mardi, décembre 22, 2009

Et si tu passais par là

Au Monsieur grassouillet en rouge qui martyrise les rennes le soir de Noël.

Cher père Noël, Santa Crus, roi mages et touti quanti,
Par les temps qui courent, je voudrais te faire quelques remarques utiles.

Merci de gâter mes Enfants, mes Amis, ma Famille, mais je préfèrerais que tu sois moins généreux avec nous et plus avec les enfants pauvres.
Merci de sortir de la rue les pauvres enfants mendiants et de leur offrir un foyer aimant, 3 repas sains par jour et l'espoir de devenir des adultes responsables et heureux.
J'aimerais bien aussi que tu gaspilles moins le pétrole avec des jouets en plastique inutiles et de mauvaise qualité.
J'aimerais que tu offres à tous les enfants du monde l'espoir d'une planète propre et durable.

Et puisque j'ai été conditionnée à savoir demander des choses pour moi moi moi, j'ajouterais, merci de me laisser en vie et de d'apporter le bonheur à ceux que j'aime, je t'aiderais à ça en étant pas sage du tout, promis !

JOYEUX NOËL A TOUS !!!

lundi, décembre 21, 2009

compenser nos émissions de carbone

Le texte est sur http://tousautourdumonde.blogspot.com/

J'ai retiré l'appel à signatures pour Copenhague, je ne commente pas, trop déçue.

lundi, décembre 14, 2009

Histoire de chats stressés et de Robin des bois

J'ai deux chattes.
Qui se détestent...
C'est comme ça.
L'une est teigneuse et va pisser sur tous les endroits où l'autre se pose pour dormir pour la chasser.
Évidemment ça me dérange aussi.
Beauuuuuuuucoup.
J'ai déjà presque tout essayé, à part en manger une mais depuis que j'ai lu que même Moukmouk se fait avoir c'est sans espoir... L'idéal serait que je trouve un foyer pour l'une d'entre elles, manifestement tous le monde en serait plus heureux, mais donner une chatte adulte de nos jours, même très belle, c'est sans espoir...
Bon, alors en désespoir de cause je suis tombée sur un article qui parle d'un produit calmant, une phéromone du bien être des félins, le "Feliway".
Vous connaissez ?
Un avis avant que je n'investisse mes derniers espoirs dans l'acquisition du machin ?

Et puis aussi, rien à voir avec la choucroute mais il faut que je vous raconte ce qui nous est arrivé hier !
J'étais en train de faire quelques cartons quand Driiiiiigggg allo c'est Melle Névrosia, ça vous dirais de venir avec nous voir Robin des Bois à Bercy ?
- Hein quoi aujourd'hui, attends je rappelles...
Après quelques négociations avec le chéri qui comptait bien allait se faire sa petite ballade en forêt et qui renonce au vu de l'hystérie générale provoqué par la proposition.
- Driinng Oui, OK.

...
Dans la voiture...
- Allo Névro, nous arrivons.
Comment, vous avez crevé ouille ouille ouille.

- quelques "driiing" plus tard, nous avons réussit à nous retrouver.

Eh bien c'était GENIAL !!!

On a beaucoup aimé, les enfants installés derrière nous ont adoré être "entre eux" et nous faire la pluie de pop-corn. Le Titi qu'on avait coincé entre Papa-Maman "non, toi t'es trop petit" s'est vengé en embêtant tout le temps la pauvre petite fille inconnue devant lui.
Nevro avait le vertige mais a tenue bon et n'est même pas tombée sur les gens devant.
GENIAL !
Mis a part les crétins qui jouaient avec des lasers braqués sur la scène au risque de bruler la rétine des artiste.
Du spectacle, j'ai compris que lady machin, la belle, c'était la nièce à tout le monde, si, si et que Robin il avait un copain très fort surtout à cheval. Que lui (Robin) il arrivait tout le temps avec un fil qui vient du ciel, un peu comme spiderman quoi mais qu'il ne sait pas tirer à l'arc, nooooonnnn l'arc dans son dos c'était juste pour faire joli.
Enfin bref, c'était super, même que les filles, qui sont fan du dessin animé ont tout compris et que Maman pffff, elle mélange tout ;-)

Merci Miss Névro et famille, c'était vraiment GENIAL ! :-D

mardi, décembre 08, 2009

Sciences, politique et Climat : l'affrontement

Nous assistons à une attaque en règle, savamment orchestrée des sciences et des scientifiques qui se sont inquiétés de l'impact négatif de l'homme sur l'environnement et le climat.
Et chacun de cracher son petit venin sur ces scientifiques "méprisables"...
Méprisables car ils doutent.
Absurdité monstrueuse quand on comprends que le doutes est le fondement même de la démarche scientifique.
Qui sont ceux qui ont intérêt à descendre les scientifiques, à qui le crime profite t-il?

