vendredi, novembre 30, 2012

Les Cadeaux de Noël...

Est-ce que vous aussi vous éprouvez ce sentiment de malaise croissant d'année en année par rapport au fait d'acheter plein de trucs pour Noël ?

Je suis mal à l'aise avec ça. Chaque année Noël m'évoque cette fracture monstrueuse entre ceux qui ont tout et ceux qui n'ont rien. Ce pillage des matières premières de la planète pour d'absurdes futilités qui vont échouer dans des chambres surencombrées...

Mais je suis la Maman de 3 jeunes enfants... Et je veux, comme les autres leur faire plaisir. Je ne voudrais pas qu'ils interprètent mes réticences comme un manque d'amour ou de la radinerie. En même temps, comment leur expliquer sans briser leur insouciance et leur innocence d'enfant?
J'essaye d'aborder ça avec mes filles, elles sont très réceptives, trop même, ça m'effraye de les voir si mures sur les tristes réalités du monde. Le petit frère, par contre, c'est encore très loin de lui...

J'aimerais que Noël cela soit juste une fête du plaisir d'être ensemble, que les cadeaux qu'on se fait, si on s'en fait, ce soit un simple geste d'amour et non une obligation sous un regard dictatorial d'une société qui sacralise la surconsommation... D'ailleurs, j'ai préparé avec soin le cadeau que je ferai à mes copines du web et vous verrez que c'est du pur amour ;-)

Mais cette année, ça va être bizarre, Noël. Un Noël sans nos familles. Essentiellement pour des raisons professionnelles et de budget. Je ne sais pas ce qu'on va faire, mais ça me rend un peu triste de penser qu'on n'aura aucun des grands-parents avec nous.

Bon, comment faire pour les cadeaux de Noël ? Hein, en pratique ?

Vous avez ici le lien sur la super liste de cadeaux équitables et sains qu'on a commencé ensemble depuis 2 ans (déjà, pfiou). Je suis super occupée en ce moment, si un/une d'entre vous a le temps de s'occuper de la poursuivre en fonction des nouvelles idées, qu'il/elle n'hésite pas, je renverrai même sur son blog s'il souhaite l'y publier. Pour ajouter ma pierre de l'année aux listes d'idées, je dirais que j'ai découvert les joies des sites de ventes de particuliers genre "le bon coin" et de relooker des vieux objets, je trouve ça très sympa.

Voici le lien. http://elleestfollecellela.blogspot.fr/2010/11/noel-arrive-organisons-nous-pour.html


mardi, novembre 27, 2012

Message au blogocopines

Ben alors, que passa ? c'est tout morose chez beaucoup d'entre vous. C'est l'automne qui vous fait ça ?
Hein, quoi, moi je n'écrit plus ?
Ben, déjà j'étais occupée, c'était mon anniversaire.
Et puis je bosse, beaucoup, trop. Mais j'adore ça, quoi de pire qu'un boulot passionnant ?
Et puis tous les week-end on fait des travaux, on prépare un déménagement. 
Puis peut être que cette pluie incessante et ce temps sombre me tape aussi un peu sur le système et sur les bronches.

Rhaaa vous voyez, a force de vous lire déprimer c'est contagieux !
Baaaahhh Belzouzou a raison, rions des petits tracas au moins c'est plus sympa.
J'ai rien à dire sur mes monstres, par contre... C'est normal Docteur ? 

Aller, on réagit, quel truc sympa s'est passé ces derniers temps ? N'importe quoi mais sympa, vous allez bien m'en trouver un !

Moi... Mon fils qui m'aime plus fort que l'univers... La copine qui m'a envoyé une carte postale animée pour mon anniversaire, et puis, un truc bizarre, j'ai adoré poser du ciment puis de l'enduis sur un mur, puis toucher l'enduis un peu mou du bout du doigt et discrètement marquer mon doigt sur le mur ! Allez comprendre...

jeudi, novembre 08, 2012

CADEAU pour vos enfants au Collège

Aujourd'hui, journée exceptionnelle (voir le post en dessous), alors je vous offre une nouvelle page internet pour les enfants !!!

Ici: http://enfants.secondaire.voila.net/

Vous vous souvenez de ce site que j'avais fait pour les enfants ? Celui là : http://jeuxenfants.voila.net/

Eh bien, il a vieillit comme nous tous, comme nos champions. Et puis surtout j'ai perdu mes passes (je sais c'est nul mais bon, j'ai la flemme de tout reprendre). Il y a plein de liens qui ne sont plus à jour et puis surtout, ça s'arrête au primaire...

