lundi, mars 22, 2010

L’attaque des scientifiques du climat... A qui profite le crime ?

J’ai reçu il y a quelque temps un mail me faisant suivre une pseudo démonstration de la “fausseté” de la thèse du réchauffement climatique. Je dois avouer, et je m’en excuse franchement auprès de la personne qui m’a envoyé ça, que j’ai répondu de façon très désagréable, tellement il me semble dramatique que ce genre de fausses informations circule.
Ensuite j’ai réfléchi et je me suis dit que au contraire de me fâcher je devrais expliquer pour protéger les gens de ces manipulations. Alors, avec le Chum, nous avons esquissé une réponse pour tenter de vous expliquer ce qui se passe.
Voici, pour que vous compreniez, le lien qui était avec le mail.
http://www.youtube.com/watch?v=wYLmLW4k4aI&feature=player_embedded

Et voici notre réponse...

1) Les scientifiques sont de plus en plus attaqués et méprisés. L’idée majeure que les climato-sceptiques font circuler, c’est que les scientifiques seraient de connivence avec les gouvernements:
Pourquoi seraient-ils de connivence, alors que les gouvernements n'arrêtent pas de les critiquer, de parler de réduire leurs moyens, leurs postes et leur salaires ? Pourquoi les scientifiques descendent t-ils dans la rue ? Est-ce à eux que “profite le crime” ?

2) Comment plusieurs milliers de scientifiques d’un grand nombre de pays qui travaillent ensemble au GIEC auraient pu se mettre d’accord sur un “complot” alors qu’ils n’ont aucun intérêt commun autre que la connaissance ? Les différents pays n’ont d’ailleurs pas l’air d’avoir beaucoup d'intérêts communs.

3) L’histoire des mails piratés du GIEC le fameux mail le plus mis en avant pour prouver la mauvaise fois des scientifiques parle d’un “trick” qui veut dire “astuce” et qui correspond à du jargon pour parler d’une méthode plus “astucieuse” et non d’une fraude ! Si c’est celui ci le plus terrible c’est vraiment que les autres mails piratés ne contiennent rien, et la démonstration est vide.

4) D'où vient cette piraterie parfaitement illégale ? Elle résulte d’une prouesse technique importante et qui a dû coûter cher. En tout cas elle doit provenir de gens qui ont intérêt à couler les efforts internationaux pour lutter contre l’effet de serre... A qui profite le crime ? On sait que des multinationales ont mis des fonds énormes pour manipuler les masses de façon à éviter les réglementations limitant leurs activités et surtout leurs profits. Ces mêmes multinationales pourraient elles vouloir une taxe carbone ?

5) Un moyen simple de savoir de quelle augmentation de CO2 l’homme est responsable, est de regarder les chiffres d’affaires des compagnies pétrolières, on sait très bien combien de pétrole est brûlé chaque année, pas besoin d’appareils de mesures très compliqués.
Est ce qu’une telle augmentation de CO2 peut réchauffer significativement le climat ? Difficile d’être affirmatif à 100%, car il y a des données comme l’activité du soleil que nous ne maîtrisons pas. Mais par contre il faut vraiment se fermer les yeux pour penser que l’activité humaine n’a aucun effet.

6 et 7) Dans la démonstration des “7 parties par million” avec les grains de riz, on atteint le fond de la mauvaise foi :

Il s’agit d’une démonstration où la personne reprend des termes qui paraissent savants et semblent correspondre à un raisonnement logique mais n’en sont absolument pas.
Sur la forme, il s’agit de faire croire aux gens qu’ils vont être plus intelligents en comprenant mieux les choses que les scientifiques. En gros, les scientifiques sont des gros cons et ils ne sont pas capables de faire un raisonnement simple. Donc l’auditeur en se mettant du bord de ceux capables d'écraser les scientifiques va se sentir “brillant”.

Sur le fond: la démonstration est fausse à la base, il est totalement absurde de comparer des choses non comparables et ramener des éléments différents à une comparaison de “grains de riz de couleurs différentes” est extrêmement malhonnête.
Pour faire simple je pourrais répondre à cette dame de simplement remplacer ses grains de riz rouge “négligeables” par des grains de mort au rat (ça a la même taille) et de se faire une assiette !


