mardi, mai 31, 2011

Pita et Baba Ghannoush (recettes)

Mes origines africaines imprégnées d'amitiés libanaises et le long séjours au Moyen Orient de mon Chum ont fait de nous des grands amateurs de cuisine méditerranéenne. Alors je me lance à vous donner 2 des recettes que nous adorons, en précisant que c'est "une version" de recettes traditionnelles qui sont un peu différentes d'une région à l'autre.

Recette de La Pita.

Un bon conseil, pour une famille, faites en en grande quantités, ça part très vite ;-)

Pour une famille de 5 (quantités à doubler si vous voulez en conserver).

500 grammes de farine
2 sachets de levure à pain
2 cuillerées à soupe d'huile d'olive
1 grosse cuillerée à café de sel
1 petite cuillerée à café de sucre
2 grosses cuillerées à soupe d'huile d'olive
de l'eau tiède, environ 1/4 - 1/2 litre

Mettez la farine dans un gros saladier, rajoutez le sucre et le sel et la levure et l'huile.
Pétrissez en rajoutant l'eau tiède jusqu'à avoir une pâte homogène, bien souple, qui a cessé de coller (s'il le faut remettez de la farine).

Faites une grosse boule saupoudrez là de farine et laissez là dans le saladier. Recouvrez d'un linge humide (passé sous le robinet et essoré).
Laissez gonfler 2 heures (oui, c'est long).

Ensuite vous allez diviser la pâte en plus petites boules (pour 500g de farine vous faites 8 ou 9 boules) vous mettez ça sur une surface plate farinée et re-laissez gonfler 20 minutes, toujours avec votre linge humide.

Enfin, phase finale, préchauffez votre four à 240-250 degrés centigrades. Avec la pâte, vous faites des petites galettes plates de diamètre, à peu près votre main ouverte (un peu moins si vous avez des grands mains) à vue de nez autour de 12 cm de diamètre mais on n'est pas aux pièces. Ca doit être pas trop fin, c'est pas une crêpe, pas trop gros non plus, 4-5 millimètre d'épaisseur à tout casser.

Vous allez faire cuire vos galettes dans votre four chaud, sur une plaque farinée, normalement, si le four est bien chaud, ça prends 5 minutes et il faut les retourner au milieu, on fait "à vue" ça doit être légèrement doré de chaque côté.

Ça se conserve super bien, dans une boîte fermée ou un sac plastique, enfin, quand je dis que ça se conserve… Chez moi je n'ai jamais pu en conserver, tout à été mangé trop vite ;-)


Quand je fais de la Pita, je fais souvent le truc que mon Chum adore, du caviar d'aubergine… Dur de traduire, je l'ai vu écrit de plein de façons, enfin c'est le "Baba Ghannoush" ou "Moutabbal".


Recette du Baba Ghannoush (caviar d'Aubergines)

Ingrédients: (là aussi si votre famille aime vous avez intérêt à multiplier les doses, par contre attention, ça ne se conserve pas longtemps, il tourne très vite).

- 4 petites aubergines (ou 2 grosses)
- Du Tahiné (la pâte de graines de sésame), c'est le plus dur à trouver, moi je l'achète en magasin bio, c'est un pot en verre et dessus c'est marqué "Purée Tahin, Sésame blanc".
- Un grosse gousse d'ail
- 2 citrons
- Huile d'olive, sel

Préparation.

- Il faut d'abord faire dégorger les aubergines, pour ça vous les coupez en 2 et fendez la chaire avec la pointe du couteau, vous les saupoudrez de gros sel et mettez les dans l'évier droites pour que ça coule. Au moins 45 min voir 1h.
- Après vous raclez pour enlever le sel, vous pressez un peu l'aubergine pour enlever l'eau.
- Faire cuire à 180°C pendant un peu moins d'une heure, la peau doit être un peu "grillée" et la chaire bien tendre. Faites cuire en même temps votre ail, dans sa peau (en "chemise").