Alors, journée exceptionnelle oblige, en cherchant un documentaire pour mes princesses qui voulaient en savoir plus sur la civilisation Sumérienne (programme de 6ème oblige) j'ai dû passer une 1/2 heure avant de trouver ça "http://www.dailymotion.com/video/xivtai_mesopotamie-iraq-les-jardins-de-babel-documentaire_travel" super documentaire, les enfants ont aimé.

Une 1/2 heure, bon sang, c'est bien trop pour moi du coup, hop idée REFAIRE une page de liens plus adaptée pour nos enfants qui sont au COLLEGE...

Et voilà, CADEAU, enjoy :-D http://enfants.secondaire.voila.net/

Bien évidemment si vous avez des liens à me donner pour l'enrichir, n'hésitez pas, ici c'est souvent du partage collectif :-)

Bonne soirée à tous.

mercredi, octobre 31, 2012

Halloween et souvenirs du Canada

Aujourd'hui, c'est Halloween,

J'ai une grosse pensée pour tous mes Amis Canadiens et Américains qui doivent être en train de préparer la fête :-)
Nous aussi on prépare la fête, comme chaque année depuis que nous avons découvert ça à Montréal et ramené du Canada nos 2 adorables Canadiennes qui nous poussent à cultiver cette spécificité de leur pays de naissance ;-)

Alors bonne fête à vous les amis... Certains se souviendront de cette soirée d'Halloween à Montréal, où nous avons pris cette photo de notre fille, S., dans la grosse citrouille, quelle rigolade ! :-D
- Ahhh elles ne rentrent plus dedans nos chipettes hein...

Nb. Pour ceux qui ne savent pas, on n'était pas complètement des parents indignes, le Papa était caché derrière pour tenir le bébé dans le dos ;-)


Je ne cause pas beaucoup sur le blog en ce moment, mais c'est parce que c'est une période de grands changements et que j'ai des réflexions et des décisions à prendre. C'est trop intime pour le web. Mais pour ceux qui s'inquiétaient, non, ça ne masque pas un retour du cancer ou autre horreur, non, heureusement, croisons les doigts, je suis toujours en rémission et atteindrai je l'espère les 5 ans fatidiques l'été prochain...

Des bises à tous.

lundi, octobre 08, 2012

Regardez donc ailleurs...

Je parcours la "presse soumise" ce matin.
On nous parle de terrorisme, de délits, de musulmans, de Roms, éventuellement de Chavez...

Un déferlement de choses (je refuse d’appeler cela des informations) faisant appel à nos émotions.

Arg, me dis je, un tel déferlement de choses abrutissantes doit forcément masquer ce vers quoi on crains que nous regardions...

Ah, oui, l'Assemblée nationale doit étudier et voter aujourd'hui et demain le Traité sur la Coordination et la Gouvernance...

Oh, rendormez vous, il s'agit juste de finir la perte de souveraineté monétaire (et le reste) Française en faveur des grandes puissances qui se sont acheté l'Europe.

dimanche, septembre 16, 2012

La maxime de mon Papa...

"Dans la vie, l'important n'est pas de faire ce que l'on aime, mais d'aimer ce que l'on fait !"

Je me le repasse en boucle en ce moment ;-)...

mardi, septembre 11, 2012

Lassitude

En ce moment, c'est, c'est si, pffff ...

Dans ces moments de lassitude je me laisse aller à des réponses plus simples. Ainsi ce soir:

Ma fille
- "Maman, comment on fait pour avoir du lait, hein, dis, quand tu nous a allaité (les jumelles), comment on fait pour fabriquer du lait, hein, ça se fabrique comment le lait, hein, comment ?"

Mère indigne
- "Faut manger de l'herbe, beaucoup, en fait je broutais toute la nuit!"

Pfffff......

vendredi, juin 22, 2012

Mon fils est une fripouille !

Depuis quelques temps, mon garnement (6ans 1/2) revenait de l'école couvert de traces de feutre sur la figure et sur les bras.
Apparemment c'est un jeu avec XX, la petite fille assise à côté de lui.
La petite fille en question il en dit que "c'est pas sa copine mais c'est la plus jolie fille de la classe!" 
On lui a demandé à ce que ce jeu s'arrête...
Le jeu s'est alors transformé en coups de feutres sur les vêtement...
On n'est pas contents du tout, on prévient le Monsieur.
Il affirme que lui a arrêté... Mais ça continue, vêtements tâchés par des grands traits de feutre...
Je fini par en parler au maître hier soir qui leur dit ce matin en classe de cesser.
Ce soir enfin, pas de traces de feutre...

