles, mes sœurs, ma mère, mes cousines... ou pas.

J'ai honte de tous mes projets, honte d'oser engager les gens que j'aime dans des aventures invraisemblables alors que peut être mon corps ne pourra pas, peut être qu'on devra tout annuler, peut être je vais mourir et les laisser avec ces rêves idiots. Déjà, les américains hésitent à nous recevoir depuis qu'ils ont appris mes antécédents de Cancer, l'assurance va leur coûter très très cher. Ça m'écœure d'être le centre du problème.

Je me dis que justement je laisserai des rêves des aventures communes, le goût de la vie... Et puis la voix acide en moi me dit que je ne laisserai pas d'économies à mes enfants, que je les laisserai avec juste des souvenirs et que leur vie sera plus dure.

Ma fille Maé m'à posé des questions ce matin, sur les résultats de demain. Je leur ai expliqué sobrement que c'était important de savoir "ce qu'il y a dans mon corps" pour pouvoir essayer d'empêcher la maladie de revenir. Elle ne comprenait pas: "Et pourquoi la maladie elle pourrait revenir puisque tu n'as plus de seins Maman?". Je leur ai expliqué le risque sur les ovaires, la question de l'ablation préventive, j'ai omis toutes les séquelles de cette intervention. Elles sont catégoriques "Si c'est ça qui va te sauver, tu dois faire cette opération, Maman".
J'ai promis de toujours faire mon maximum pour être un jour auprès d'elles quand elles deviendront elles même Maman...

Mais depuis la dernière opération où j'ai eu la sensation de frôler la mort, j'ai peur des opérations, peur des séquelles, je me pose la question du bénéfice à vivre plus longtemps dans des mauvaises conditions...

Je sais que c'est vaniteux de vouloir protéger mon mari et mes enfants. Mon mari surtout. Il m'accompagne et me soutient dans cette galère, et moi aussi je le soutient. Il a fait ses choix et je sais à quel point j'ai besoin de lui et de sa force tranquille, de son amour. Je suis rassurée qu'il ait pris sa journée, demain, pour être à mes côtés. Et merci aussi à mon amie qui a pris sa journée pour venir garder mes enfants. Vous êtes formidables.

mercredi, août 26, 2009

Comment préparer...


Un tour du monde ?

Aujourd'hui nous nous sommes penchés un peu sur le coût... Parce que si nous profitons des déplacements professionnels du Chum pour avoir ses billets payés et une partie des logements, il faudra quand même payer une partie des billets pour les enfants et moi...

Ca fait bizarre, on tape "tour du monde" sur Internet et on tombe sur des agences...
J'en ai trouvé 4:
- Les "connaisseurs du voyage" je leur ai demandé un devis, mais comme ils ne semblent pas faire l'Afrique, je suis dubitative.
-Skyteam qui correspond à une alliance de Air France avec d'autres compagnies, surtout européennes.
Problème, comment les contacter ? Avec cette manie des numéros automatiques c'est pas gagné, il faut que j'arrive à trouver un "vrai" numéro de téléphone d'une VRAI agence avec des Vrais Gens dedans qui vont me parler... Je vais essayer demain avec l'agence de Orly...
- Global explorer (oneworld), autre alliance de compagnie, qui comprends American Airlines et Singapore Airlines et dont les prix semblent vraiment bas. Mais idem, il faut que j'aille à l'aéroport discutailler.
-Star Alliance round the world, encore une autre alliance de compagnies dont air Canada.. C'est encore plus compliqué de trouver une de leurs agences !

Conclusion je ne suis pas plus avancée...

Et puis j'ai commencé à lister la petite liste de tous ce que je dois faire avant...

- Monter mon cabinet, RDV ANPE, conseils juristes sur travail en international, fiches d'informations aux professionnels à donner, rejoindre le réseau etc. etc. Quand on aime on ne compte pas hein...
- RDV médicaux et paramédicaux de tous le monde, vérifier les dents, les vaccins...
- Les histoires de visa je mets ça à part, on verra quand on aura les accord officiels.
- Les assurances santé, on est en plein dedans, c'est ce qui bloque les Américains, mes antécédents de Cancer (sic).
- L'inscription au CNED des enfants avec une lettre à écrire à l'inspecteur académique (pour l'autorisation).
- voir si on peut inscrire les enfants aux EU à l'école seulement pour quelques mois (je sens que ça va pas être simple ça).
- Trouver un logement aux EU et ensuite des hébergements à Hawaï... En Australie nous n'aurons pas tellement le choix ce seront les hôtels de la conférence !
- Puis faire des cartons pour pouvoir prêter la maison, tout ranger, tout trier. Accessoirement faire des bagages prévoir un déménagement.
- Il y a des gens qui trouvent des subventions pour ça, alors au cas où vous sauriez comment hein ;-)
- Il faudra caser mes RDV médicaux aussi là dedans.

