mardi, janvier 25, 2011

La sécu.... (soupir)

Bon, je devrais vous mettre ce post sur fond de la Marseillaise, genre, "sauvons nos institutions" !
Vous l'entendez là la marseillaise au fond de votre tête ?

OK...
On m'a rendu mes droits (notamment à être prise en charge à 100% pour le cancer) après mes protestations énergiques MAIS... La carte vitale ne fonctionne pas encore donc je dois avancer les frais de mes soins... Ah ah ah

Il parait que l'organisme qui sous-traite les cartes vitales a plusieurs mois de retard...
Ça a fait bien rigoler ma généraliste qui est en révolte contre le fait que le gouvernement voudrait taxer les feuilles de soins...
Vous y croyez, vous, qu'on peut taxer les malades en conséquence de sa propre incompétence ?

En fait je me demandes même si c'est de l'incompétence, tant il devient patent que c'est notre système de solidarité, nos valeurs même qui sont attaquées...

La sécu est en déficit ?
- Combien ont couté les millions de doses de vaccin contre une grippe moins agressive que les autres ? (bien avant la sortie du scandale je relevais déjà sur ce blog les incohérences des chiffres avancés...)
- Combien ont couté les millions de boîtes d'un médicament anti-viral, dont l'efficacité avait pourtant été mise en doute ?
-  Et surtout... combien nous coutent les millions de doses de médicaments délivrées en excès et qui sont ensuite déversées dans nos égouts ? (merci pour l'écologie). Au Canada, par exemple, on ne vous délivre que le nombre de pilules qui vous a été prescrit, en France vous repartez avec des boîtes entières, vous savez pourquoi ?
Dixit un député PS dont j'aurai la politesse de ne pas dévoiler le nom mais qui a eu le courage de me répondre en face à ma question ... C'est pour financer de manière discrète (donc sur les fonds de la sécu) notre industrie pharmaceutique...
- A ouais ?




Aller, je ne résiste pas à vous faire passer ce pastiche, il est hilarant ;-)

12 commentaires:

IsabelleDeLyon a dit…

Bon courage avec la sécu. Su facebook, je ne sais pas si tu as lu le parcours de Marie Ziglioli, ils viennent de lui donner un nouveau numéro de sécu au bout de 30 ans. En effet ils ont attribué son numéro à quelqu'un d'autre mais ils lui ont enlevé ses droits etc...
Je dois renouveler mon 100%, je vais croiser les doigts et surveiller ça de près

J'espère que tu vas mieux, je pense bien à toi

sissi a dit…

Oui aux US, tu recois aussi la dose excate dans une petite boite, preparee directement.

Bon, il faut aussi le dire, certaines personnes en France pensent qu'un bon medecin est un medecin qui noircit sa feuille d'ordonnance

Anne a dit…

Nul n'est plus fort que l'état, l'administration pour contourner voire violer la loi... Par exemple dans l'éducation nationale pas de médecine du travail (c'est bien obligatoire pour tous, non?). Il faut croire que les enseignants n'ont pas de problèmes de santé et ne valent pas le gaspillage d'un examen de santé annuel.

christellemars a dit…

Quelqu'un m'a dit aujourd'hui que le vaccin de l'an dernier a des effets secondaires (musculaires) qui se déclarent cet hiver. Je ne sais pas si c'est vrai ??? mais il y a de quoi être révolté !

Tili a dit…

Isabelle, je n'ai pas lu cette histoire... J'aurais eu une attaque cardiaque sinon !

Sissi, des personnes qui ne se sentent prises au sérieux que si le médecin "prescrit quelque chose", ça n'est pas spécifique à la France c'est toute la pensée du "médicament magique" qu'il faut revoir. Je ne penses pas cependant que les dysfonctionnements de la sécu soient "la faute des patients", non ?

Merci pour l'exemple des délivrances "au cachet près" américaines, je m'en doutais que c'était la même chose qu'au Canada mais je n'en étais pas sûre ;-)

Anne, oh oui, et des exemples il y en a à la tonne... Mais l'état, c'est nous non ? Au fond...

Christellemars, je n'ai pas entendu cela, ni lu d'article scientifique dessus. Par contre, ce qui est connu c'est que tous les vaccins ont des effets secondaires, plus ou moins graves, on fait toujours une sorte de calcul risques/bénéfices par rapport à la population entière, pour qu'un traitement soit diffusé à toute la population, il me semblerait normal qu'il y ait une preuve de la large supériorité du bénéfice par rapport au risque... Ce qu'il y a eu d'anormal dans cette affaire c'est que quand ils ont commencé à diffuser les chiffres de la contamination et de la gravité supposée au Mexique puis aux US, c'était totalement absurde, ça ne correspondait pas à une logique épidémiologique. Quand il y avait 1 millions de cas à NY et quasiment zéro en France alors que les aéroports étaient ouverts et qu'ils parlaient d'un taux de contamination énorme, c'était juste aberrant... Pourquoi avoir cependant persisté dans la dépense de millions aux frais de la sécu ?

Moukmouk a dit…

Les banques font peut-être du vol légal, mais les pharmas c,est de L,extorsion pur et simple... les médicaments coutent cher à cause de la recherche ? mais alors pourquoi dépensent-elles plus en pub qu'en recherche ?

Sissi a dit…

Oui absolument, les patients ne sont pas responsables des dysfonctionnements de la secu, pour tout te dire, mon mari, bien que n'etant plus en France depuis presque 4 ans, ayant revoque ses droits a la RSI et ecrit tous les papiers pour signifier le depart....n'ayant pas de cotisations a payer, recoit encore sa carte vitale...qui marche avec des droits ouverts...