Discussion avec le loustic.

Moi : - Alors, le maître en a parlé ?
Titi : - Oui, et XX a arrêté.
Moi : - Le maître n'a jamais vu quand vous le faisiez alors ?
Titi : - Ben non, et ce matin j'ai dit à XX que le maître il savait parce que tu étais fâchée pour mes vêtements pleins de feutres, comme ça elle l'a pas fait aujourd'hui et n'a pas été punie non plus.
Moi : - Hummm c'est gentil de ta part d'éviter de se faire gronder à ta copine.
Titi : - Oui, en fait je lui ai dit qu'il faut qu'on fasse plus attention maintenant à ne pas se faire prendre!


AAAAAARRRRRGGGGG !!!!!

vendredi, juin 08, 2012

Juste envie de ça...


Regardez la photo... Mer, sable, soleil, sentez l'air marin et le soleil vous caresser, fermez les yeux... Vous y êtes ?


__________
Edit
Ça a "pas l'air cancéreux", ça a "pas l'air d'un abcès" mais c'est gros et non identifié, prière de contacter rapidement le chirurgien pour avis sur la marche à suivre.

Mon Chir il est à Lyon....

dimanche, mai 20, 2012

L'instruction denrée commerciale

Si l'instruction est une denrée commerciale, alors elle suit inévitablement les lois du marché, ne pouvant satisfaire qu'une partie de la population et laissant de côté les plus pauvres, qui, ne pouvant pas payer pour l'instruction de leurs enfants, transmettrons la pauvreté...

Ce qui se passe en ce moment dans le monde, qui crise actuellement au Québec et au Chili, ce ne sont pas des mouvements isolés.

L'éducation est un "service" aux yeux des accords de l'OMC que nous avons tous ratifiés.

C'est un choix de société, si ce n'est pas VOTRE choix, alors il serait temps de se réveiller. Hélas, pendant que nous étions tous endormis, le choix a été fait pour nous...

jeudi, mai 17, 2012

Mon autre vie

Après les enfants, le mari et la famille, après la neuropsychologie et la recherche, après le sport et les amis, vient le temps que je consacre à l'association Art Sport Entraide.
Beauuuuuucoup de temps pris sur des pauses, sur des soirées, sur des vacances, sur des nuits. Et tout ça pour quoi ?

En ce moment on a réussit à obtenir une donation d'équipements de sport et on se consacre à trier tout ça et collaborer avec d'autres associations pour que cela serve à des actions sociales et solidaires dans des pays défavorisés. Par exemple on va équiper une école qui sort les enfants des rues au Niger en les appâtant avec le football, on équipe une école de foot dans le désert de l'Atacama et incite les gens à briser l'isolement des villages en les faisant participer à un festival sport et musique, on motive des jeunes désœuvrés de petits villages du Sénégal où le chômage et l'exode rural sont une plaie à s'organiser en équipes et on organise un tournois avec la participation de chefs d'entreprise de Dakar, on continue à essayer de lancer nos amis Aymara du désert de l'Atacama qui se sont regroupés en association locale et voudraient faire du tourisme solidaire chez eux, dans les villages de montagne,  etc. etc.

Bon je ne vous parle que des projets étrangers vu que c'est moi la responsable mais on fait aussi des tas de choses en France, comme aider les chômeurs a trouver du travail, faire faire des chansons contre le racisme et contre les drogues par des jeunes de quartier, accompagner des sorties sportives pour des personnes handicapées, etc. etc. etc. !

Ceci avec des moyens très très très limités.

Grosse question du moment, l'association n'a que des volontaires, mais on fait tellement de choses que c'est devenu ingérable de remplir les dossiers de demandes de subventions, organiser des levées de fonds etc etc. On aurait besoin d'embaucher quelqu'un pour toutes ces parties administratives. Mais on n'a pas de fonds pour ça. Ça tourne en rond quoi. En attendant la recette miracle, un petit nombre d'irréductibles continue de bosser les jours fériés et la nuit, pour les autres et c'est déjà pas mal ;-)

Si vous avez envie de rejoindre l'association, franchement, vous serez les bienvenus !

dimanche, mai 13, 2012

Président et Trou du Cul

Rhaaa rien à voir avec la politique, j'espère que vous n'avez pas pensé à mal !
Non, en fait je voulais vous parler du "Jeu du président et du trou du cul". C'est un nouveau jeu de cartes que nos enfants ont absolument tenu à nous enseigner Samedi soir...