Les scientifiques ont utilisé une démarche scientifique, ils ont mesuré, observés, analysés, ils ont pris des carottes de glace, ils ont compté les espèces animales qui disparaissent ils ont observé les points sensibles de l'équilibre du monde.
Mais les données subissent des variations, c'est normal le système est infiniment complexe, alors il faut douter, recommencer par une autre méthode encore et encore et au final réunir toutes les données en une immense méta-analyse et regarder ce qui se dégage.
Ils l'ont fait, ils nous livrent une réponse très claire, aussi claire que peut l'être une réponse scientifique, sans certitudes mais avec de fortes présomptions.

A côté de cela les nihilistes essayent de continuer à tout prix à vendre leurs industries polluantes, leur pétrole, plastique, charbon, agriculture uniforme et chimique. Pour cela aucune limite, eux ne doutent de rien par contre. Le combat de l'ultra-égoïsme contre l'intérêt des masses. Rien ne les arrête, persifler, voler des mails privés de scientifiques, donner du clairon dans tous les journaux qu'ils possèdent, essayer de se saisir de ceux qui ont fait de leur "indépendance" et esprit critique leur fond de commerce pour leur faire passer l'idée que critiquer les scientifiques c'est "cool", qu'on se sent plus intelligent comme ça.

Tous les regards sont tournés vers les décisions politiques qui vont être prises - ou pas- alors en coulisse on agite ses cartes, on calomnie et le plus fort, le plus méchant aura peut être raison. Menaçons ces scientifiques du bucher et ils se dédiront.
... Puis, en sortant, comme Galilée...
"Et pourtant elle se réchauffe"...

lundi, décembre 07, 2009

Rappel à l'ordre

A mon avis, c'est le Titi qui somatise de l'excès de travail de ses parents. Il se paye une grosse grosse bronchite, même qu'on doit lui donner de la ventoline.
Aller Maman, remise ton boulot, ton stress et le touti quanti, tu es une Maman avant tout !
Ehhhhh oui.
(Pourvu que ses sœurs ne l'imitent pas !)

jeudi, décembre 03, 2009

Fichtre !

Oui, oui, je sais, je disparais, je manques à mes devoirs d'hôtesse de blog, je vous abandonne en ce moment...

Mais :
Ouvrir un cabinet de Neuropsychologie et de Recherche.
+
Préparer un tour du monde
+
Préparer un déménagement au retour du tour du monde pour être à la rentrée scolaire suivante près de Genève... Tiens le kiné à presque deviné le nombre de cartons fait au gonflement de mon bras gauche...
+
Préparer l'école à la maison des enfants
+
Assumer les charges administratives tout azimut
+
Soutenir moralement et matériellement l'effort professionnel de son Chum adoré
+
Préparer Noël et le jour de l'an
+
Préparer une big fiesta pour le départ (j'en reparlerai)
+
Les gâteaux à faire pour les différentes fêtes auxquelles participent les enfants, écoles, sport
+
Tenir la maison, faire les courses, préparer à manger pour 5.

Eh bien ça fait une Maman complètement over-dosée, un cocktail détonnant qui pompe les vitamines.

Parce que NON, je NE SUIS PAS wonder woman moi je suis plutôt la maman débordée, ensevelie sous les charges qui essaye d'en placer une pour dire "c'est trooooooooop" et qui regarde l'agenda avec angoisse en se disant que bientôt elle sera chez elle à Dakar.
Oui, bientôt je serai dans le nid douillet de chez mon Papa et ma Maman et je pourrai, le soir venu, laisser les petits bambins avec les grands parents et aller faire la fiesta avec mes sœurs adorées, faire des soirées entre FILLES et médire avec délectation de tous les hommes et surtout de ceux qu'on aime ;-) !!!