lundi, octobre 31, 2011

Menu de Halloween

Toute la petite famille a mis la main à la pâte, nous avons invité des amis pour un menu tout à fait DIABOLIQUE !

... Comme chaque année, nous avons fait la fête Halloween en l'honneur de la nationalité Canadienne de nos filles et pour perpétuer un peu de cette culture que nous avons aimée...


Alors, voici le Menu !

En Apéritif, du Jus de cervelle...
Recette trouvée ICI, merci à la dame du Blog qui a bien expliqué sa préparation :-)

Avec des Insectes grillés...
Aller, cette fois-ci ce n'étaient pas des vrais, simplement les graines de ma citrouille que j'ai préparées à l'Espagnole...
Vous les lavez, puis étalez les sur la plaque du four, faites les dessécher, avec du gros sel et du Paprika doux, à 90°C pendant 1h30-2h puis au dernier moment un coup de grill que ça roussisse...

En entrée:

- Amanites Diaboliques... J'ai trouvé l'idée ici mais en fait j'avais vu qu'ils le faisaient avec de l'œuf et des tomates. On a préféré le faire avec de la mozzarella pour le pied du champignon et des tomates cerises coupées en 2 pour le chapeau, en faisant les points blancs avec de la sauce (ou du yaourt).
Après, c'est de la déco plastique sur lit de salade verte...


- Mygales possessives... Voici le lien du site où j'avais trouvé l'idée, ici, encore une fois, merci à l'auteur... En gros ce sont des œufs mimosa (œufs durs coupés en 2, on enlève le jaune, on l'écrase et on le mélange avec de la mayonnaise avant de le remettre dans l'œuf), la déco araignée est faite avec des olives noires, lamelles pour les pattes et olive coupée en 2 dans le sens de la longueur pour le corps. Les yeux avec de la sauce...


En plat principal, des crânes scalpés à la cervelle fumante...

Alors c'est un mixte de 2 recettes trouvées ici pour la chair je l'ai faite avec de la viande hachée et de la chair de citrouille et ici pour le montage. Mais c'était un peu raté, la chair était trop molle et nous n'avons pas pu modeler une forme de crâne plus crédible, dommage...
Le sang, c'est du ketchup.



En dessert, des doigts de sorcières fraichement coupés... Idée trouvée ici, encore une fois, merci aux auteurs qui mettent leurs recettes en ligne et expliquent bien.
Et on doit tout, ensuite, au talent de nos filles !
De la pâte d'amande, modelée en forme de doigts, l'ongle avec un morceau d'amande effilée, les doigts salis au niveau des ongles et des plis avec de la poudre de cacao et le sang réalisé avec notre gelée de cerises maison, agrémenté de petits morceaux de bonbons pour faire les bouts d'os cassés...


Le tout dans une déco soignée et convives dûment travestis...

Alors, vous viendriez dîner à la maison ? ;-)

lundi, octobre 17, 2011

Cancer : Le Marteau ou l'Enclume ?

C'est le mois d'Octobre Rose...
De blogs en blogs, de sites en sites, nous sommes un certain nombre à essayer de parler du Cancer.

J'en suis où moi ?
La semaine dernière c'était LA visite de contrôle. Une occasion de manger dans un petit restau sympa de Lyon avec Isabelle, Névro et ma Maman.
Moment très agréable.

Ah oui, je devais parler du Cancer...

Vous savez, après 4 ans... mon Dieu, ça fait déjà 4 ans... j'avais réussit à me bercer d'illusions.
Je ne regardais plus, sur les sites scientifiques, les derniers articles censés tester la molécule qui me sauverait peut être, j'imaginais, que dans un an on me dirait "mais vous êtes guérie ma bonne dame" et les petites fleurs tombant sur mon chemin avec les oiseaux qui gazouillent...

Mais le discours a été bien différent...

" Voilà, ça fait 3 ans que vous prenez du Tamoxifène, ce médicament, qui est celui qui vous sauve d'éventuelles métastases en les maintenant "endormies" est toxique pour l'Utérus et augmente la probabilité de cancer de l'Utérus"... Bon, tout ceci dit en très délayé et avec plein d'explications à chacunes de mes questions (ce médecin est vraiment très très bien).