Un concept assez curieux. Une sortes de bataille à règles fluctuantes, curieusement toujours favorable aux dits enfants (mouais).
Mais le concept le plus étrange de ce jeux, c'est un renforcement des inégalités organisé.
A la fin de chaque partie, celui qui a abattu toutes ses cartes en premier est désigné "président", le second "vice -président", le troisième, quatrième etc "neutre", l'avant dernier "vice trou du cul" et le dernier "trou du cul".
Et au moment de la distribution des cartes de la partie suivante, le trou du cul doit donner ses 2 meilleures cartes au président qui en échange lui passe ses 2 cartes les plus pourries et le vice trou du cul donne sa meilleure carte au vice -président qui lui donne une carte pourrie à la place.
Ainsi si vous avez perdu une fois vous entrez dans un cercle vicieux où il est difficile de remonter...
Le président aime rester président et le trou du cul est obligé de rester trou du cul...

Les enfants adorent ce jeux. Gasp.... Une sorte d'entrainement à la politique ? Ça fait peur non !?

jeudi, mai 10, 2012

A mes lecteurs

Coucou :-)

J'avais envie de vous entendre un peu, oui, vous, toi et même toi là qui lis en silence.
Comment ça va ?
Aller, un petit mot sur la vie courante, nos réalités à tous :-)

Moi ?
Ben, je bosse dur. Beaucoup de portes s'ouvrent, des directions parfois très différentes, des choix à faire c'est dur moi j'aime bien laisser les champs du possible ouverts mais je ne peux pas tout mener de front.
Période laborieuse et intéressante. Cancer en toile de fond avec un contrôle à refaire au "bon moment du cycle" qui tarde à se présenter. Enfants adorables et studieux, que je couvre de bisous selon la maxime de ma grand mère "des enfants équilibrés, c'est des enfants bien léchés", Chum surmené lui aussi et tout content d'avoir publié coup sur coup 2 grands articles qu'il couvait depuis longtemps. Je suis au régime, depuis longtemps et pour longtemps encore, j'attaque une phase plus dure, nouveauté le Chum me coach. C'est très important, le surpoids est le seul facteur de risque de récidive sur lequel je peux encore agir... Sport ? Yoga et natation, une découverte. Et sur le dessus mes activités à l'association ASE qui se multiplient aussi, ah ça prends du temps mais que ça fait du bien d'être utile au autres :-)

J'espère vous lire un peu :-)

jeudi, mars 22, 2012

Un petit essai sur les problèmes attentionnels de l'enfant.

A la demande générale, je vous fait un petit topo( je l'espère un peu clair) sur les problèmes attentionnels de l’enfant.

Que peut on faire pour aider un enfant qui a du mal à fixer son attention, parfois aussi du mal à rester en place ou à se retenir de parler ou d’agir (impulsivité) ?
Parlons de l’attention en général, peu importe que ce soit dans le cadre d’un Trouble du déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH) ou pas.

Alors c’est une question très brulante, parce que en ce moment les spécialistes se disputent sur la question qui vient derrière ça et qui correspond à «est ce que c’est une pathologie» ? Et l’autre question qui vient derrière qui est «est ce qu’on doit donner des médicaments ?»

Pour la première question, je vous le dit tout de suite, je ne vais pas en parler, non que ce débat de spécialistes ne me passionne pas mais parce que je pense que pour les non spécialistes, en particulier pour l’entourage de ces enfants le problème c’est «comment aider mon enfant», «que faire au jour le jour» et non savoir si les spécialistes se disputent sur les fondements neurologiques.

Pour les médicaments, en particulier le méthylphénidate je vais botter en touche aussi. Moi je ne suis pas prescripteur donc logiquement ce n’est pas mon rôle de parler de ça ! En plus, franchement, je ne m’y connait pas assez et je n’ai pas assez d’informations sur les effets à long terme et le rapport risque sur bénéfice.

Bon, ces deux foyers éteints, passons aux choses sérieuses, est ce qu’on peut aider ces enfants et comment ?

