jeudi, décembre 15, 2011

Gigot d’agneau au fois gras, en croute !

C'est ce que je vais tenter pour Noël... Je ferai les photos à ce moment là ;-)

Alors en fait, c'est une recette que j'ai inventée en aménageant 2 recettes trouvées sur Marmiton, là.
http://www.marmiton.org/recettes/recette_gigot-d-agneau-en-croute_12540.aspx
http://www.marmiton.org/recettes/recette_roti-de-boeuf-brioche_18685.aspx
Mais vous aurez du mal à les reconnaitre tellement je les ai changées.
On a déjà fait cette préparation 2 fois et à chaque fois on a eu beaucoup de succès, alors je me risque pour Noël vu que 1) je n'aime pas la dinde et 2) étant donné que c'est la première fois qu'on ne fera pas Noël avec les grands parents pour cause de déménagement imminent (snif) c'est à moi qu'incombe la cuisine. On aura des invités bien sûr pour tester mes inventions !

Gigot d’agneau au fois gras, en croute !


Ingrédients :
Une belle épaule d’agneau sur son os. Environ 1,7 kg pour ces temps de cuisson.
Une petite boîte de fois gras.
Sel, poivre, herbes de Provence.
Une petite gousse d’ail
Beurre
Thym
2 pâtes feuilletées.
Un oeuf

Accompagner avec une poêlée de champignons forestière, par exemple...

Préparation :

Faites une petite préparation mélangeant un peu d’ail écrasé avec sel, poivre, thym émiétté et herbes de provence dans du beurre.

Badigeonnez votre épaule d’agneau avec cela.

Verser 1 verre d’eau au fond du plat. Au four 180° (thermostat 6) pendant 20 minutes en retournant l’épaule pour qu’elle dore de tous les côtés.

Sortir du four, laisser refroidir, enlever le jus du plat et réserver le jus.

Quand c’est refroidis.

Badigeonner l’épaule de fois gras, puis la recouvrir avec les pâtes feuilletées en prenant bien la précaution de faire des cheminées en haut et en bas de l’os (laisser des trous assez larges pour faire passer le jus) sinon la pâte sera toute ramollie, une horreur.
Badigeonnez la pâte du jaune de l'œuf pour que ça dore bien.

Re-mettre au four à 210 (thermostat 7) pendant 1/2 heure en le retournant une fois.

Accompagner avec une belle poêlée de champignons et du bon vin rouge, la sauce servie à part. Puis revenez ici me dire si vous avez survécu à cette recette SVP, ah ah ah !

vendredi, décembre 02, 2011

Brownies aux noix et pépites de nougatine

Par ces temps de fin d'année, où, si vous avez des enfants on va vous demander "d'apporter des gâteaux" aux multiples apparitions du père Noël, je vous livre mon grand classique...
A la base une vieille recette de Brownies que j'ai allégée et rendue plus moelleuse...

C'est LA recette qui a gagné il y a quelques années le super concours de pâtisseries de l'école ;-)


Brownies aux noix et pépites de nougatine

Préparation : Super Rapide !
Cuisson : 20 minutes à four moyen (180°C ou thermostat 6).

Ingrédients pour une famille de gourmands (si c’est pour la fête de l’école, doublez les quantités)

Chocolat à cuire : 200g (une plaquette)
Sucre en poudre : 150 g.
Beurre : 125 g.
Farine : 50g
Œufs : 4
Cerneaux de noix environ 50g (peut être remplacé par des noisettes ou des noix de pékan).
+/- pépites de nougatine (pour les très gourmands).


Préparation (dans un seul grand saladier).

Faire fondre le chocolat, soit au bain marie, soit au micro-ondes (pour le micro-ondes il faut les casser et arrêter le micro-ondes toutes les 15 secondes pour vigoureusement brasser le chocolat).
Faire un peu fondre le beurre.
Mélanger beurre et chocolat + sucre + œufs + farine.
En dernier ajouter les noix et les pépites de nougatine.

Versez le tout dans un grand moule beurré. Il ne faut pas que la pâte monte trop haut, pas plus de 2 cm environ.


Au four chaud, 20 minutes. Puis arrêtez le four et laisser refroidir dedans... Si votre four a un système de "refroidissement immédiat", ajoutez 3-4 minutes de cuisson.

Laissez refroidir puis quadriller le gâteau, pour découper des gros cubes.
Saupoudrez de sucre glace et sortez les cubes.

Une idée de jolie présentation pour l'école, présentez vos cubes dans un grand plateau surmontés de lettres en pâte d'amande de façon à former un scrabble avec -tant qu'à faire- des mots en rapport avec l'école (ou avec le club de judo ou autre, selon). Ex. pour l'école on avait mis L-I-R-E et "décroché" le "L" qui se faisait remplacer par un "R"...


Amusez vous bien ;-)

dimanche, novembre 27, 2011

Le repos de la guerrière

Tralalalalère j'ai affronté le mastodonte et déposé mon petit dossier au prix d'un effort digne de celui de la grenouille qui va nager au milieu des serpents à sonnette hérons majestueux. Rien que ça ! :-) (non, sans blagues, en vrai, le Monsieur qui m'a reçue était super sympa ;-)).
Et maintenant ?
R-E-P-O-S !!! Promis !
Pour une semaine.

Et qui va pouvoir se farcir des tris préalables au déménagement, la plongée dans les vêtements trop petits des enfants et les bouquins de bébés, les premiers cartons des trucs dont on n'aura pas besoin d'ici décembre, l'héroïque rangement du garage et la couture des "milliards" (au moins) de pantalons tous abîmés aux genoux (mais que font-ils à l'école bon sang?)... C'est moiiiiiiiiii ! :-D

dimanche, novembre 06, 2011

Oh la VACHE !

On s'est réservé un week-end SANS BOSSER ! Et du coup j'ai fait une leçon aux enfants sur le conditionnement opérant!


Ah la VACHE !


Non, en vrai ce sont des belles génisses qui sont arrivées dans le champ d'à côté, on les adore :-)

Les enfants ont vite compris ma leçon sur le conditionnement opérant...

On prend une clochette, on la sonne, puis on s'approche avec un morceau de pomme... Au bout d'un moment, c'est magique, les vaches accourent quand on tinte cette clochette ;-)

Ça a bien occupé les mômes, et pendant ce temps là le Chum et moi on s'est amusés avec les appareils photos...



Nb. On a la permission du fermier de donner des bouts de pommes il nous a expliqué comment les couper pour ne pas risquer qu'elles se coincent dans la gorge et ne pas donner des grandes quantités, pas plus d'une par vache...

lundi, octobre 31, 2011

Menu de Halloween

Toute la petite famille a mis la main à la pâte, nous avons invité des amis pour un menu tout à fait DIABOLIQUE !

... Comme chaque année, nous avons fait la fête Halloween en l'honneur de la nationalité Canadienne de nos filles et pour perpétuer un peu de cette culture que nous avons aimée...


Alors, voici le Menu !

En Apéritif, du Jus de cervelle...
Recette trouvée ICI, merci à la dame du Blog qui a bien expliqué sa préparation :-)

Avec des Insectes grillés...
Aller, cette fois-ci ce n'étaient pas des vrais, simplement les graines de ma citrouille que j'ai préparées à l'Espagnole...
Vous les lavez, puis étalez les sur la plaque du four, faites les dessécher, avec du gros sel et du Paprika doux, à 90°C pendant 1h30-2h puis au dernier moment un coup de grill que ça roussisse...

En entrée:

- Amanites Diaboliques... J'ai trouvé l'idée ici mais en fait j'avais vu qu'ils le faisaient avec de l'œuf et des tomates. On a préféré le faire avec de la mozzarella pour le pied du champignon et des tomates cerises coupées en 2 pour le chapeau, en faisant les points blancs avec de la sauce (ou du yaourt).
Après, c'est de la déco plastique sur lit de salade verte...


- Mygales possessives... Voici le lien du site où j'avais trouvé l'idée, ici, encore une fois, merci à l'auteur... En gros ce sont des œufs mimosa (œufs durs coupés en 2, on enlève le jaune, on l'écrase et on le mélange avec de la mayonnaise avant de le remettre dans l'œuf), la déco araignée est faite avec des olives noires, lamelles pour les pattes et olive coupée en 2 dans le sens de la longueur pour le corps. Les yeux avec de la sauce...


En plat principal, des crânes scalpés à la cervelle fumante...

Alors c'est un mixte de 2 recettes trouvées ici pour la chair je l'ai faite avec de la viande hachée et de la chair de citrouille et ici pour le montage. Mais c'était un peu raté, la chair était trop molle et nous n'avons pas pu modeler une forme de crâne plus crédible, dommage...
Le sang, c'est du ketchup.



En dessert, des doigts de sorcières fraichement coupés... Idée trouvée ici, encore une fois, merci aux auteurs qui mettent leurs recettes en ligne et expliquent bien.
Et on doit tout, ensuite, au talent de nos filles !
De la pâte d'amande, modelée en forme de doigts, l'ongle avec un morceau d'amande effilée, les doigts salis au niveau des ongles et des plis avec de la poudre de cacao et le sang réalisé avec notre gelée de cerises maison, agrémenté de petits morceaux de bonbons pour faire les bouts d'os cassés...


Le tout dans une déco soignée et convives dûment travestis...

Alors, vous viendriez dîner à la maison ? ;-)

lundi, octobre 17, 2011

Cancer : Le Marteau ou l'Enclume ?

C'est le mois d'Octobre Rose...
De blogs en blogs, de sites en sites, nous sommes un certain nombre à essayer de parler du Cancer.

J'en suis où moi ?
La semaine dernière c'était LA visite de contrôle. Une occasion de manger dans un petit restau sympa de Lyon avec Isabelle, Névro et ma Maman.
Moment très agréable.