Bon, ben ça m'a fatiguée de penser à tout ce boulot, je me sens comme débordée tout d'un coup !

Un ours dans mon jardin !

Et la blonde d'un ours, et une Névro en pleine forme !
Vous avez compris, j'ai eu la chance de recevoir, hier, Moukmouk, sa blonde, et Névrosia !
Première chose, on s'est reconnus tout de suite ! Je suis allée les chercher à la gare, mais un ours, ça se repère facilement au milieu des citadins.

Moukmouk était exactement comme je l'imaginais, un ours (bien léché en fait), nous avons discuté en vieux Amis parce que c'est exactement ça qui s'est passé, une amitiés réelle née sur internet qui a fait qu'on se connaissait déjà avant de se rencontrer.

Névro était égale à elle même, elle est arrivée avec un plant de piment et un gâteau au chocolat succulent. Il y a une histoire entre elle et mon fils avec ce gâteau, il est "névro-dépendant" avec cette pâtisserie ;-)

La seule surprise, finalement, c'était la "blonde" de Moukmouk, que je ne connaissais pas. Et moi aussi je suis "tombée en Amour", c'est comme ça. Il y a des gens avec qui ça marche instantanément et c'était le cas.

Nous avons papoté des heures, mais malheureusement il a fallu se limiter aux horaires des derniers RER. Après cela j'ai rêvé de la banquise et des montagnes et d'aller chez Moukmouk écouter les baleines et voir (de très loin) les ours polaires...

samedi, août 22, 2009

Un tout petit tour du monde...

Pas penser.
Pas regarder vers la maladie, oublier la génétique, oublier les risques de métastases.

Alors je rêve...

Et devant moi, qu'y a t-il ?
De rêve en rêve, de projet en projet, nous pourrions bien faire un tout petit tour du monde en 1 an...
7 pays, 4 continents, un tour complet de notre petite planète.

Si tout va bien... Si ma santé est bonne, si les administrations nous confirment l'accord déjà donné par les scientifiques.

Je vous en reparlerai, je vous emmènerai dans mes bagages, vous pourrez à mes côtés faire des rencontres improbables, voir des paysages merveilleux, des animaux exotiques, rêver les yeux ouverts et parler au monde entier !

Elle est pas belle la vie ?

vendredi, août 21, 2009

Les tests génétiques en boomerang

Et nous voilà de retour.
Dans le fatras des affaires déposées à la hâtes en rentrant, hier soir.
Les enfants sont déjà dans le jardin à ramasser les noisettes, ils ont retrouvé leurs jouets avec un plaisir "expansionniste" ce matin et la salle de jeux est difficilement praticable après leur passage...
Moi j'ai retrouvé mon chez moi avec un plaisir tiède, avec des rêves de voyages et de repartir plein la tête.
Au moment des au-revoir, j'ai été surprise par une déclaration de mon mari. Il a dit qu'il allait falloir que nous trouvions une personne pour nous garder les enfants le vendredi 28 aout car il voudrait m'accompagner à l'Institut Curie pour le RDV du résultat des tests génétiques...
J'en suis restée bouche bée...
Moi, j'avais OUBLIE !
Si, oublié, cela m'était complètement sortit de l'esprit. L'ombre de cette information capitale n'a pas survolé mes vacances et mes rêves de voyages.
Mais quand le Chum l'a dit, j'ai brusquement sentit une lame glacée rentrer dans mon cœur. Le gout de la peur, du désespoir de la maladie. Le gout du long tunnel dont nous avions pourtant l'heureuse sensation d'en être enfin sortis et dans lequel personne ne voudrait retourner.
Le 28 aout, trouver une personne pour faire manger les enfants à midi et aller affronter mon destin, avec mon homme à mes côtés.
Après viendra le temps des pleurs ou bien le temps des réjouissances et de l'action, peut être les 2, tout dépendra de notre capacité à rebondir, quel que soit le résultat.

samedi, août 15, 2009

On veut pas rentrer !

Vous comprenez, c'est "tellement trop bien ici"!





Les puces nagent comme des poissons, cette année j'ai pu les emmener voir les poissons dans les calanques avec masque et tubas... Ça m'a donné une furieuse envie de reprendre la plongée sous marine, vous ais je déjà dit que je suis plongeuse ?




On veut pas rentrer, non nous ne rentrerons pas, non non non !
Ahhhhh mais un jour, promis, nous aussi on partira...



PS. Ce sont les Calanques de l'Esterel ;-)

jeudi, août 13, 2009

Le plus beau des regards

L'émotion inouïe de croiser son regard. J'y ai lu la tristesse. Il a emporté mon cœur.
Le loup ! Dire que nous lui avons tout pris et que pourtant, lui, il a gardé son âme.

Je suis toujours en vacances, c'est une petite connexion furtive pour vous montrer ces photos dont je ne suis pas peu fière ;-)