J'ai bien compris, ce qui me "sauvera" c'est la ménopause... Avec un grand sourire convaincu... Mais j'en suis tout près de la ménopause !!!
...
Lourd soupir du médecin...
"Vous avez 41 ans, l'âge moyen de la ménopause dans votre famille c'est quoi ? 50-55 ans ?... Vous pouvez encore prendre le Tamoxifène pendant 2 ans, après les risques de cancer de l'utérus seront trop importants... Mais vous serez encore très très loin de la ménopause"...

J'ai du mal à écouter, ma curiosité est de plus en plus faible brusquement, j'aimerais éluder, je vais me renseigner sur internet, on verra plus tard... Mais il continue, il doit me le dire.

"Quand on arrêtera le Tamoxifène, on ne sais pas s'il reste des métastases qui ne sont qu'endormies, s'il en reste, où qu'elles soient, elles vont toutes se mettre à flamber...
Le cancer de l'Utérus, c'est souvent assez difficile à surveiller et fulgurant... "

Oui... ça je le sais, ma Tante est morte cette année, avant l'été, c'était repartit de l'Utérus, en quelques mois elle a eu des métastases aux poumons et à la colonne vertébrale, j'avais l'impression en suivant son agonie de regarder les détails de ma propre mort...

Je n'avais pas envie de comprendre tout ça. Il ne me reste que 2 ans à pouvoir prendre ce traitement sans trop de risques et après ?

Alors il avance son pion, je ne l'avait pas vu venir, je n'avais sans doutes jamais eu envie de le voir venir...

"Vous pourriez enlever l'Utérus..."

Il me laisse poser des questions là dessus. J'ai envie de dire que je demanderai juste aux autres femmes sur internet, ce que ça fait, mais il veut que je l'écoute, que j'entende, il sait que je doit faire un long chemin là dessus.

Je commence à encaisser.

Alors il ajoute aussi, tout doucement.
"Et on pourrait aussi se poser la question pour les Ovaires..."

Je sursaute, les Ovaires, non, je me vois, avec de l'Ostéoporose à 50 ans, plus de libido, les bouffées de chaleur, les crises de caractère, toute l'horreur de la ménopause brutale telle que je l'ai déjà vécue une fois, après la chimio...

Il voit que je suis loin, très loin de ce chemin là, alors il revient à l'essentiel, l'Utérus, pouvoir continuer le traitement... Il me dit que c'est une chance que j'ai déjà 3 enfants. Je comprends ce que ça veut dire, je serai stérile mais j'augmente leurs chances de grandir avec leur Maman...

Je promet une réponse pour le mois de Juin, j'ai le temps de penser, d'avaler.

Putain de maladie !

Alors que vous dire pour le mois du Cancer ?

J'en ai marre, j'en ai marre de cette maudite maladie, j'en ai marre que pour me sauver on doive me découper vivante, par petits bouts !
J'en ai marre de voir touts ces malades me sourire quand je suis à l'hôpital avec ce regard doux des gens "qui savent", des gens qui souffrent. Je sais aussi, je souffre aussi pour eux.
Et je n'en peux plus de savoir aussi, pour ces petits enfants chauves et pour leurs parents anéantis.

Je suis INDIGNEE du Cancer ! Et je voudrais qu'il y ait plus de recherche sur les causes.
Oui, bien sur, sur les soins aussi mais il y a moins de blocages avec la recherche sur les soins.

Par contre, pour qu'il y ait plus de recherche sur les causes il faudrait une vraie volontés des peuples. Il faudrait protéger les chercheurs on en est là, à devoir protéger les chercheurs, tellement il ne fait pas bon publier quelque chose sur la toxicité d'un produit commercial qui rapporte du fric.
Les chercheurs publient en leur nom. Ce sont des attaques de leur personne, de leur réputation, de leur situation qu'ils subissent ensuite. Pour ces chercheurs là il faudrait pouvoir leur permettre de faire des recherches et de publier anonymement, au nom de collectifs...

C'est ça, mon veux rose, "protéger les chercheurs qui travaillent sur les causes toxiques possible"...

Pour que, au moins les enfants, mes enfants, et les vôtres, et tous les autres, n'aient pas à vivre et mourir avec le Cancer. Parce que oui, avoir un cancer c'est dur, c'est angoissant mais imaginer que des enfants, que nos enfants puissent aussi en souffrir et en mourir, ça c'est totalement insupportable.

Et vous, les lecteurs, pensez à vous, faites vous dépister... Les filles, une petite mammo, c'est pas si terrible, les gars, si quelque chose ne va pas, le médecin, c'est pas un Ogre, faut y aller !

samedi, octobre 15, 2011

Maux d'enfants...