Pourquoi comparer le volume de CO2 au volume des autres gaz ? Dans une serre faite avec du plastique, le volume de plastique est minuscule par rapport au volume de la serre, c’est évident. Autre exemple, quand vous mettez une pincée de sel dans un grand volume d’eau, c’est négligeable pour l’eau, mais pas pour les pâtes. Pourquoi comparer le volume du sel à celui de l’eau ?

Certes, en regardant des grains de riz cela a une apparence de négligeable, mais, même si c’était correct, cette comparaison de choses incomparables, l’idée même que c’est négligeable est aussi fausse.
Déjà, ce chiffre de 7 ppm sort d’où ? Il y a une chose facile à mesurer: combien de pétrole est brulé chaque année. Le lien suivant explique assez bien comment on sait que la majorité de l’augmentation de 70ppm ( et pas 7ppm) de CO2 est due à l’activité humaine.
http://www.realclimate.org/index.php/archives/2004/12/how-do-we-know-that-recent-cosub2sub-increases-are-due-to-human-activities-updated/

8) Comment oser dire que l’effet de serre n’existe pas ? Ou encore que c'est une invention moderne ? Il est démontré depuis au moins 150 ans, par S.A. Arhenius, l’un des pionniers de la thermodynamique. De plus, l’effet de serre est indispensable à la vie, sans lui la terre serait gelée. Sur terre l’effet de serre est responsable de 40° par rapport à la température qui régnerait si toute la chaleur du soleil était ré-émise dans l’espace.

Regardez les océans, ils sont extrêmement profonds, entre 3000 et 11 000 mètres de profondeur, alors envisager 0,5 mètre de montée des eaux (c’est à dire 150 ppm), oui, à l’échelle des Océans c’est extrêmement négligeable. Mais cela sera t-il négligeable pour le Bangladesh et toutes les autres basses terres qui pourraient être menacées ? Alors bien sûr, on peut aussi dire que quelques millions d’humains comparés à 7 milliards c’est aussi très négligeable!


A l’heure où sous la pressions d’intérêts minoritaires nos gouvernements viennent d’accepter de condamner une espèce aussi essentielle que le Thon, de continuer à massacrer la planète, nous ne devons plus accepter de nous laisser manipuler par des discours mensongers, nous devons nous lever tous ensemble pour défendre notre maison commune !

On a l’impression en fait que c’est la notion même de raisonnement qui est de plus en plus attaquée, que ce qu’on essaye de faire c’est de mettre l’opinion d’un quidam ou d’un groupe au même niveau qu’une preuve basée sur une démonstration vérifiable. Si les gens arrêtent d’utiliser un raisonnement cartésien alors ils seront plus facilement manipulables, alors des minorités ayant suffisamment de puissance pour pouvoir se faire entendre, en possédant des médias ou bien en infiltrant en masse Internet ou les gouvernements, les prises de décisions, vont pouvoir manipuler des masses qui n’auront plus appris ce qu’est une preuve, ce qu’est un raisonnement logique, qui ne feront plus la distinction entre une opinion et une preuve.

C’est au delà de l’attaque de la science, c’est une véritable prise de pouvoir sur les consciences. Le problème majeur de l’opinion c’est que, comme la croyance, elle n’est pas réfutable, contrairement au raisonnement scientifique. C’est d’ailleurs souvent l’argument utilisé, montrer les doutes des scientifiques pour “prouver” qu’on a raison, alors que le doute est le moteur même de la science, la réfutabilité la meilleure garantie qu’on ait trouvé.

Baser son pouvoir sur une opinion et non sur une preuve, c’est le meilleur moyen d'asseoir un pouvoir qui ne pourra pas être réfuté !

10 commentaires:

dieudeschats a dit…

Nous assistons à une lente mais continue montée de l'obscurantisme ces dernières années... de pair avec le lobbying ? En tous cas cela m'inquiète beaucoup.

chumtili a dit…

Lu dans le journal à Montréal ce matin:
le gouvernement fédéral canadien a nommé 3 climatosceptiques à la tête de l'organisme chargé de financer les recherches.
Résultat, les fonds de la FCSCA (fondation canadienne pour les sciences du climat et de l'atmosphère) ne seront pas renouvelés cette année. Cet fondation va donc disparaitre car c'était son principal financement (qui d'autre que le gouvernement pourrait la financer ?).
Je ne nie pas aux climatosceptiques le droit de douter, mais la ce n'est plus du doute, ils sont tellement certains de leur position qu'ils ne laissent pas la possibilité d'étudier une autre hypothèse.
Sans étude, plus de doute.