Les américains et les Canadiens nous parlent de ça depuis pas mal de temps et ont sortit beaucoup d’études. Au début, on peinait à voir les effets d’une prise en charge psychologique «classique», mis à part d’aider les familles à supporter et l’enfant à s’accepter. Les études ont montré tantôt un effet globalement positif, tantôt le contraire si bien qu’on ne pouvait pas conclure.

Et puis les Neurosciences s’en sont mêlées et on a commencé à essayer de décortiquer ce qui se passe au niveau du fonctionnement cognitif de l’enfant. On a identifié plusieurs catégories de problèmes, on a essayé de creuser pour comprendre ce qu’est l’attention et ses différentes composantes.

A partir de là des nouvelles prises en charge se sont mises en place (en Amérique du Nord, vous trouverez rarement ces programmes en France) permettant d’agir sur au moins 6 aspects importants du problème. Toutes ces pistes sont à l'étude, certains utilisent des programmes globaux, en général on préconise de se concentrer sur les difficultés propres à l'enfant après un bilan cognitif poussé. 

Les pistes en question :
- Aider à produire et maintenir un état de vigilance, ce qu’on appelle «l’alerte». Ce sont des enfants qui ont du mal dans 2 aspects, la durée et la division de l’attention. On va travailler sur les 2.
- Aider l’enfant à bien gérer l’orientation des informations sensorielles. On va travailler sur ce qu’on appelle l’attention sélective, focalisée et le contrôle inhibiteur des stimulations «parasites».
- Travailler sur le contrôle exécutif. Sur le raisonnement.
- Travailler sur le comportement et notamment sur les attendus (souvent scolaires) comportementaux du type écouter sans couper la parole, rester en place etc. Ça c’est un travail à la fois avec l’enfant et avec sa famille. Il faut apprendre à tout le monde à décortiquer les mauvais enchainement d’action, casser les routines pathogènes. L’entrainer à la planification de ses actions. L’entrainer à résister aux distractions environnementales.
 - Intervenir psychologiquement pour redonner à l’enfant confiance en lui car il a souvent une très mauvaise image de lui même ce qui amène en soit des mauvais comportement dans un cercle vicieux infernal.
- On va enfin éventuellement intervenir sur l’hygiène de vie des enfants, ce qu’ils mangent (attention au sucre qui est un excitant), leurs horaires de coucher, la quantité d’heures passée devant des écrans (télé, jeux vidéo), s’ils font du sport etc.

Un principe qui fonctionne bien aussi c’est le renforcement positif (et que positif). C’est à dire qu’on va renforcer (récompenser*) les bons comportements et oublier les autres (sinon on renforce les mauvais notamment parce que "se faire punir" c’est aussi réussir à attirer l’attention des autres, ors on préfère que l'enfant attire l'attention sur des bons comportements) et on va faire varier l’échéance de la récompense en fonction du niveau de résistance à la frustration de l’enfant, pour l’amener petit à petit à augmenter, justement, son niveau de résistance à la frustration. C'est un procédé intéressant car souvent les enfants ont bien perçu "ce qui déplait" mais pas forcément "ce qui plait" et qu'ils ont du mal à gérer la frustration de la récompense différée...

*Nb. La récompense c'est quelque chose de normal dans la vie, on est tous motivé par quelque chose que ce soit l'argent, le plaisir, l'affection etc. Ce n'est pas "mal élever" un enfant que de le motiver par des récompenses. Par contre il faut que la récompense soit adaptée aux valeurs que l'on veut donner à l'enfant. Alors ça peut être "gagner 10 minute plus tard le soir que les autres à passer avec Papa/Maman", un coloriage de son héros préféré, un câlin de Maman, une sortie en vélo etc. pas forcément un objet, l'enfant n'est pas naturellement "matérialiste" ce qui l'intéresse avant tout (normalement) c'est de recevoir de l'affection de ses parents... Donc le but est de montrer à l'enfant que quand il fait plaisir à ses parents, ses parents aussi vont avoir envie de lui faire plaisir... La base des relations sociales en somme...

Voilà, sur le papier tout ça marche plutôt bien, vous vous doutez que dans la vie de tous les jours c’est loin d’être le cas, et surtout il faut arriver à trouver quelqu’un qui va savoir mettre ça en place, (et prendre le temps de le faire) pas évident.