Ah oui, je devais parler du Cancer...

Vous savez, après 4 ans... mon Dieu, ça fait déjà 4 ans... j'avais réussit à me bercer d'illusions.
Je ne regardais plus, sur les sites scientifiques, les derniers articles censés tester la molécule qui me sauverait peut être, j'imaginais, que dans un an on me dirait "mais vous êtes guérie ma bonne dame" et les petites fleurs tombant sur mon chemin avec les oiseaux qui gazouillent...

Mais le discours a été bien différent...

" Voilà, ça fait 3 ans que vous prenez du Tamoxifène, ce médicament, qui est celui qui vous sauve d'éventuelles métastases en les maintenant "endormies" est toxique pour l'Utérus et augmente la probabilité de cancer de l'Utérus"... Bon, tout ceci dit en très délayé et avec plein d'explications à chacunes de mes questions (ce médecin est vraiment très très bien).

J'ai bien compris, ce qui me "sauvera" c'est la ménopause... Avec un grand sourire convaincu... Mais j'en suis tout près de la ménopause !!!
...
Lourd soupir du médecin...
"Vous avez 41 ans, l'âge moyen de la ménopause dans votre famille c'est quoi ? 50-55 ans ?... Vous pouvez encore prendre le Tamoxifène pendant 2 ans, après les risques de cancer de l'utérus seront trop importants... Mais vous serez encore très très loin de la ménopause"...

J'ai du mal à écouter, ma curiosité est de plus en plus faible brusquement, j'aimerais éluder, je vais me renseigner sur internet, on verra plus tard... Mais il continue, il doit me le dire.

"Quand on arrêtera le Tamoxifène, on ne sais pas s'il reste des métastases qui ne sont qu'endormies, s'il en reste, où qu'elles soient, elles vont toutes se mettre à flamber...
Le cancer de l'Utérus, c'est souvent assez difficile à surveiller et fulgurant... "

Oui... ça je le sais, ma Tante est morte cette année, avant l'été, c'était repartit de l'Utérus, en quelques mois elle a eu des métastases aux poumons et à la colonne vertébrale, j'avais l'impression en suivant son agonie de regarder les détails de ma propre mort...

Je n'avais pas envie de comprendre tout ça. Il ne me reste que 2 ans à pouvoir prendre ce traitement sans trop de risques et après ?

Alors il avance son pion, je ne l'avait pas vu venir, je n'avais sans doutes jamais eu envie de le voir venir...

"Vous pourriez enlever l'Utérus..."

Il me laisse poser des questions là dessus. J'ai envie de dire que je demanderai juste aux autres femmes sur internet, ce que ça fait, mais il veut que je l'écoute, que j'entende, il sait que je doit faire un long chemin là dessus.

Je commence à encaisser.

Alors il ajoute aussi, tout doucement.
"Et on pourrait aussi se poser la question pour les Ovaires..."

Je sursaute, les Ovaires, non, je me vois, avec de l'Ostéoporose à 50 ans, plus de libido, les bouffées de chaleur, les crises de caractère, toute l'horreur de la ménopause brutale telle que je l'ai déjà vécue une fois, après la chimio...

Il voit que je suis loin, très loin de ce chemin là, alors il revient à l'essentiel, l'Utérus, pouvoir continuer le traitement... Il me dit que c'est une chance que j'ai déjà 3 enfants. Je comprends ce que ça veut dire, je serai stérile mais j'augmente leurs chances de grandir avec leur Maman...

Je promet une réponse pour le mois de Juin, j'ai le temps de penser, d'avaler.

Putain de maladie !

Alors que vous dire pour le mois du Cancer ?

J'en ai marre, j'en ai marre de cette maudite maladie, j'en ai marre que pour me sauver on doive me découper vivante, par petits bouts !
J'en ai marre de voir touts ces malades me sourire quand je suis à l'hôpital avec ce regard doux des gens "qui savent", des gens qui souffrent. Je sais aussi, je souffre aussi pour eux.
Et je n'en peux plus de savoir aussi, pour ces petits enfants chauves et pour leurs parents anéantis.

Je suis INDIGNEE du Cancer ! Et je voudrais qu'il y ait plus de recherche sur les causes.
Oui, bien sur, sur les soins aussi mais il y a moins de blocages avec la recherche sur les soins.

Par contre, pour qu'il y ait plus de recherche sur les causes il faudrait une vraie volontés des peuples. Il faudrait protéger les chercheurs on en est là, à devoir protéger les chercheurs, tellement il ne fait pas bon publier quelque chose sur la toxicité d'un produit commercial qui rapporte du fric.
Les chercheurs publient en leur nom. Ce sont des attaques de leur personne, de leur réputation, de leur situation qu'ils subissent ensuite. Pour ces chercheurs là il faudrait pouvoir leur permettre de faire des recherches et de publier anonymement, au nom de collectifs...

C'est ça, mon veux rose, "protéger les chercheurs qui travaillent sur les causes toxiques possible"...

Pour que, au moins les enfants, mes enfants, et les vôtres, et tous les autres, n'aient pas à vivre et mourir avec le Cancer. Parce que oui, avoir un cancer c'est dur, c'est angoissant mais imaginer que des enfants, que nos enfants puissent aussi en souffrir et en mourir, ça c'est totalement insupportable.

Et vous, les lecteurs, pensez à vous, faites vous dépister... Les filles, une petite mammo, c'est pas si terrible, les gars, si quelque chose ne va pas, le médecin, c'est pas un Ogre, faut y aller !

samedi, octobre 15, 2011

Maux d'enfants...

Nous sommes à table, le Titi (5 ans 1/2) raconte qu'il est assis, à l'école, à côté d'une nouvelle petite fille...

Moi - Ah bon ? Tu es assis à côté d'une petite fille ? Et tu t'entends bien avec elle ?
Titi - Moyen, elle n'est pas toujours gentille.
Le Chum - Pourquoi tu dis ça ?
Titi - Des fois elle est gentille et des fois non.
- Moi - Mais pourquoi dis tu qu'elle n'est pas gentille, elle te fais ou te dis des choses désagréables ?
- Le Titi - Oui, c'est plus les choses qu'elle dit.
- Sa Sœur - Elle te dit quoi ?
- Tous (Titi se fait prier) - Aller, dis nous ce qu'elle te dit de si terrible.
...
...
...
- Titi - Elle dit : "ARRÊTE"!

On a eu du mal à s'arrêter de rire ! :-D

mercredi, octobre 05, 2011

Soupe d'automne aux fanes de carottes

Bon, il faut remonter le moral des troupes alors on va cuisiner un peu ;-)

Nous devions défaire notre potager pour replanter du gazon et il me restait pas mal de carottes, rachitiques mais avec des belles fanes (pour ceux qui ne sauraient pas, les "fanes" ce sont les feuilles) et plein de pommes de terre...

Alors j'ai cherché à faire quelque chose pour utiliser le maximum de nos légumes du jardin et de ces carottes...
Donc, une soupe aux fanes de carottes, une adaptation de la version aux fanes de radis...
Ça va râler mais j'ai pas pris de photos, ce sera pour la prochaine fois ou si vous la faites, envoyez moi une photo SVP ;-)

Soupe D'automne aux fanes de carottes

Quantités pour une famille genre on mange à 5 dessus et on espère avoir des restes...
Temps, heuuu, pas longtemps pour préparer mais long à mijoter.

Ingrédients.
Des fanes de carottes (une bonne quantité, ça réduit beaucoup) attention, fanes FRAICHES et sans les grosses tiges.
- 2-3 carottes.
- 3-4 grosses pommes de terre.
- 1-2 oignons.
- 25 cl de crème fraîche épaisse (une petite brique).
- sel, poivre, un peu de d’épices genre Raz el Hanout (facultatif)
- Huile d’olive.

Préparation :

Faire revenir les oignons émincés dans un peu d’huile d’olive au fond de la marmite.

Bien laver et relaver les fanes de carottes.
Les hacher (les couper au couteau consciencieusement, ça évitera ensuite qu'elles s'enroulent dans votre robot hacheur), enlever les grosses tiges (elles donneraient un gout amer sinon).
Éplucher et couper les pommes de terre, idem pour les carottes.

Mettre le tout dans la marmite et faire revenir le tout quelques minutes, que ca roussisse un peu.
Ensuite couvrez d'eau, saler, poivrer, éventuellement épicez.

Dès que la préparation se met à bouillir, laisser cuire en couvrant à feu doux (ça doit pas bouillir ensuite), laissez mijoter une heure en rajoutant de l'eau si nécessaire.

Laissez refroidir, bien mixer, refaire chauffer un peu pour servir et ajouter la crème fraîche au dernier moment..

Servir chaud avec des petits croutons... Miam.
Et même, le must de saison, faites griller des châtaignes, les décortiquer et hop, dans la soupe...

dimanche, octobre 02, 2011

Ça va vous ?

On cause un peu pour une fois ?
Tout va bien ? Débordés vous aussi ? Heureux ou moroses ou un peu des 2 ?

Il y a un truc dans l’air, je ne sais quoi mais les gens sont tendus, débordés, souffreteux, moi aussi d’ailleurs.
Dans les mauvais jours... ceux où je n’arrive pas à marcher le matin, où je dois me tenir à 2 mains pour descendre l’escalier, jusqu'à ce que ça se «dérouille»... Peut être que je «paye» d’avoir mis la musique à fond et dansé avec les enfants hier soir pour contrer la morosité... Et le Chum est partit pour une semaine...

Un agriculteur du coin m’a dit que hivers allait vite venir. Aujourd’hui j’ai scruté le ciel, les oiseaux migrateurs faisaient des belles figures dans le ciel.
Comme je les suivrais vers le sud avec plaisir...