Je signalais simplement, que nous avons une chance enorme en France, pour le moment nous avons encore tous le droit de se faire bien soigner, d'etre pris en charge, de ne pas voir son sejour a l'hopital comme un gouffre financier, il n'y a pas de "banquiers" qui viennent te voir dans ta chambre pour te montrer ta facture et te demander comment tu veux etablir tes paiements "on vous rajouterai bien une operation mais c'est 10.000 vous les avez, non, bon tant pis", nous avons la chance d'avoir des conges maladies, nous donnant donc le privilege de pouvoir se remettre sur pied en toute tranquilite, et se concentrer a aller mieux car n'est il pas important Tili quand on est gravement malade de ne pas avoir le soucis de devoir retourner au boulot sinon on te vire et tu n'as plus d'argent? Nous avons de la chance en France d'avoir le droit d'etre encore malade et ce que notre sante passe pas devant le productif, le travail, l'acces aux soins, un droit basique pour tous (pas que les riches, beaux et jeunes) ainsi, il ne faut pas que certains patients abusent de ce que nous avons, qu'ils comprennent comme ceci est precieux et qu'ils n'exigent pas de leurs medecins de remplir un annuaire de medicaments.

Pour les US, pour ma famille entiere et mon mari en tant que travailleur independant (le pire des statuts) nous devrions payer, pour la plus basique des assurances, otpions de sante minimum et aussi on t'oriente vers un reseau de medecins et si tu en veux un autre et qu'il n'est pas dans ton reseau c'est de ta poche, plus ton assurance est elevee plus le reseau couvert sera "pretigieux", bref, les mensualites monteraient a 1900 dollars par mois! Et comme j'ai une condition pre existante (mais serieusement a part un nouveau ne, qui n'a pas de conditions pre existantes), il est encore plus onereux d'en prendre une et tu es penalisee (donc d'avoir eu un pepin de sante dans le passe) Chouette, non?

Je suis hors sujet, tant pis :-)

Mamanlit a dit…

Moi je ne trouve pas hors sujet la reflexion du dessus.
Mais plsu je vieillie (?), plus les administrations m'inssuportent..

La famille du Greffe a dit…

http://legreffe.fr/dotclear/index.php/post/2011/01/26/Monet-rien-que-pour-vous


Un moment plein de beauté, pour oublier les tracas !

Tili a dit…

Débat intéressant on dirait :-)

Sissi, bien sûr, je suis d'accord avec toi sur le fait qu'on a tous une responsabilité de ne pas abuser de ce système et qu'on ne réalise souvent pas à quel point nous sommes heureux de l'avoir en France.
Je pense que tu veux nous montrer que nous avons un trésor dont nous sommes tous responsables et je t'approuve là dessus.

Cependant je pense qu'on est rentré dans une logique de libéralisation de la santé et dans cette logique, pour démonter notre système de santé, le mieux est d'insister sur le fait que le système s'écroule à cause des patients et des médecins...
Pourtant, l'état est le premier mauvais payeur des hôpitaux qui fait diminuer la qualité des soins. L'état est le premier à dépenser des millions sur les fonds - soit disant en faillite - de la sécurité sociale pour financer des intérêts privés. L'état permet de subventionner l'industrie pharmaceutique sur le dos de la sécu. Combien coutent ces subventions détournées par rapport à ce que coute la part de la population qui "abuserait" réellement ?
Difficile d'avoir des vrais chiffres...

Et puis, allons plus loin, les gens pensent qu'ils ne sont pas soignés s'ils n'ont pas une ordonnance remplie... Qui promeut cette pensée? Qui médicalise la déviance? Qui légifère CONTRE la médecine naturelle dite "douce" ? Et ... pourquoi ?

J'aimerais bien avoir des avis des professionnels de la santé ;-)

Valérie de Haute Savoie a dit…

En Angleterre c'est aussi, il me semble le cas en ce qui concerne la délivrance des médicaments. Et je me souviens du tout début de la délivrance du FK506 (immunosuppresseur de G.)dont on nous donnait le nombre exact de gélules pour le . Puis il a été commercialisé et boum paquet complet (en même temps pour ce médicament là c'est à vie et quotidien) mais c'est la preuve que cela peut se faire (au début, en protocole compassionnel, c'était le labo qui "offrait")

Je pense qu'il y a exprès un laissez aller pour détruire ce système qui n'est pas rentable pour les labos. C'est assez clair que la droite pour ne pas dire l'homonculus veut se débarrasser de la sécu au profit des assurances privées. Et mettre cela sur le dos des malades est tellement pratique.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je pense que l'industrie pharmaceutique fait plus de bénéfices au Canada qu'en France, même si les pilules ne sont pas vendues en boite. L'été dernier j'ai payé 100$ pour une semaine d'antibiotérapie classique pour un enfant, et il me semble que même plein pot c'est la moitié ou le tiers de ce prix en France, car la sécu négocie quand même pas mal le prix des médicaments avec les labos, sans compter les génériques. En plus ils m'ont mis ça dans un flacon avec un goulot trop petit pour la pipette pour mesurer, bref... Et puis l'assurance de base en Ontario rembourse 100% de la visite chez le médecin mais 0% des médicaments ! Et après j'écoute des documentaires à la radio où les autorités se demandent comment faire pour que les gens prennent les médicaments qui leur sont prescrits... Ils donnaient l'exemple d'une maman qui allait plusieurs fois voir le médecin avec sa petite fille qui avait une méchante bronchite, et d'une visite sur l'autre la petite fille n'allait pas mieux. Forcément, la maman n'avait pas l'argent pour acheter les médicaments, tout ce qu'elle pouvait se permettre était une visite chez le médecin !

Ceci dit, la sécu française a bien d'autres défaults, comme tu en as malheureusement fait les frais...

Nata