Bon courage et toute mon admiration à tous les parents et les professeurs qui doivent faire face au jour le jour !

vendredi, mars 09, 2012

Rééducation des problèmes d'attention

Comment rééduquer les gens qui ont du mal à se concentrer... J'avais une belle pile d'articles sur ce sujet à étudier cet après-midi...
Je me suis installée dans un fauteuil pour lire...
Et puis...
Pfiout, plus rien, zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz...
Je me suis réveillée 2 heures plus tard juste à temps pour aller à la sortie de l'école.

Bien concentrée hein, pffff.

Nb.1. Bon faut dire que le Chum et moi ce sont des moments fastes sur le plan professionnel et qu'on a bossé tous les soirs de la semaine jusqu'à minuit-1h du matin...
Nb.2. Comment vous espériez apprendre un truc sur les troubles attentionnels ? Pffff je vous le dirai quand je me serai réveillée peut être ;-)

mardi, mars 06, 2012

Des grandes idées pour la recherche...

La recherche est une passion, un mode de vie, une philosophie, un regard perpétuellement émerveillé sur la vie.
On vit, au bord du monde, les pieds au bord d'un gouffre infini d'inconnu, le regard rivé sur ce néant envoutant et les bras tendus vers cette aventure, armés des maigres outils de la connaissance fragilement acquise par les autres humains. On n'avance que par millimètres minuscules, créant le sol de connaissance sous nos pieds qui nous met en contact avec toujours plus d'inconnu...

C'est une des plus grandes aventures du genre humain, celle qui nous ouvre des horizons infinis, celle qui n'a pas de limites, qui n'a pas de fin. Celle que n'importe qui peut faire, mais oui, nul n'a le monopole de l'infini des choses à comprendre.

Ces dernières années, je n'avais pas de labo, pas de salaire, pas de subventions, et parfois même j'ai cru que je n'avais pas d'avenir. Vu que pour des raisons mercantiles de plus en plus de publications scientifiques sont devenus payantes et chères, donc inaccessibles je ne pouvais suivre les publications de mes pairs que grâce à la gentillesse de certains amis qui m'envoyaient les articles que je demandais, ou parfois grâce à la gentillesse des auteurs à qui je demandais directement leur article par mail...

Mais mon cerveau s'est retrouvé comme libéré, des puzzles complexes qui me semblaient impossibles à reconstituer auparavant se sont encastrés dans ma tête. Peut être même que le fait d'être un peu écartée des effets de mode de mes compères m'a libérée aussi de cette contrainte invisible de "penser pareil". J'ai eu des idées...

Des idées de recherche, des idées sur le fonctionnement cérébral, des idées sur comment valider expérimentalement mes idées, des tas d'idées, dans un cadre bien ordonné dans un modèle cohérent.

Et je suis toujours comme un enfant émerveillé et cela doit sûrement être terriblement contagieux car ils sont nombreux les chercheurs à avoir envoie de suivre la piste de ces idées avec moi... Et puis, vendredi dernier, j'ai trouvé des financements pour lancer la création de mon premier prototype de test...

Une immense et belle aventure !... 

Que ces idées soient validées ou invalidées, peu importe, elles nous portent, elles nous apprendront quelque chose...
La science devrait toujours ressembler à cela !

samedi, février 25, 2012

Resultats de l'expérience "c'est quoi la pourriture" ?

Pour le descriptif de l'expérience, voir le post d'avant.

L'hypothèse de base des enfants était que la pourriture ce sont des "microbes vivants" qui se multiplient.

Tous les pots ont été fermés par du film alimentaire transparent et laissé dans une étagère vitrée (accessible à la lumière du jour). Les résultats sont relevés 4 jours après.

La première expérience consistait à essayer de tuer les microbes avec du désinfectant en suivant l'hypothèse de travail suivante "Si on met du désinfectant, ça va tuer les microbes".

Dans le pot "A" de la compote recouverte de désinfectant.

Dans le pot "B" de la compote recouverte d'eau propre.


Résultat de l'expérience, le pot B a commencé à présenter des ilots de pourriture visibles à l’œil nu, le pot A ne présente pas de pourriture visible à l’œil....

L'hypothèse de travail est donc validée.


La deuxième expérience consistait à aider les microbes à se multiplier en rajoutant de la pourriture dans un pot en suivant l'hypothèse de travail suivante : "Si on rajoute des microbes dans la compote, elle va pourrir plus vite".


Dans le pot "C" de la compote normale + de la compote normale.

Dans le pot "D" de la compote normale + de la compote pourrie.