Et vous, ça va ? Quelle est la météo morale ?

jeudi, septembre 29, 2011

Alzheimer et dépression, pourquoi ?

Aujourd'hui, grande publicité est faite à un gros ponte qui publie dans une revue de vulgarisation*. Et qui "va publier" (on espère) un article scientifique sur les relations entre la survenue d'une maladie d'Alzheimer et la prise prolongée de Benzodiazépines (ce sont des somnifères ou des tranquillisants, les plus connus.. Témesta, Valium, Stilnox, Xanax, Lexomil, etc.).

En France, champions du monde des médocs "psy" on fournit sur les deniers de la sécu 120 millions de boîtes de ces machins là.

Ça ne guérit personne mais c'est vachement plus fastoche de prescrire un médoc remboursé qui va "parer au plus pressé"... (qui va être pas mal addictif ensuite, mais c'est un détail), que d'essayer de soigner les gens de leur mal être.
Mais bon, il n'y a pas que les docs qui sont responsables, loin de là, si vous regardez bien le machin, c'est toute la société qui l'est, eh oui, nous tous. Coupables d'accepter une organisations sociale pathogène sans rien remettre en cause.

Bon, revenons au sujet...
L'année dernière, il y a un article très intéressant qui est sortit dans une (vraie) revue scientifique ("Neurology") d'une équipe Américaine. (sources: Recurrent depressive symptoms and the incidence of dementia and mild cognitive impairment. Dotson VM, Beydoun MA, Zonderman AB. National Institute on Aging, NIA/NIH/IRP, Baltimore, MD, USA. Neurology. 2010 Jul 6;75(1):27-34.).

Ils disaient que des épisodes répétés de dépression augmentent l'incidence de survenue de troubles cognitifs du vieillissement (supposés Alzheimer)... 14% d'augmentation du risque de survenue ultérieure d'une démence Alzheimer et le double au second épisode... Quand même hein...

Maintenant notre ponte français nous dit que peut être c'est dû aux médocs...

Il va devenir urgent de comprendre si c'est dû aux lésions directement liées au stress chronique ou bien à des lésions (lesquelles) secondaires aux traitements, ou bien aux 2...

Ohhhh c'est bête, il y a une petite équipe, très loin des grands seigneurs, qui avait déposé une demande de financement pour ça et n'avait intéressé personne !!!

Il est vrai qu'il est tellement urgent de financer la recherche appliquée qui rapporte des vrais sous aux gens déjà très riches en permettant de produire viiiite des nouveaux médocs pour remplacer ceux où (après de nombreuses années d'utilisation) ça finit par se voir qu'ils ont été lancés sur des mauvaises bases. Alors que la recherche fondamentale, hein, comprendre le pourquoi du comment il fonctionne le cerveau pfffttt une perte de temps !

Un bon conseil de NeuroPsy...
En ce moment, les annonces sur Alzheimer sont super décevantes, polémique sur le résultat des traitements utilisés, polémique sur les autres traitements durant la vie etc...
Alors regardons les choses dont on est sûrs... Les études sur les personnes vivant très vielles et en bonne santé ont montré qu'elles partagent un trait de caractère qu'on peut dire "caractéristique", c'est la "bonne humeur, la capacité à être heureux avec ce qu'ils ont, l'humour"... J'avais adoré la réplique de Jeanne Calmant, cette très vielle dame, qui, à 120 ans, avait répondu au journaliste qui lui demandait comment elle acceptait toutes ses rides..."Monsieur je n'ai qu'une seule ride, c'est celle sur laquelle je m'assied" !

Au contrario les dépression récurrentes sont soupçonnées apporter des lésions cérébrales...
Conclusions ?
Névro a raison, un sourire chaque jour, c'est encore le remède le plus sûr ;-)

Et si nous cherchions, en tant que société, à améliorer le bien être du groupe ? Peut être en fait que cela couterait moins cher pour plus d'efficacité pour la société...



* Notes de lecture... Je râle un peu contre le fait que ça soit annoncé sur les médias étiquetés "science" alors qu'il s'agit manifestement de résultats qui n'ont pas encore été fournis à la communauté scientifique et sont annoncés dans une revue de vulgarisation sans le passage par la validation par les autres chercheurs. En soit, c'est plutôt très bien, la vulgarisation, mais je remarque que force publicité est faite à ce ponte et à cette étude alors qu'il n'a pas encore passé l'épreuve de la "publication dans une revue scientifique" qui seule garantit que l'article a été relu par d'autres scientifiques voir que les expériences ont été vérifiées... 
En tant que grand ponte il bénéficie d'une publicité "à l'avance" !Trop cool moi aussi j'aimerais bien avoir une telle publicité sur des "peut-être" et faire la une des médias scientifiques en faisant un article dans, pourquoi pas, le journal de Mickey !

samedi, septembre 24, 2011

Partir ou Rester... Encore...

C'est une période difficile, tendue. Vous ne vous demandiez pas pourquoi je suis aussi énervée en ce moment ?
Non, rien à voir avec ma "période" !
En fait, on a des décisions difficiles à prendre, des choix à faire sur un état des lieux pour lequel nous n'avons pas toutes les données.
Partir, rester ?
Avons nous vraiment le choix ?
Et pour combien de temps ?
Notre vie est toujours si éphémère...
Rentrer en région Parisienne, reprendre un rythme de vie stressant qui m'a si mal convenu mais revoir avec plaisir nos amis, revenir parmi des gens qui eux aussi seront heureux de nous revoir...
Partir, quitter ce pays de Gex que nous avons aimé, quitter cette vie de campagne que nous avons adoré, dire adieux à nos nouveaux amis, le cœur gros, jamais blasé de toutes ces séparations.
Faire subir tout ça à nos enfants et les aider à encaisser.
Rester sans savoir combien de temps, en risquant de perdre des attaches professionnelles cruciales...
Partir pour reprendre un souffle et repartir ensuite, encore, re-quitter, revenir, jamais se poser...

Et puis, hier j'ai fini par aller passer une radio du coccyx, depuis plusieurs semaine, après une grosse chute en arrière, j'avais du mal à m'assoir et surtout à me relever. Le Chum m'a poussée chez le médecin qui a demandé une radio qui a montré que c'est bien cassé... Ouf, sans déplacement. Au moins je sais pourquoi j'ai mal.

samedi, septembre 17, 2011

L'agrément d'encadrement d'accès à la maitrise du volume subaquatique de l'Education Nationale...

Hier, j'ai fait partie des malheureux parents qui après avoir dit que peut être ils essayeraient de prendre un petit peu sur leur absence de temps libre pour aller aider la maîtresse à emmener les schtroumpfs de CP à la piscine s'est retrouvée à devoir passer le nouveau "agrément d'encadrement pour les parents" de l'Éducation Nationale (EN)...

J'ai un peu galéré pour trouver la piscine de l'agrément, n'ayant pas d'adresse précise, alors je suis arrivée un peu en retard.
J'entre alors dans une salle où un groupe de parents essaye de regarder un écran qui débite un film où ils sont censé expliquer ce qu'on nous demande. La plupart essayent surtout de se protéger du soleil, la salle étant entourée de baies vitrée, ça chauffe fort.
Donc, dans cette atmosphère surchauffée, je m'assied au fond pour écouter le film.

La bande "image", rien à dire, on voit des gamins dans une piscine qui plongent pour ramasser des objets.
La bande son, par contre... Une révélation... Ma RENCONTRE avec le VOCABULAIRE de l'EN...

Au début, je n'ai pas compris tout de suite pourquoi les parents du fond, soit retenaient leur fou rire, soit me regardaient d'un air absolument navré. Mais au bout de quelques phrases, j'étais moi aussi partagée entre la consternation et le fou rire...

Voyez plutôt, j'ai pris des notes... D'ailleurs une Maman s'étant penchée vers moi pour me demander pourquoi je notait "ça" j'ai dû expliquer que sinon, les lecteurs de mon blogs ne me croiraient pas...

Sur fond de gamin barbotant dans l'eau, une voix monocorde disait ces trucs là...

- "... ce dispositif incitatif permet aux enfants de développer des actions dans trois domaines, déplacement, immersion, entrer dans l'eau... Ils s'approprient les éléments de la situation permettant de compléter leur projet scolaire... L'élève fonctionne par réduction de l'écart au but, le but étant de le faire accéder à la connaissance du résultat de ses actions et de repérer les différents éléments composant le répertoire aquatique... L'objectif de cette action est de faire construire une action planifiée significative de la maitrise du volume subaquatique..."

Je vous épargne le reste, mais je pense que la bande son du film était payée à la quantité de mots "cibles" de l'EN employés "projet éducatif, élément subaquatique, but, répertoire, situation, action planifiée, cible, maitrise..." Certes mis bout à bout cela ne veut plus rien dire, mais la quantité de mots cibles y est, c'est sûr.
Hé, c'est pas si facile, les pauvres, essayez de composer des phrases en utilisant le maximum de ce vocabulaire hein, d'abord !

A la fin du film, séance de questions...
Un parent "et... à quoi on sert nous en fait ?" (c'est bête, c'était pas expliqué dans le film, à quoi ils servent les parents, en fait).
Un autre : "il y a combien d'adultes par enfants ?"
- Là le moniteur répond : 3 pour les maternelles et 2 pour les primaires...
Entendant cela, il y a eu comme un creux... Je pense que quasiment toute la salle a pensé comme moi "1 adulte pour 10 enfants qui ne savent pas nager, à la piscine, dès que je sors d'ici, je m'enfuie en courant".
Mais 10 minutes plus tard le maître nageur se reprend, les "adultes" dont il parlait, n'étaient que les parents, il n'a pas compté la maîtresse et les 4 maîtres nageurs... Ouf... (bon en fait il ne s'est pas compté comme "adulte" je ne sais pas si c'est si rassurant).
- Un autre parent demande... "La maîtrise du volume subaquatique, ça veut dire qu'ils vont apprendre à nager ?"
Réponse croustillante "NON, nous faisons, à l'EN du travail de masse, pas question de leur apprendre à nager, c'est le travail de spécialistes comme nous, si vous voulez que votre enfant apprenne à nager, inscrivez le dès 6 ans aux cours de la piscine X, non, dans le cadre de leur projet éducatif, ils apprennent à évoluer dans l'eau, à se familiariser avec cet élément"...