Nous sommes à table, le Titi (5 ans 1/2) raconte qu'il est assis, à l'école, à côté d'une nouvelle petite fille...

Moi - Ah bon ? Tu es assis à côté d'une petite fille ? Et tu t'entends bien avec elle ?
Titi - Moyen, elle n'est pas toujours gentille.
Le Chum - Pourquoi tu dis ça ?
Titi - Des fois elle est gentille et des fois non.
- Moi - Mais pourquoi dis tu qu'elle n'est pas gentille, elle te fais ou te dis des choses désagréables ?
- Le Titi - Oui, c'est plus les choses qu'elle dit.
- Sa Sœur - Elle te dit quoi ?
- Tous (Titi se fait prier) - Aller, dis nous ce qu'elle te dit de si terrible.
...
...
...
- Titi - Elle dit : "ARRÊTE"!

On a eu du mal à s'arrêter de rire ! :-D

mercredi, octobre 05, 2011

Soupe d'automne aux fanes de carottes

Bon, il faut remonter le moral des troupes alors on va cuisiner un peu ;-)

Nous devions défaire notre potager pour replanter du gazon et il me restait pas mal de carottes, rachitiques mais avec des belles fanes (pour ceux qui ne sauraient pas, les "fanes" ce sont les feuilles) et plein de pommes de terre...

Alors j'ai cherché à faire quelque chose pour utiliser le maximum de nos légumes du jardin et de ces carottes...
Donc, une soupe aux fanes de carottes, une adaptation de la version aux fanes de radis...
Ça va râler mais j'ai pas pris de photos, ce sera pour la prochaine fois ou si vous la faites, envoyez moi une photo SVP ;-)

Soupe D'automne aux fanes de carottes

Quantités pour une famille genre on mange à 5 dessus et on espère avoir des restes...
Temps, heuuu, pas longtemps pour préparer mais long à mijoter.

Ingrédients.
Des fanes de carottes (une bonne quantité, ça réduit beaucoup) attention, fanes FRAICHES et sans les grosses tiges.
- 2-3 carottes.
- 3-4 grosses pommes de terre.
- 1-2 oignons.
- 25 cl de crème fraîche épaisse (une petite brique).
- sel, poivre, un peu de d’épices genre Raz el Hanout (facultatif)
- Huile d’olive.

Préparation :

Faire revenir les oignons émincés dans un peu d’huile d’olive au fond de la marmite.

Bien laver et relaver les fanes de carottes.
Les hacher (les couper au couteau consciencieusement, ça évitera ensuite qu'elles s'enroulent dans votre robot hacheur), enlever les grosses tiges (elles donneraient un gout amer sinon).
Éplucher et couper les pommes de terre, idem pour les carottes.

Mettre le tout dans la marmite et faire revenir le tout quelques minutes, que ca roussisse un peu.
Ensuite couvrez d'eau, saler, poivrer, éventuellement épicez.

Dès que la préparation se met à bouillir, laisser cuire en couvrant à feu doux (ça doit pas bouillir ensuite), laissez mijoter une heure en rajoutant de l'eau si nécessaire.

Laissez refroidir, bien mixer, refaire chauffer un peu pour servir et ajouter la crème fraîche au dernier moment..

Servir chaud avec des petits croutons... Miam.
Et même, le must de saison, faites griller des châtaignes, les décortiquer et hop, dans la soupe...

dimanche, octobre 02, 2011

Ça va vous ?

On cause un peu pour une fois ?
Tout va bien ? Débordés vous aussi ? Heureux ou moroses ou un peu des 2 ?

Il y a un truc dans l’air, je ne sais quoi mais les gens sont tendus, débordés, souffreteux, moi aussi d’ailleurs.
Dans les mauvais jours... ceux où je n’arrive pas à marcher le matin, où je dois me tenir à 2 mains pour descendre l’escalier, jusqu'à ce que ça se «dérouille»... Peut être que je «paye» d’avoir mis la musique à fond et dansé avec les enfants hier soir pour contrer la morosité... Et le Chum est partit pour une semaine...

Un agriculteur du coin m’a dit que hivers allait vite venir. Aujourd’hui j’ai scruté le ciel, les oiseaux migrateurs faisaient des belles figures dans le ciel.
Comme je les suivrais vers le sud avec plaisir...

Et vous, ça va ? Quelle est la météo morale ?