Résultat de l'expérience, le pot "D" (à droite") est à présent entièrement recouvert de moisissures. Le pot "C" à gauche présente des ilots épars de moisissure.
La moisissure a donc progressé de façon plus importante dans le pot "D" que dans le pot "C".

L'hypothèse de travail est donc validée.

Conclusion, puisque nous pouvons "tuer" ou "aider à se multiplier" les microbes, c'est qu'ils suivent les propriétés des êtres vivants (se multiplier et mourir). Nous en concluons que les résultats de notre expérience sont compatibles avec l'idée que "les microbes sont vivants". 

... Cependant nous faisons remarquer aux enfants que les cristaux aussi peuvent être dissous ou croitre et pourtant ils sont considérés comme des minéraux... Donc cette expérience pourrait être poursuivie avant de parler de "preuve" du vivant pour nos moisissures ;-)

PS. Même s'il n'est pas pourri nos enfants disent qu'ils n'ont pas envie de manger le pot "A" recouvert, donc, de biseptine... Nous louons le bon sens de notre progéniture... 
Je vous épargne les commentaires cyniques du Chum sur ce que certains industriels rajoutent pourtant dans la nourriture pour la conserver plus longtemps ;-)



Nb. En réponse à Sosso qui me demande de faire des stages de science pour vos enfants(ah ah ah) je confirme que mon engagement pour faire aimer la science aux enfants irait jusqu'à vous aider par le blog à formaliser vos propres petites expériences... mais chez vous ;-)

-------------------------------------

Edit pour répondre aux copines qui pensent que c'est juste "fonction de la Maman" de pouvoir faire ça...


Franchement, je pense que n'importe qui peut se poser une question, trouver une hypothèse à laquelle on répond par "oui" ou "non" en faisant varier une seule chose et hop, se lancer à des grandes découvertes !

Heureusement l'humanité n'a pas attendu l'invention des "études en sciences" pour manifester sa curiosité et son bon sens !

Vous tous, toi, toi et même toi, vous pouvez vous éclater à découvrir des trucs super, il suffit d'en avoir envie ! En général nos enfants sont très curieux et apprécient énormément d'arriver à répondre par eux même à certaines de leurs questions :-)

Dernièrement une grande découverte à été faite sur l'orientation des Escargots par 2 grands mères avec des voisins jardins qui ont numéroté les escargots et les ont espacés d'un jardin à l'autre ;-)

Sur ceux, bonnes vacances à ceux qui commencent ou continuent leurs vacances en ce moment et ce blog sera en pause une petite semaine, à bientôt les blogocops :-)

mardi, février 21, 2012

Experience scientifique par mes enfants : "c'est quoi la pourriture ?"

Youpiii c'est les vacances !!!
- Maman, on fait quoi ?
(Maman occupée à lire des articles scientifiques sur son ordinateur)
- Faites vos devoirs !
(Maman gagne 2 heures)...
- C'est fini !!!
(Arg, penser à demander à la maitresse de leur donner des devoirs qui durent plus longtemps).

Bon, vous voulez regarder les petits reportages sur internet ? (on adore ce site là, http://www.brainpop.fr/, les enfants se choisissent eux même ce qui les intéresse)...

(Maman gagne 1/2 heure de tranquillité)

-"Mamaaaaaannnn tu as vu le film sur comment on fait une expérience scientifique, (celui-ci) tu nous fait faire une expérience s'il te plaaaaaiiiiiiittttt Maman chériiiiiiiiie"

Arg, le truc que j'ai toujours voulu faire, demandé par les enfants, le jour où j'ai un boulot de dingue, aaaarrrg je peux pas leur refuser ça !

Bon, ok, on passe à table et on en discute...

- Bon alors, pour faire une expérience il faut un sujet, quelque chose qui vous intéresse et pour lequel on soit capable de faire une expérience pour répondre par oui ou par non...

Le Titi (6 ans) propose (véridique): "et si on faisait une expérience pour comprendre comment des cailloux se transforment en planètes ?"

Grosse lassitude de la Maman...

Après de multiples essais infructueux, ce sont les filles (10 ans) qui font avancer le schimblic, Maé fait remarquer que on a un pot de compote qui était dans le réfrigérateur qui a pourrit alors que celui que je viens d'ouvrir qui était en conserve, à la cave, n'est pas pourrit...

Sam demande "et si on faisait une expérience pour savoir c'est quoi la pourriture ?"