- Un autre maître nageur, voulant préciser notre rôle nous pose cette question qui je le crois, mérite la palme de cette journée..
- "Si vous surveillez 7 enfants et que l'un d'eux se noie, que faites vous ?"
AH, chers lecteurs, essayez de répondre mentalement à cette question... Un enfant que vous surveillez se noie, que faites vous ?????
Viiiite, il se noie on vous dit, il faut se décider en un quart de seconde (d'où cette préparation mentale je suppose).
Vous avez répondu "je le sauve" ?
Tout FAUX !!!
"Eh non", reprends le maître nageur, "vous n'allez quand même pas abandonner les 6 autres !"
(ps, c'est véridique, je ne blague pas)
Il y a eu un grand silence dans la salle, je parie qu'une bonne partie des parents, stupéfaits comme moi, n'en étaient plus au stade de se dire qu'ils allaient fuir mais se demandaient si en plus ils n'allaient pas retirer leurs gamin de l' EN ???
Voyant que les parents commençaient à s'énerver le maître nageur reprends... "Mais les maîtres nageurs sont là pour ça, ils ont l'œil, ne vous inquiétez pas, ils auront repéré avant vous les signes de détresse de cet enfant et plongé pour le sauver... C'est leur boulot, pas le votre"...

Je place cette conversation, ici, vous m'en serez témoins, si un gamin se noie devant moi vous vous souviendrez que c'est l'EN qui m'a demandé de ne pas le sauver...

Après cette première épreuve, de survivre à un film à la bande son complètement débile et de ne pas s'étouffer dans une salle surchauffée par le soleil, voici venir les épreuves aquatiques tadammmm !!!

- Un aller retour dans la piscine avec une partie en nageant sur le dos (au cas où t'ai à surveiller le plafond je pense) et plonger une fois pour ramasser un objet au fond (un objet, notes bien vu que t'as pas le droit de ramasser un gamin au fond, on suppose que c'est pour les aider à ranger).

Et voilà, je suis agréée... Reste à savoir si je ne vais pas avoir un surcroit de travail qui oh non je suis désolée, maîtresse, trop de boulot pour venir et mon gamin, rhaaa il a la varicelle, c'est bête hein !

Pfffff, dire que je suis trop gentille pour ça et que la maitresse, mon gamin, il l'adore déjà, alors, pffff...

jeudi, septembre 15, 2011

Sic...

Ce midi, conversation avec les enfants (le Chum est à Moscou).
Moi "ça y est, j'ai fini mon travail sur mon projet de recherche (ça fait 2 mois que je suis dessus), je vais pouvoir souffler un peu et pour commencer, je serai en vacances aujourd'hui et demain"!

-Maé "Chouette ! tu vas pouvoir faire les courses"
- Sam "Et nous faire la cuisine"
- Titi "Tu fera des choses bonnes à manger comme avant, hein parce que là c'est pas bon"
- Maé "Tu pourras aussi chercher mon kimono, je ne le retrouve plus !"
- Sam "Et laver mon T-Shirt bleue"
- Titi "Et acheter du nutella"
- Sam et Maé "Et il y a aussi les livres de l'école à couvrir, tu as oublié, et acheter un cadeau d'anniversaire pour X qui nous a invité Samedi"...


Sic....

dimanche, septembre 11, 2011

Le sport c'est pas bon pour la santé !

Pour me décoller le nez de l'ordinateur et de cet énorme dossier que je dois rendre dans quelques jours, le Chum a proposé une petite rando en montagne ce matin...
Nous voilà partit au "crêt de l'eau", petite rando sympa dans le Jura (à conseiller pour les vieillards asthmatiques comme moi) et très très jolie.
Au départ du parking, il y a une barrière pour empêcher les voitures d'accéder au parc national du haut JURA. C'est là que ma fille, Maé, s'est cognée la tête sur la barrière, genre l'énorme barrière peinte en blanc et rouge plus voyante qu'un éléphant dans un couloir...
Passons...
Nous arrivons au refuge et descendons voir les petits étangs en contrebas. Des gens avaient passé la nuit au refuge et le feu de camps n'était pas complètement éteint.
Nous décidons, avant de l'éteindre, de nous installer là pour pic-niquer histoire de pouvoir piquer nos bouts de fromage sur des bouts de bois et de les faire fondre au feu avant de les glisser dans une tartine chaude, hummmm le régal.
Autour du refuge, il y a une barrière en barbelés, probablement pour empêcher l'accès aux animaux sauvages. Ma fille Maé, la même que celle de la barrière, décide d'enjamber le barbelé, en équilibre sur le muret de pierres. Avant la fin de ma phrase hurlée "noooonnn ne fait pas ça, arrête" elle a glissé et s'est déchiré la jambe sur le barbelé. Belle griffure et un barbelé de 1 cm dans la chair.
Heureusement nous avions la trousse de soins, on désinfecte, nous savons que son vaccin anti-tétanique est à jour (vérifié récemment), pansement, câlin... Ouf
Alors on s'installe pour manger...
Le petit décide de s'assoir sur les orties, on lui dit attention, non, là ça pique, il insiste...
OK mon gars fait ton expérience...
Sans rien dire, après s'être fait piqué par les orties, il revient s'assoir près de moi...
On commence à chanter en mangeant, grand moment de famille et soudain... Titi (le plus jeune) se met à hurler !
Il vient de se faire piquer par une guêpe !
Pendant que le Chum ressort la trousse de soin, désinfectant et "apaisil", je met quelques cailloux près du feu pour pouvoir lui mettre des cailloux tièdes sur la piqure...
En effet, le venin de guêpe est thermolabile, il est détruit par la chaleur.
Donc, je lui applique un cailloux tiède dessus ça le soulage immédiatement...
Au bout d'un moment, le Titi ne pleurait plus et je retire mon caillou, quand brusquement Sam (mon autre fille) saisit un cailloux brulant DANS le feu (pas un de ceux que j'avais juste légèrement approchés) et nous le met sur les mains à Titi et moi !
AAAAHHHHHHH nous avons été brûlés tous les deux, moi à ma main gauche évidemment.
Je commençais à en avoir un peu marre quand le Chum demande à Sam pourquoi elle pleurait elle aussi... Évidemment elle s'était brûlée...
Et voilà, nous sommes rentrés bien vite, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête.
Franchement, c'est moins dangereux de bosser le week-end !!!

Bon, pour vos recettes de Pommes, à envoyer à : tilielle
à
gmail.com
Merci ;-)

lundi, septembre 05, 2011

Rentrée des classes

Bonne rentrée à tous les enfants ! :-)
Les miens sont ravis, classe super, maîtresse ou maître super, école super, amis super, le rêve...

Mais je ne peux pas m'empêcher d'avoir le coeur gros.
Hier, j'étais chez ma cousine, pour l'anniversaire de ses jumeaux et il y avait là 2 enfants de l'âge des miens, avec leur Papa. La Maman n'était pas là, la Maman ne sera plus jamais là, il y a trois semaines, elles s'est suicidée. Le petit garçon est resté blottit dans les bras de son Papa, la tête cachée dans sa poitrine.
Je suis très "Maman poule", et là ça m'a brisé le coeur.

D'autant que cette situation, de mon mari seul avec les enfants, nous l'avons vue s'approcher de très près de nous, quand le cancer à faillit m'emporter et cette image, des enfants anéantis, a hanté mes cauchemars pendant longtemps.

Là c'est réel, ce matin, après avoir embrassé une millième fois mes enfants et les avoir vu entrer dans le rang et suivre leurs instits, fièrement, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à eux...

Bonne rentrée à tous les enfants et surtout à "eux" tous ces enfants malheureux qui n'ont plus leur Maman, ou leur Papa ou même parfois les deux pour leur sourire et leur envoyer un dernier baiser par dessus la grille, porté par le vent de l'amour...

vendredi, septembre 02, 2011

Help Dr ! Mon sein fond sur mon T-shirt !

Vous pensiez pas ça possible ?
Moi non plus...

Délicieuses conversations téléphoniques (âmes sensibles s'abstenir)...
- Le matin...... Heuu il y a 2 grosses tâches brunes bombées qui sont apparues sur la zone opérée, derrière c'est rouge, dur et irrégulier, que dois je faire ? J'envoie des photos...
- Le soir........Heuu c'est plus gros et ça vire au noir ! Je suis allée voir ma gentille généraliste, elle dit de rappeler l'hôpital... Vous êtes sûr que ça peut attendre demain, ah bon ?
- Le lendemain matin.......... AAAARRGGG ça a explosé, mon T-Shirt est trempé, ça pue, le sein est en train de se vider sur mon T-shirt !
...
Le chir- "Pas de panique, juste vider, nettoyer et des antibios".

- Ah ?

Retour chez la généraliste... Le temps que j'arrive le nouveau T-Shirt est trempé aussi, je cache la grosse tâche avec mon sac à main pour ne pas incommoder les autres patients dans la salle d'attente...

Mon tour, je rentre avec un grand sourire "je viens vous changer de la routine, ah ah ah, un des abcès d'hier a explosé".