Bon, alors il y a plein de puristes qui m'avaient dit qu'il faut ensuite mixer à la main, je l'ai fais une fois, depuis c'est le mixeur, hop.
Mettez dans le mixeur la chaire des aubergine (vous enlevez la peau quoi), le jus des citrons, l'ail dont vous avez enlevé la peau et éventuellement le cœur, un peu de sel et deux grosses cuillerées de Tahiné. Ajoutez un filet d'huile d'olive et un petit peu d'eau tiède.

Bzzzzzzz (mixeur) si c'est trop dur, un petit peu d'eau tiède en plus.

On doit avoir une crème onctueuse.

Après vous la conservez au frigo en mettant sur le dessus du bol un tout petit filet d'huile d'olive.

Ça se mange avec la Pita qui sert de cuillère, miam !

--------------------------------------------

Aller, je sais que j'ai plein de lecteurs d'Afrique, Asie, Moyen Orient, vous avez le droit de commenter et même d'améliorer vous savez ;-)

PS. Mon Chum voudrait que je trouve une recette du Mtabbal Syrien qu'il dit différente de celle Libanaise. Y a t-il un(e) Syrien(ne) dans la salle SVP ?

vendredi, mai 27, 2011

Panem et circenses

Les indignés de Barcelone évacués pour laisser la place aux célébrations du foot...

Panem et circenses ? (Juvénal, "du Pain, des Jeux", description de l'empire Romain décadent et de comment on tient le peuple).

Rien n'a donc changé depuis la chute de l'empire Romain ?

jeudi, mai 26, 2011

Puerta del Sol, La Bastille, que se passe t-il ?

Pendant que le peuple continue de somnoler, abreuvé par la source anesthésiante de médias érigeant le "sensationnel" en information, des gens se sont levés.

On n'en entend presque pas parler... Ou bien plus exactement, on n'en entend pas ASSEZ parler.

Depuis des semaines, des Espagnols occupent la Puerta del Sol, manifestation jugée "illégale" par un gouvernement qui n'a pas osé utiliser la force pour les déloger mais compte sur un pourrissement, sur un oubli... Mais le mouvement augmente et se répand, il arrive en France, s'installe dans la légendaire Place de la Bastille, se répand dans chaque grande ville via les réseaux sociaux sur internet (sur Facebook, c'est ici)...
Que veulent-ils ?

Oh... quelque chose d'étrange, une "RÉELLE DEMOCRATIE..."

Ça vaut au moins le coup d'en parler...

lundi, mai 23, 2011

Fichus avions, maudits aéroports !

De retour des Iles Canaris et du Sénégal...
Mais non, je n'ai pas pris de photos, c'était un séjour d'abord de deuil puis professionnel...
J'ai bossé, donc.
Je suis rentrée hier, bien contente de retrouver mon Chum et mes 3 rejetons, de croquer des fruits rouges (je me suis quand même gavée de mangues à Dakar) puis de me précipiter dans mon lit.

J'ai voyagé tout la nuit, sans pouvoir dormir, fichus aéroports où ils mettent des accoudoirs fixes à tous les sièges pour être surs que les voyageurs épuisés ne pourront absolument pas s'allonger. Parce que ça fait désordre, voyez vous, des voyageurs qui dorment, c'est tellement plus class d'avoir des gens épuisés affalés sur des fauteuils en acier incapables de récupérer de leur fatigue.

Et pour nous emmerder jusqu'au bout, on annonce la porte 5 minutes avant l'embarquement, avec des couloirs qui se parcourent en 20 minutes, t'avais qu'à deviner où ça aller s'afficher !