Aller, on s'y colle, l'occasion d'expliquer à mes enfants la méthode scientifique...
Donc il faut suivre une "procédure scientifique"... On a une hypothèse générale, on doit trouver une hypothèse de travail qui introduit une variable que l'on va pouvoir modifier pour faire l'expérience, c'est une "affirmation " à laquelle on doit pouvoir répondre "oui" ou "non" en faisant une expérience où un seul facteur (la variable) est modifié. On doit pouvoir dire ce à quoi on s'attend comme résultat pour pouvoir valider ou invalider notre hypothèse de travail. L'expérience doit être bien détaillée dans l'objectif que d'autres personnes puissent la "refaire pareil"....

Bon c'est un résumé, ça m'a pris 1h30 d'expliquer ça à mes enfants !

Le Sujet : Qu’est ce que c’est la pourriture ?

Hypothèse : (les enfants ont déjà leur idée dessus): La pourriture ce sont des microbes vivants qui se sont multipliés.

Expérience numéro 1.

Hypothèse de travail : "Si on met du désinfectant, ça va tuer les microbes".

Matériel/Procédure
On prends 2 soucoupes identiques et on met 1 cuillère à soupe de compote bio maison,  dont le pot de conserve vient juste d’être ouvert.
Dans le Pot «A» on recouvre la compote de désinfectant (Biseptine).
Dans le pot «B» on recouvre la compote d’eau propre (bouillie avant puis refroidie).
On recouvre les 2 pots de film transparent étanche.

Ici, la variable c’est le désinfectant.

Attendus:
Si notre hypothèse est juste, alors le pot «B» va pourrir plus vite que le pot «A»...








Expérience numéro 2.
Hypothèse de travail : "Si on rajoute des microbes dans la compote, elle va pourrir plus vite".

Matériel/Procédure
On prends 2 soucoupes identiques et on met 1 cuillère à soupe de compote bio maison,  dont le pot de conserve vient juste d’être ouvert.
Dans le Pot «C» on rajoute une 1/2 cuillère à café de compote normale.
Dans le pot «D» on rajoute une 1/2 cuillère à café de compote pourrie.
On recouvre les 2 pots de film transparent étanche.


Ici, la variable c’est la quantité de pourriture au départ.

Attendus:
Si notre hypothèse est juste, alors le reste de la compote du pot «D» va pourrir plus vite que le pot «C».


Nb. Nous avons regardé au microscope et avons aperçu sur la compote de pomme saine des grandes cellules claires, (ça ressemblait à ça) sur la «pourriture» des moisissures vertes avec des «fils» et des «points». En regardant sur internet nous avons eu l’impression que cela ressemble au «pénicillium» (un genre de champignon de type moisissure qui est une pénicilline naturelle contre les bactéries), genre cette image mais nettement moins net.

Et voilà, maintenant j'ai une nouvelle décoration dans mon étagère vitrée, un régal ! ;-) Résultat des expériences dans quelques jours...

lundi, février 13, 2012

ACTA renseignez vous !

Un traité fomenté dans le plus grand secret par des puissants qui se croiraient au dessus des peuples, un document qui réduirait nos libertés d'expression, la diversité du vivant et l'accès aux médicaments... Le propre rapporteur du texte à la commission Européenne qui le dénonce et démissionne...
Croyez vous que cela soit possible ?
Il s'agit d'ACTA, si l'on en croit Mme Sandrine Bélier, député Européenne, l'heure serait grave...
Voir ici ce qu'elle dit :

Lire ici un texte.

La pétition.

Certes cela parait inquiétant, et il faut s'inquiéter de ce texte, mais au lieu de toujours nous lever après leur réalisation pour faire barrage à tel ou tel texte, osons aussi nous demander comment il est possible que des traités rédigés par des puissances en dehors de toute concertation démocratique puissent arriver et reviennent encore et encore, qu'est ce qui se passe ?

mercredi, janvier 25, 2012

Plus de temps

Emplois du temps qui déborde... Le blog est en pause. Je n'ai même plus le temps d'aller vous lire, les blogocops, hélas. Bon ça va forcément se tasser...
Un rêve bizarre... Je suis sur la rive et je regarde passer une baleine, magnifique, qui plonge et réapparait, je suis fascinée...
Bon, aller, c'était l'intermède, je dois encore finir de préparer le repas, sortir un dossier, écrire des courriers, assister à une réunion etc etc. Demain c'est pire, tout va bien, ça avance vite, super.

mardi, janvier 03, 2012

BONNE ANNEE