Ce que j'aime, avec cette généraliste, c'est qu'elle a le même genre d'humour que moi ;-)

Elle : - Il a dit quoi le chirurgien ?
Moi : - De ne pas s'affoler...
Elle : - Il est gonflé !
Moi : Hooo ce n'est rien c'est juste pour ne pas vous laisser vous enfermer dans la routine.
Elle : Avec vous, c'est jamais de la routine... Et je dois vider ça ?
Moi : Oui et crever et vider l'autre SVP...
Elle : A vif, comme ça ?
Moi : Je ne sens rien mais si jamais ça fait mal, rassurez vous, je hurlerai !
Elle : Je vous assommerai alors !

 Ce qui est bien avec les gens qui ont de l'humour, c'est que les pire moments se passent presque en riant ! :-)

Aller, c'est comme ça, ça vaut mieux qu'une reprise de ce fichu cancer hein, juste un aléas !

dimanche, août 21, 2011

66 degrés de Latitude Nord : Islande


C'était très très beau, comment dire, grandiose :-)
Je n'ai pas trop de temps pour le récit de voyage, il viendra, plus tard, sur "tousautourdumonde".
En attendant, je vous fait un spécial QUIZZ "oiseaux du grand nord", prêts ? :-)








Puis pour la route...


vendredi, août 05, 2011

Boulot boulot et volcan farceur

Vous me pensiez en vacances ?
Ah ah ah, j'ai même refusé de considérer les 3 semaines d'arrêt médical après mon opération...
Impossible !
Figurez vous que le plus important des appels d'offres pour la recherche que j'attendais fébrilement, celui auquel je dois soumettre les financements pour 2 ans d'un très important projet de recherche international pour faire un truc qui va peut être améliorer le quotidien de millions de personnes malades dans les pays pauvres, celui auprès duquel j'assume la direction après avoir réussit à convaincre pas moins de 5 équipes de recherche de se joindre à moi, eh bien cet appel là est sortit début août pour une clôture début septembre...
Alors vacances hein...
Sauf que le Chum n'est pas d'accord du tout. Déjà il proteste énergiquement de me voir bosser jusqu'à 1h du matin avec des œdèmes post-opératoires qui m'ont fait enfler comme un petit ballon mais en plus il exige que nous prenions la semaine de vacances que nous avions prévue (et payée) en Islande...

Semaine prévue là parce que le Chum, une fois de plus va y donner une série de conf/cours et qu'on profite de l'occasion, comme d'hab.
Génial ! ...
Sauf qu'il parait que le volcan Islandais Katla à une forte probabilité d'éruption à court terme !
Le Chum il dit un truc du genre "hé ho, "court terme" à l'échelle géologique ça peut être dans 10 ans" ! Plus des considérations philosophiques sur le temps de vie heureuse avec nos enfants de repos etc etc.

Vous imaginez bien, je suis terrifiée ! Hein, un rapport avec le fait que j'ai plutôt envie de bosser ? Noooonnn, qu'allez vous imaginer là !

Quand même, hein, heuuu, un volcan qui menace, hein, c'est terrible, n'est ce pas ?

Sans blagues, je suis assise entre le besoin d'un peu de repos et la peur de ne pas être prête à temps pour la cloture de soumission de ma demande de subventions... Dur dur.
C'est quand même particulier d'annoncer les ouvertures de demandes de subvention en plein mois d'aout, ça sélectionne sur des critères vachement scientifiques :-(

Aller, hop, j'arrête de râler (un petit coup ça soulage ;-)) et je retourne au boulot.
Profitez bien de vos vacances :-D

lundi, juillet 25, 2011

A NE PAS FAIRE si vous voyagez !

Conseils à mes compatriotes Français s’ils voyagent...

Le Chum et moi avons décidé de vous offrir un petit recueil des «choses à ne pas faire si vous voyagez... Ces conseils sont issus de situations concrètes vécues par nous même au cours de nos voyages, ou bien nos familles ou nos amis proches...

Si vous allez en Angleterre, n’allez pas au rayon boucherie du supermarché pour demander :
- « Est ce que vous avez du lapin ?»
Après avoir pensé que vous cherchiez le rayon «nourriture pour lapin», quand ils réalisent que vous voulez vraiment MANGER le lapin c’est la panique, là bas c’est comme si un chinois venait demander du chien dans un supermarché français...

Si vous allez au Québec, évitez de dire à vos nouveaux voisins :
- «Oh ravis de vous rencontrer, attendez, on va vous présenter nos gosses»...
Au mieux ils vous regardent effarés avant de se rappeler que vous êtes Français et au pire ils appellent la police... Nous avons eu la chance d’avoir des nouvelles connaissances compréhensives qui nous ont expliqué rapidement que les «gosses» signifient les testicules au Québec.

Au Québec, encore, si vous voyez des grandes affiches dans le métro vantant les mérites du PQ, évitez, SURTOUT de demander tout fort à votre conjoint :
- "Mais chéri, POURQUOI les Québécois ils parlent tellement de leur papier toilette ?"...
C’est arrivé à une blonde que je connais trrrès bien et non seulement son Chum mais aussi la moitié du Wagon ont manqué de s’étouffer de rire...
En effet, le PQ, c’est le Partit Québécois... Ça la fout vraiment mal hein.

Si vous allez en Espagne et qu’un homme âgée a mal refermé sa braguette, évitez s’il vous plait de dire gentiment en français à votre conjoint que :
- «Bahhh, C’est la vie»... 
C’est arrivé à ma mère et la vieille femme du Monsieur en question à répondu amusée «casi, casi» (presque, presque)..
En français «c’est la vie» cela se prononce exactement comme en Espagnol «se la vi» qui se traduit : «Je LA lui ai vu»... Un sens un peu plus lubrique que prévu...

Si vous allez dans un pays arabophone et que vous avez un copain qui s’appelle «Nicolas», évitez de l'appeler dans la rue par son diminutif «nico».
«Hey, Nicoooo !!!».
En effet, «Nique» correspond à heuuuu enfin exactement ce que vous comprenez et la terminaison en «ho» signifie le pronom personel «Le», donc vous hurlez «nique le», ce qui est d’un très mauvais genre, vous en conviendrez... Les gens autour accourent et on se demande pourquoi...

Si vous allez dans le nord du Chili, évitez de laisser vos enfant s'exclamer sur combien les cochons d’Inde sont mignons et de les caresser, vos hôtes finiront sinon par s'inquiéter et se demander pourquoi vous tripotez le repas du soir...



Je n’en n’ai pas d’autres à l’esprit pour l’instant mais si vous en avez des bonnes, on peut rajouter :-D

jeudi, juillet 21, 2011

De retour a la maison

J'ai été soutenue par vos nombreuses pensées, merci :-)
Tout va bien, ça s'est super bien passé, je suis encore ensuquée par les anti-douleurs mais souriante et chez moi :-)
Bises à tous.

lundi, juillet 18, 2011

Je retourne sur le billard

Rien de "grave" juste essayer de séparer ma peau de mes côtes... séquelle de la catastrophe de la dernière tentative de reconstruction qui s'était soldée par une hémorragie massive et l'abandon de la greffe.
Rien de grave, juste pas envie.
Rien de grave, juste un peu d'appréhension.
Rien de grave, juste des fois envie que tout ça n'ait jamais existé.
Mais bon,
Il fait bon, la vie est belle, le Chum m'aime et je l'aime, la recherche c'est passionnant ! Qu'est ce que c'est que quelques temps à l'hôpital ? Rien du tout, vraiment, rien du tout du tout.

vendredi, juillet 01, 2011

Depuis plusieurs années, les maladies graves augmentent dans la population...

L'INFO du jour !!!

Mais nooon, ce n'est pas DSK, le retour de l'entubage des nations après les annonces de candidatures au PS et la nomination de l'amie des princes marchands au FMI... Quoi que, si cet homme se décidait à parler au peuple pour l'informer VRAIMENT, ce serait intéressant. Ne rêvons pas aller.

Non, l'info du jour, c'est celle qui nous concerne tous. Non seulement les maladies graves n'ont pas cessé d'augmenter dans la population... Il y a un accroissement de 3,5 à 4% par an, bon sang c'est terrifiant ! Mais en plus la sécu (la CNAM) annonce les chiffres 2010, nous atteignons un record terrifiant... En france, 1 personne sur 6 souffre d'une ou plusieurs affections longue durée... Ce n'est plus terrifiant, c'est ahurissant !
Sur le site de la CNAM on retrouve le rapport 2008

Lisez le, il indiquait déjà 8,3 millions de personnes en France (une personne sur 7) ayant une affection longue durée… Ce qui représentait une augmentation de 3,5% en un an…

Les affections longue durée, ce sont surtout les affections cardiovasculaires (souvent hypertension), les tumeurs malignes (cancer), le diabète et les affections psychiatriques très graves comme la schizophrénie.

Les chiffres 2010 viennent de tomber…

NEUF millions de personnes à présent ont une ou plusieurs maladies graves soit une personne sur 6 en France, l'augmentation a continué autour de 4% en plus chaque année…

Alors, on s'inquiète… De quoi ? Ben du fait que ces maladies graves plombent les comptes d'une assurance santé qui devrait être rentables quand même, hé !!!

Punaise, j'ai arrêté de regarder qui en parlait dans la presse, décourageant… D'une part cela n'intéresse pas grand monde et d'autre part les rares qui en parlent s'inquiètent du fric de la sécu…

Heuuuuu, le bon peuple, tu t'inquiètes pas un peu, toi de savoir pourquoi on est tous en train de crever ? 
Par hasard, tu te demanderait pas ce qui nous empoisonne ?

Ben moi je me pose la question...
Qu'est ce qui nous empoisonne ???