De toute façon, les faits sont têtus, contrairement à la philosophie ou la religion, un jour on saura la vérité sur le climat.

Anonyme a dit…

vive Harper!! c'est de l'ironie. merci pour le beau billet.

Grigri

Marianne a dit…

Bel exposé mais je n'ai toujours pas compris la finalité de ceux dénient le réchauffement climatique . Si il y a destruction de la planéte , elle sera pour tout le monde . Espérent-ils se réfugier quelque part dans l'univers , à l'abri ?

Jeanmi a dit…

Je suis en pleine dualité
J'ai tendance à croire les scientifiques (et pour cause!) mais je dois dire que chacun me démontre de façon très pertinente le contraire de ce qu'a démontré le précédent, preuves à l'appui, je reste donc toujours au milieu.
Cela dit même si le CO² n'y est pour rien, rien ne nous empêche d'essyer de la diminuer.
À chaque fois que l'on produit du CO², on produit d'autres nuisances collatérales. J'ai quand même intuitivement compris que plus on augmentait la croissance, plus nos chances de développement universel sont réduites. Chaque pays développé accélérant sa propre croissance, obère celle des pays pauvres.

Tili a dit…

Dieudeschats oui, obscurantisme c'est le mot qu'il fallait :-(
Chumtili ... au delà des mots (maux).
Grigri, oui, je comprends...
Marianne moi non plus je ne les comprends pas, c'est à se demander ce qu'ils s'imaginent où même s'ils imaginent.
Jeanmi, en te lisant je réalise à quel point j'ai échoué à te démontrer, justement, que les climatisceptiques n'ont PAS de démonstration pertinente, je ne sais plus comment le dire malheureusement :-( Mais tu me consoles avec ta conclusion. Quand même, comment faire pour t'expliquer... Tu sais, la vulgarisation scientifique est un exercice extrêmement difficile et j'admire les grands esprits comme Changeux ou Hawking ou Reeves.

captaine lili a dit…

C'est vrai qu'on est un peu perdu dans ces batailles de scientifiques... Un raisonnement comme le vôtre est important. L'image du sel dans l'eau des pâtes pour contrer l'argument de quantité négligeable me parle.
J'ignore - je n'ai pas les compétences pour faire autre chose que "croire" un raisonnement plutôt qu'un autre au final (je veux dire : tu nous démontres qu'il n'y a pas de raisonnement scientifique en face, ok, je te crois... tu comprends ?) - j'ignore donc quelle est la part de "notre faute", et quelle est la part d'évolution normale de la Terre... Mais bon, pas besoin d'être scientifique pour savoir que préserver le milieu dans lequel on vit est une garantie d'avenir et que pris dans une course au progrès, à la croissance, l'homme a oublié des évidences en route...
Et ce que tu dis sur la confiscation du raisonnement me semble très réel et fait peur...

Mimi a Houston a dit…

Finalement le probleme ce n'est pas ce qu'elle montre ou ce qu'elle dit mais tout ce qu'elle sous-entend...C'est ca le plus terrible. Son raisonnement est malheureusement tres repandu aux US parmis certaines communautes, notamment religieuses: j'ai entendu "Dieu nous a donne la terre a nous, les hommes, pour l'utiliser comme bon nous semble". Sans jamais penser "la detruire comme bon nous semble."
Les Americains sont tres forts pour ce genre de demonstration qu'on ne peut refuter mais qui oriente les gens dans leur sens.

vivement a dit…

Moi, je pense que c'est le lobby industriel qui est la cause de la remise en question du réchauffement climatique ! Les industriels ne peuvent pas diminuer leur production, donc leur pollution, ils n'ont aucun intérêt à ce que les gens consomment moins et mieux, par contre, ils ont tout intérêt à faire croire que leur manège n'est pas nocif pour le climat ni pour la terre !
On ne veut pas changer notre mode de vie basée sur le confort et le matérialisme quitte à détruire la terre.

Moukmouk a dit…

zut! je pensais avoir un commentaire... sans doute que je ne l'ai écrit que dans ma tête.

Je doute que les hommes puissent survivre à ce crime. Il était trop tard pour être pessimiste... tous les indices me laissent croire qu'il est probablement trop tard pour limiter à 2 degrés la montée des températures.