Tout ça pour pouvoir reprendre un avion où l'écart entre les sièges est inférieur à la taille du fémur des plus grands qui ont le choix entre écarter les jambes sur les voyageurs d'à côté ou bien les glisser sous le fauteuil de devant en priant pour échapper à la phlébite, bizarrement de plus en plus fréquente chez les voyageurs.
Sans parler de la largeur des fauteuils, je plains les gros. Mais même pour une personne normale, l'étroitesse et du fauteuil et de l'UNIQUE accoudoir entre 2 fauteuils rend systématique le conflit d'accoudoir avec le voisin...
Bien sûr, ils ont tellement rétrécit la rangée de circulation que maintenant on ne peut plus passer sur le côté du chariot.
Mais ça gêne les gens qui ont besoin de se lever, voyez vous, il faut rester immobile dans les transports de bovins... D'ailleurs pour être surs que personne n'osera aller faire pipi on a inventé un concept curieux. Figurez vous que la zone de turbulences, celle où on est obligés de s'attacher parce que sinon t'es fiché comme terroriste, elle tombe à présent systématiquement après le film, juste au moment où un maximum de gens ont l'habitude de se mettre à bouger. Ça tombe bien hein ?

Remarquez, les douaniers font tout pour nous aider à ne pas pisser, avec leur concept magnifique de t'obliger à jeter ta flotte que si tu veux boire t'as qu'à en racheter au prix fort de l'autre côté du barrage !

Si t'es en transit et que tu viens d'Afrique, c'est rigolo parce que comme c'est bien connu que les Africains c'est des méchants on les oblige à sortir de la zone internationale pour repasser une deuxième fois la douane, des fois que... Alors la flotte que t'avais acheté pour ton premier vol, tu la jette pour le deuxième passage de douane. Comment, tu veux pas en re-racheter au prix fort ? Ben soit content, tu n'aura pas besoin de pisser dans l'avion, c'était pour t'aider à rester sans bouger pendant 2 heures en fait, t'es content hein ?

Une proposition pour les associations de voyageurs, si ça existe, rendez obligatoire l'inscription sur le billet de la largeur du fauteuil, distance avec le siège avant et largeur du couloir, comme cela on pourra vraiment choisir.

Le premier qui me dit qu'on n'a qu'à pas prendre l'avion, même pour bosser et que selon le barème des nouveaux écologistes ce sont les gens qui prennent l'avion qui sont responsables de toute la pollution. Je le renvoie s'informer sur la différence entre la pollution produite par les entreprises et celle produite par les individus et regarder qui a financé la promotion auprès du public de nos "nouveaux écologistes". Après on en reparle !

A part ça ? Mais non, je ne suis pas de mauvais poil :-)
Ma tante est décédé entourée de l'affection des siens.
J'ai bien bossé, "mon projet" a rencontré suffisamment de succès pour que je doivent à présent dire "notre projet". J'ai savouré le sens du groupe, de la famille et des amis à l'Africaine, celui qui fait tant défaut en France, mais on en reparlera plus tard ;-)

Et vous les Amis du web ?
Je n'ai pas trop eu le temps de circuler sur vos blogs mais je ne vous oublie pas pour autant :-)

jeudi, mai 05, 2011

Encore le maudit Crabe

Les belles vacances s'achèvent dans la tristesse.
Mon unique Tante par le sang est mourante, je vais devoir partir rapidement...
Le maudit Cancer aura décimé les femmes de ma famille... Au dessus de moi, il ne reste plus que ma mère, comme mon ange vivant qui fait un barrage d'espoir.
Je dois rejoindre mon clan dans la douleur.
Ce soir, je fais cette conférence sur le circuit solidaire de mes amis Aymara et après je pars. Je vais essayer d'aller d'abord à mes RDV médicaux à Lyon, mardi prochain mais cela semble déjà difficile.
Comme je continue sur un voyage professionnel au Sénégal, je vais être absente longtemps.
Je laisse mon Chum et mes enfants, peut être que la Mamie viendra les réconforter. C'est la première fois depuis très longtemps que je m'éloigne si longtemps de ma petite famille chérie...