Ca nous concerne tous bon sang, qu'on ait des enfants ou pas !

Les scientifiques qui font des études sur les toxicologies environnementales sont fréquemment l'objet de menaces, on y pense à 2 fois avant de proposer un sujet de recherche là dessus ! Et puis, le proposer où ? Les appels d'offres se concentrent trop souvent sur les soins, le vieillissement, le bien être même... Foutage de gueule !!!
Ils sont où les appels d'offre sur les causes environnementales ??? Elles sont où les mesures de protection des scientifiques ???


Aller, petit exercice pratique pour que vous compreniez bien ce qui me fait hurler...

Imaginons... IMAGINONS hein, on est dans l'exercice de style, vous l'avez compris !


Donc, IMAGINONS qu'un scientifique se dise, tiens, j'ai un faisceau de présomptions sur le "phénomène TDHA" (troubles attentionnels, hyperactivité) et un HYPOTHETIQUE lien avec les pesticides...

Et si on faisait une recherche dessus ?

Je prends un cas ABSURDE pour illustrer, je ne vais quand même pas vous livrer une vrai idée, faut pas déconner.

Alors comment notre scientifique devrait s'y prendre ?
Il va devoir faire un blabla sur ce qui l'amène à cette idée, il va dire des trucs du genre qu'on aurait peut être déjà montré qu'il existerait chez certains ouvriers viticoles un lien entre des doses excessives de fongicides reçues et des problèmes cognitifs qui ressembleraient à ceux des enfants qui ont des problèmes à l'école du genre des problèmes d'attention sélective, de sélection de l'information, de traitement de l'information, d'abstraction, etc...
Et puis il va dire aussi que d'ailleurs, le principal neurotransmetteur impliqué dans ces phénomènes, c'est peut être la dopamine et que justement, la première maladie qui a attiré l'attention chez les agriculteurs, c'est l'augmentation anormale du taux de maladie de Parkinson... Ce qui voudrait probablement peut être dire que les pesticides auraient une toxicité dopaminergique... Et puis bon, que peut être aussi de éventuellement la voie dopaminergique nigrostriée régule quelque peu les mouvements du corps...Puis il va aller jusqu'à dire que en plus, des études animales auraient éventuellement montré une toxicité dopaminergique des pesticides (paraquat, manebe,roténone et organochlores). Et qu'on aurait vu aussi que chez les patients atteints de Parkinson les concentrations de certains organochlores  particulièrement de dieldrine ou de lindane seraient plus élevées... (nb le paraquat est un herbicide).


Alors bon, il blablate tout ça tout ça, ouais bon, peut être que ça vaudrait le coup de faire une étude...
Au moins de faire quelques tests pour voir si ça vaut le coup d'aller plus loin...

C'est pas QUE rêveur un scientifique, ça a aussi besoin de bouffer et éventuellement de sous pour faire des études, de protection de son emplois pour ne pas se faire bousiller par ceux que ses études dérangeraient.
Alors là, il lui faudrait des sous pour payer des analyses de toxicologie, des batteries de tests cognitifs, et le touti quanti.
Comment va t-il chercher ces sous là ?...
Si tu t'imagines que les scientifiques ils ont une enveloppe et qu'ils font ce qu'ils veulent avec, tu te fous le doigt dans l'œil, même que profond comme ça, ça fait mal !
Naannn, faut qu'il trouve un bailleur de fonds pour chacun des sujets de recherche qu'il propose et qu'il justifie de comment et pourquoi il va dépenser chacun des sous qu'on lui filerait...
Dans un cas pareil, comme il est pas complètement débile, il se dit que si il veut éviter qu'on l'intimide, il vaudrait mieux qu'il s'adresse au principal pourvoyeur de fonds de la recherche dite "indépendante" (ah ah ah), c'est à dire le gouvernement.

Comment ça marche ? Chaque année, notre bon gouvernement décide à l'avance de ce qui va être intéressant pour la recherche... Si ton sujet il rentre dans une des cases de la divination prédictive gouvernementale, t'as plus de chance d'être financé... Sinon, il faut que tu postules dans la case "général" où ta chance d'être retenu elle est moins bonne que celle d'avoir une maladie grave hein (1 sur 6 si tu suis)... T'as plus de chances si tu proposes une étude sur la loi de l'emmerdement maximum de la chute des tartines sur le côté beurre !!!

T'aurais envie, toi, de te casser la tête avec un truc in-finançable et en plus où tu vas te faire démolir ta réputation de scientifique, que vraiment il faudrait que tu ais un égo et une force de caractère et une santé plus forte que celle de king kong pour endurer le marathon ???

Ben la plupart des scientifiques, ils ne sont pas si cons, c'est simple.

Aller, hop, sur ces bonnes paroles je met en application et laisse tout de suite les études foireuses pour aller me faire bronzer à la plage. A plus les copains copines du web !


-------------------------------------

Edit de fond de vacances parce que je vois que plusieurs font des contresens sur ce que je voulais dire (pas assez clair sans doutes mais des fois il y a des sujets que je préfère traiter avec de l'humour noir)...

Copier-coller de ma réponse dans les commentaires...

Je ne plaides pas "contre" la recherche mais bien pour une recherche plus approfondie sur les causes.
Évidemment que je suis contente d'avoir été soignée mais en allant plus loin je désires aussi épargner ces souffrances aux autres personnes.
Il ne suffit pas de "soigner" il faut aussi chercher les causes de l'augmentation des cancers et autres maladies graves. Cette augmentation observée tient compte de la pyramide des âges, elle est réelle...

Il faut savoir que à l'heure actuelle, le gouvernement pousse pour que ce soient les grandes entreprises qui financent la recherche... On se retrouve donc dans le cas où certaines entreprises pourvoyeuses de produits chimiques qui sont soupçonnés d'être cancérigènes sont aussi les développeuses de médicaments contre le cancer et font barrage aux recherches et obtention de données sur les produits chimiques qu'elles ont vendus... Gagnants sur tous les tableaux...
Le problème que je soulève ici est non seulement celui de la répartition des budgets mais surtout celui de l'indépendance et de la protection des chercheurs qui se lanceraient à traiter des sujets pouvant éventuellement déranger des profits de grosses entreprises voir de multinationales.

L'article sur le site de l'INSERM (Institut National de la santé et de la recherche médicale" commence par ce paragraphe :

citation:
"En 2005, le nombre de nouveaux cas de cancers en France a été estimé à près de 320 000 pour les deux sexes confondus, 180 000 chez les hommes et 140 000 chez les femmes. On constate une augmentation de l'incidence des cancers depuis une vingtaine d'années. Si l'on tient compte des changements démographiques (augmentation et vieillissement de la population française), l'augmentation du taux d'incidence depuis 1980 est estimée à +35 % chez l'homme et +43 % chez la femme (1). Il n'est pas possible actuellement de chiffrer avec précision la part due à l'évolution des pratiques de soins dans cette augmentation.

Les modifications de l'environnement pourraient être partiellement responsables de l'augmentation constatée de l'incidence de certains cancers. Cette hypothèse doit faire l'objet d'un effort de recherche constant, portant à la fois sur la mesure de l'exposition des populations à des cancérogènes avérés ou probables, et sur l'existence et la nature du lien causal. "
Fin de la citation.

A lire l'article entier ici :
http://www.inserm.fr/espace-journalistes/cancers-et-environnement

vendredi, juin 24, 2011

Des solutions pratiques pour de l'energie propre en France ?

Pour commencer à répondre à l'Intéressante question de "Capitaine Lili", qui après avoir vu le film du post d'avant, demande : "Mais que peut-on faire ? C'est ça qui m'intéresse. Quelles solutions pratiques (et pas un discours d'idéalisme écologique) on a pour s'en passer ?" (nb. du nucléaire).

J'ai essayé de regarder si des experts avaient donné des idées sur internet...

Tu as raison, Lili, il faut vraiment faire un gros effort et fouiller au milieu des exigences anti-nucléaires et autre pour trouver des articles proposant des solutions concrètes…

J'ai cependant pu trouver quelques liens intéressants, parlant notamment du développement possible des l'Energies Eolienne, Marémotrices et Solaires.

Vous pouvez compléter si vous trouver vous aussi des idées intéressantes sur internet. Aucune honte, nous en sommes tous plus ou moins au même point à nous demander ce qu'il est possible de faire.

Alors, début de liste :

- Un article très intéressant sur le site "Objectif Terre des hommes" par Mr. François Lempérière, expert Energie. Ici.

- Le site de l'Association "Energies-renouvelables", ici.

- Un article sur le site de "France Soir"  intitulé "Nucléaire : La solution des énergies renouvelables", ici.



... Bon, trois articles, je sais, ce n'est pas lourd, mais ce n'est pas très facile finalement de trouver des informations "concrètes" et je n'ai malheureusement pas beaucoup de temps ces temps-ci pour aller sur internet, mais j'ai fait mon effort quand même pour cette question importante.
Mettons nos efforts en commun SVP. Si vous avez du temps, allez fouiller et ce serait gentil d'en faire profiter tous le monde :-)

mardi, juin 21, 2011

Aujourd'hui, reportage sur le fromage

Et ça se passe sur "TousAutourDuMonde" :-)

samedi, juin 18, 2011

Ca se blogue ! Histoire d'extra-terrestres...

Discussion avec le Chum...

- Tili : Et si les extraterrestres venaient sur terre pourquoi auraient-ils envie de communiquer avec les humains, une espèce même pas capable de communiquer avec les autres espèces de la terre ?

- Le Chum: Et s'ils font 1 millimètre, peut être qu'ils préfèreront communiquer avec les fourmis.

- Tili : A oui, t'as raison tiens. Au moins à 1 mm ils penseront peut être pas à nous bouffer !

- Le Chum : Ca me parait pas si évident ça, il y a des fourmis qui pensent manifestement à nous bouffer! T'as déjà vu une colonne de magnans ?

- Tili : Et si les ET étaient microscopiques ? Après tout, il y en a qui pensent que des acides aminés d'origine extra-terrestre sont arrivés sur terre dans des comètes...

- Le Chum : C'est certain. Et si les ET étaient microscopiques leurs vaisseaux n'auraient pas été détectés, donc oui, ils sont peut être déjà là et ils essayent de nous crier "oh hé, vous entendez ?"... Et nous on prend des antibios.

- Tili : ah ah ah, andouille ! Mais une forme de vie microscopique peut elle être intelligente ?

- Le Chum : On peut imaginer qu'il faut quand même un nombre d'atomes suffisamment grand pour faire une intelligence... Mais regarde les puces des téléphones portables, ça fait pas plus d'un cm...
Est ce que tu considères qu'une fourmi est intelligente ?

- Tili : Individuellement, non, je ne parlerais pas d'intelligence, par contre elles ont une intelligence collective... Alors les mini-ET s'ils n'ont une intelligence que collective ils sont peut être nombreux... Mais ça ne répond pas à la question, pourquoi chercheraient-ils à communiquer avec l'homme ?

- Le Chum, oui, les hommes, ils arrivent même pas à communiquer entre eux, regarde la communication dans les couples hein...

- Tili : ARG.

- Le Chum (ironique): Les ET, s'ils sont intelligents, ils vont communiquer avec les hommes, pas avec les femmes.

- Tili: Mais je te signale que les fourmis, les abeilles etc. Ce ne sont que des sociétés de femelles, quasiment aucun mâle... Tes ET, c'est surement des femelles aussi...

- Le Chum (en riant): Tu veux dire que les femmes n'ont une intelligence que collective ? ah ah ah.

 - Tili (sarcastique): Que seules les sociétés de femelles ont une intelligence collective, les individus humains, hommes ou femmes, sont sans doutes négligeables face à la puissance d'une intelligence collective réalisable uniquement avec des femelles...
D'ailleurs peut être que les ET microscopiques et intelligents, ils sont déjà entrés en communications avec les femmes...

- Le Chum : Alors je vais devoir rentrer en communication avec les femmes...

Tili : YEP, tout ça pour ça...

lundi, juin 13, 2011

Se refaire un moral dans les montagnes Suisses...

J'ai été kidnappée dans les montagnes suisses, avec ma petite famille, par Moukmouk et sa Blonde...
Aller en Suisse voir un ours Canadien, faut le faire ;-) Mais quand on rencontre la gentillesse souriante de sa blonde, on comprend tout :-)

C'était SUPER !
Vive les vaches Suisses et le fromage non aseptisé, les fondues et le feu de bois ! :-D

Je reviens désireuse de me remettre au boulot, c'est tout dire...

Je raconterai un truc super génial sur "Tous autour du monde", heuuu quand j'aurais le temps, la visite d'une vraie fromagerie à l'ancienne dans la vieille ferme avec une grande marmite en bronze sur le feu de bois...

jeudi, juin 09, 2011

Se redresser...

Ce matin, je suis allée voir la remplaçante de mon médecin, n'attendant pas son retour la semaine prochaine, finalement.
Elle m'a prescrit une echographie d'urgence et la recherche de certains marqueurs cancéro...
En sortant je suis passée au labo d'analyse, ils m'ont fait la prise de sang dans la foulée.
Du coup j'ai poussé jusqu'au cabinet de radio... Ils me prendront cet après-midi.
Du coup je suis rentrée, j'ai décroché mon téléphone pour prendre des nouvelles de ma cousine, la fille de ma Tante qui vient de mourir d'un cancer... Comme des choses qui s'entremêlent...
Bon, l'école me téléphone en même temps, mon fils a une Tique dans les cheveux.
Aller, a plus, je suis debout maintenant, ya plus qu'à avancer...

vendredi, juin 03, 2011

En Queues de Cerises

Chouette moment hier avec ma copine Louve et sa petite famille, on a mangé des cerises.
Nous avions 7 enfants qui courraient dans tous les sens. J'ai pu admirer le sang froid remarquable de ma copine quand on a entendu des hurlements terrifiants, elle m'a regardé me ruer vers l'origine du bruit étonnée, sans bouger. Effectivement, on n'égorgeait personne, juste un concours de vocalises.

Tout était normal, les filles coursaient les garçons en leur criant, tout en continuant à courir, qu'elles arrêtaient le jeu de leur courir après, ah ah ah.

Mais mon propre fils, la chair de ma chair, m'a traitreusement trahie en exigeant de pouvoir ramasser toutes les queues des Cerises mangées.

- "C'est pour Maman, avec ça elle fait sa tisane qui fait DEGROSSIR !". ;-)

Le Chum rentre ce soir, d'Allemagne, je vais pouvoir arrêter de me torturer de culpabilité de ne pas arriver à bosser avec les 3 enfants en vacances, vacances que nous avions oubliées et que j'aurai volontier passées à travailler moi aussi.

Espérons que l'homme ne rapportera nulle méchante bactérie d'Allemagne, je prévois un sas de décontamination avec une série de tests, ah ah ah ;-)

Bon, une question pour les parents, mais discrétos hein, faut pas gêner les damoiselles.
Mes filles chéries, qui n'ont pas encore 10 ans, commencent à avoir un peu d'acné... Arg, si jeunes.
Si vous êtes passés par là, qu'avez vous fait ? Sachant bien sûr que je ne voudrais pas qu'elles commencent à mettre des produits chimiques sur leur peau. Alors, un savon qui assèche ? Lequel ?

mardi, mai 31, 2011

Pita et Baba Ghannoush (recettes)

Mes origines africaines imprégnées d'amitiés libanaises et le long séjours au Moyen Orient de mon Chum ont fait de nous des grands amateurs de cuisine méditerranéenne. Alors je me lance à vous donner 2 des recettes que nous adorons, en précisant que c'est "une version" de recettes traditionnelles qui sont un peu différentes d'une région à l'autre.

Recette de La Pita.

Un bon conseil, pour une famille, faites en en grande quantités, ça part très vite ;-)

Pour une famille de 5 (quantités à doubler si vous voulez en conserver).

500 grammes de farine
2 sachets de levure à pain
2 cuillerées à soupe d'huile d'olive
1 grosse cuillerée à café de sel
1 petite cuillerée à café de sucre
2 grosses cuillerées à soupe d'huile d'olive
de l'eau tiède, environ 1/4 - 1/2 litre

Mettez la farine dans un gros saladier, rajoutez le sucre et le sel et la levure et l'huile.
Pétrissez en rajoutant l'eau tiède jusqu'à avoir une pâte homogène, bien souple, qui a cessé de coller (s'il le faut remettez de la farine).

Faites une grosse boule saupoudrez là de farine et laissez là dans le saladier. Recouvrez d'un linge humide (passé sous le robinet et essoré).
Laissez gonfler 2 heures (oui, c'est long).

Ensuite vous allez diviser la pâte en plus petites boules (pour 500g de farine vous faites 8 ou 9 boules) vous mettez ça sur une surface plate farinée et re-laissez gonfler 20 minutes, toujours avec votre linge humide.

Enfin, phase finale, préchauffez votre four à 240-250 degrés centigrades. Avec la pâte, vous faites des petites galettes plates de diamètre, à peu près votre main ouverte (un peu moins si vous avez des grands mains) à vue de nez autour de 12 cm de diamètre mais on n'est pas aux pièces. Ca doit être pas trop fin, c'est pas une crêpe, pas trop gros non plus, 4-5 millimètre d'épaisseur à tout casser.

Vous allez faire cuire vos galettes dans votre four chaud, sur une plaque farinée, normalement, si le four est bien chaud, ça prends 5 minutes et il faut les retourner au milieu, on fait "à vue" ça doit être légèrement doré de chaque côté.

Ça se conserve super bien, dans une boîte fermée ou un sac plastique, enfin, quand je dis que ça se conserve… Chez moi je n'ai jamais pu en conserver, tout à été mangé trop vite ;-)


Quand je fais de la Pita, je fais souvent le truc que mon Chum adore, du caviar d'aubergine… Dur de traduire, je l'ai vu écrit de plein de façons, enfin c'est le "Baba Ghannoush" ou "Moutabbal".


Recette du Baba Ghannoush (caviar d'Aubergines)

Ingrédients: (là aussi si votre famille aime vous avez intérêt à multiplier les doses, par contre attention, ça ne se conserve pas longtemps, il tourne très vite).

- 4 petites aubergines (ou 2 grosses)
- Du Tahiné (la pâte de graines de sésame), c'est le plus dur à trouver, moi je l'achète en magasin bio, c'est un pot en verre et dessus c'est marqué "Purée Tahin, Sésame blanc".
- Un grosse gousse d'ail
- 2 citrons
- Huile d'olive, sel

Préparation.

- Il faut d'abord faire dégorger les aubergines, pour ça vous les coupez en 2 et fendez la chaire avec la pointe du couteau, vous les saupoudrez de gros sel et mettez les dans l'évier droites pour que ça coule. Au moins 45 min voir 1h.
- Après vous raclez pour enlever le sel, vous pressez un peu l'aubergine pour enlever l'eau.
- Faire cuire à 180°C pendant un peu moins d'une heure, la peau doit être un peu "grillée" et la chaire bien tendre. Faites cuire en même temps votre ail, dans sa peau (en "chemise").

Bon, alors il y a plein de puristes qui m'avaient dit qu'il faut ensuite mixer à la main, je l'ai fais une fois, depuis c'est le mixeur, hop.
Mettez dans le mixeur la chaire des aubergine (vous enlevez la peau quoi), le jus des citrons, l'ail dont vous avez enlevé la peau et éventuellement le cœur, un peu de sel et deux grosses cuillerées de Tahiné. Ajoutez un filet d'huile d'olive et un petit peu d'eau tiède.

Bzzzzzzz (mixeur) si c'est trop dur, un petit peu d'eau tiède en plus.

On doit avoir une crème onctueuse.

Après vous la conservez au frigo en mettant sur le dessus du bol un tout petit filet d'huile d'olive.

Ça se mange avec la Pita qui sert de cuillère, miam !

--------------------------------------------

Aller, je sais que j'ai plein de lecteurs d'Afrique, Asie, Moyen Orient, vous avez le droit de commenter et même d'améliorer vous savez ;-)

PS. Mon Chum voudrait que je trouve une recette du Mtabbal Syrien qu'il dit différente de celle Libanaise. Y a t-il un(e) Syrien(ne) dans la salle SVP ?

vendredi, mai 27, 2011

Panem et circenses

Les indignés de Barcelone évacués pour laisser la place aux célébrations du foot...

Panem et circenses ? (Juvénal, "du Pain, des Jeux", description de l'empire Romain décadent et de comment on tient le peuple).

Rien n'a donc changé depuis la chute de l'empire Romain ?

jeudi, mai 26, 2011

Puerta del Sol, La Bastille, que se passe t-il ?

Pendant que le peuple continue de somnoler, abreuvé par la source anesthésiante de médias érigeant le "sensationnel" en information, des gens se sont levés.

On n'en entend presque pas parler... Ou bien plus exactement, on n'en entend pas ASSEZ parler.

Depuis des semaines, des Espagnols occupent la Puerta del Sol, manifestation jugée "illégale" par un gouvernement qui n'a pas osé utiliser la force pour les déloger mais compte sur un pourrissement, sur un oubli... Mais le mouvement augmente et se répand, il arrive en France, s'installe dans la légendaire Place de la Bastille, se répand dans chaque grande ville via les réseaux sociaux sur internet (sur Facebook, c'est ici)...
Que veulent-ils ?

Oh... quelque chose d'étrange, une "RÉELLE DEMOCRATIE..."

Ça vaut au moins le coup d'en parler...

lundi, mai 23, 2011

Fichus avions, maudits aéroports !

De retour des Iles Canaris et du Sénégal...
Mais non, je n'ai pas pris de photos, c'était un séjour d'abord de deuil puis professionnel...
J'ai bossé, donc.
Je suis rentrée hier, bien contente de retrouver mon Chum et mes 3 rejetons, de croquer des fruits rouges (je me suis quand même gavée de mangues à Dakar) puis de me précipiter dans mon lit.

J'ai voyagé tout la nuit, sans pouvoir dormir, fichus aéroports où ils mettent des accoudoirs fixes à tous les sièges pour être surs que les voyageurs épuisés ne pourront absolument pas s'allonger. Parce que ça fait désordre, voyez vous, des voyageurs qui dorment, c'est tellement plus class d'avoir des gens épuisés affalés sur des fauteuils en acier incapables de récupérer de leur fatigue.

Et pour nous emmerder jusqu'au bout, on annonce la porte 5 minutes avant l'embarquement, avec des couloirs qui se parcourent en 20 minutes, t'avais qu'à deviner où ça aller s'afficher !

Tout ça pour pouvoir reprendre un avion où l'écart entre les sièges est inférieur à la taille du fémur des plus grands qui ont le choix entre écarter les jambes sur les voyageurs d'à côté ou bien les glisser sous le fauteuil de devant en priant pour échapper à la phlébite, bizarrement de plus en plus fréquente chez les voyageurs.
Sans parler de la largeur des fauteuils, je plains les gros. Mais même pour une personne normale, l'étroitesse et du fauteuil et de l'UNIQUE accoudoir entre 2 fauteuils rend systématique le conflit d'accoudoir avec le voisin...
Bien sûr, ils ont tellement rétrécit la rangée de circulation que maintenant on ne peut plus passer sur le côté du chariot.
Mais ça gêne les gens qui ont besoin de se lever, voyez vous, il faut rester immobile dans les transports de bovins... D'ailleurs pour être surs que personne n'osera aller faire pipi on a inventé un concept curieux. Figurez vous que la zone de turbulences, celle où on est obligés de s'attacher parce que sinon t'es fiché comme terroriste, elle tombe à présent systématiquement après le film, juste au moment où un maximum de gens ont l'habitude de se mettre à bouger. Ça tombe bien hein ?

Remarquez, les douaniers font tout pour nous aider à ne pas pisser, avec leur concept magnifique de t'obliger à jeter ta flotte que si tu veux boire t'as qu'à en racheter au prix fort de l'autre côté du barrage !

Si t'es en transit et que tu viens d'Afrique, c'est rigolo parce que comme c'est bien connu que les Africains c'est des méchants on les oblige à sortir de la zone internationale pour repasser une deuxième fois la douane, des fois que... Alors la flotte que t'avais acheté pour ton premier vol, tu la jette pour le deuxième passage de douane. Comment, tu veux pas en re-racheter au prix fort ? Ben soit content, tu n'aura pas besoin de pisser dans l'avion, c'était pour t'aider à rester sans bouger pendant 2 heures en fait, t'es content hein ?

Une proposition pour les associations de voyageurs, si ça existe, rendez obligatoire l'inscription sur le billet de la largeur du fauteuil, distance avec le siège avant et largeur du couloir, comme cela on pourra vraiment choisir.

Le premier qui me dit qu'on n'a qu'à pas prendre l'avion, même pour bosser et que selon le barème des nouveaux écologistes ce sont les gens qui prennent l'avion qui sont responsables de toute la pollution. Je le renvoie s'informer sur la différence entre la pollution produite par les entreprises et celle produite par les individus et regarder qui a financé la promotion auprès du public de nos "nouveaux écologistes". Après on en reparle !

A part ça ? Mais non, je ne suis pas de mauvais poil :-)
Ma tante est décédé entourée de l'affection des siens.
J'ai bien bossé, "mon projet" a rencontré suffisamment de succès pour que je doivent à présent dire "notre projet". J'ai savouré le sens du groupe, de la famille et des amis à l'Africaine, celui qui fait tant défaut en France, mais on en reparlera plus tard ;-)

Et vous les Amis du web ?
Je n'ai pas trop eu le temps de circuler sur vos blogs mais je ne vous oublie pas pour autant :-)

jeudi, mai 05, 2011

Encore le maudit Crabe

Les belles vacances s'achèvent dans la tristesse.
Mon unique Tante par le sang est mourante, je vais devoir partir rapidement...
Le maudit Cancer aura décimé les femmes de ma famille... Au dessus de moi, il ne reste plus que ma mère, comme mon ange vivant qui fait un barrage d'espoir.
Je dois rejoindre mon clan dans la douleur.
Ce soir, je fais cette conférence sur le circuit solidaire de mes amis Aymara et après je pars. Je vais essayer d'aller d'abord à mes RDV médicaux à Lyon, mardi prochain mais cela semble déjà difficile.
Comme je continue sur un voyage professionnel au Sénégal, je vais être absente longtemps.
Je laisse mon Chum et mes enfants, peut être que la Mamie viendra les réconforter. C'est la première fois depuis très longtemps que je m'éloigne si longtemps de ma petite famille chérie...

jeudi, avril 28, 2011

Un article publié sur le circuit de tourisme solidaire..

Sur l'excellent site http://www.ecoloinfo.com/, bonne lecture et j'attends vos commentaires :-)

Au fait, qui viens à la conf., alors ?

mardi, avril 19, 2011

Projection publique de notre expérience dans le désert de l'Atacama


A l'invitation du CAF de l'Ain, dont sont membres le Chum et les filles, nous allons présenter en public notre expérience du circuit de tourisme solidaire créé par l'Association Art Sport Entraide dans le désert de l'Atacama chez les indiens Aymara...

Projection de films et de diapositives.
Jeudi 5 Mai à 20h30.
Espace Culturel Jean Monnet à St Genis Pouilly (01)
Salle D.
C'est gratuit ;-)

lundi, avril 18, 2011

Que c'est beau !

Je ne me lasse pas d'admirer...
Petite pause au milieu du boulot...

samedi, avril 16, 2011

Greffe d’arbres fruitiers

Ce matin, je suis allée prendre un cours de greffe des arbres fruitiers ! La greffe en couronne ça s'appelle.

Le genre de truc hyper intéressant qui me faisait fantasmer depuis longtemps (quoi, pas vous ?).

J’ai appris des tas de choses passionnantes sur les arbres fruitiers, et la greffe, ça à l’air hyper fastoche !

Sauf que quand on essaye, heuuuu, vaut mieux tailler le bois que le doigt, faut pas tailler à l’envers sinon tes branches elles poussent vers le bas, faut pas mettre le nœud au mauvais endroit, faut bien choisir son sauvageon (son porte greffe), faut avoir pris ses greffons en hivers et pas en sève montante et les avoir conservées de la bonne façon, faut greffer seulement en lune montante etc. etc.

Et surtout, être trrrrès patient... Deux ans pour faire pousser le porte greffe, encore 2 ou 3 ans après la greffe avant d’avoir un bon petit pommier...
Non les enfants, ce n'est pas la peine de préparer tout de suite la pâte à tarte !

En fait, c’est un truc de ouf. Il parait que si je m’entraine fort, j’y arriverais les doigts dans le nez !
Quelqu’un a une centaine de portes greffes à sacrifier pour mon entrainement ? SVP ? ;-)

J'ai trouvé un site sur internet, qui explique bien ce que j'ai fait ce matin, je ne les connais pas mais merci à eux, voir là.