samedi, janvier 26, 2013

Une école très spéciale !

Ce matin, nous avons visité l'école des chiens guides d'aveugles de Paris, au cours d'une matinée de découverte pour les familles envisageant de se porter famille d’accueil.

Une découverte intéressante pour nous tous, de quoi nous faire avancer encore un peu sur le projet que nous envisageons, nous porter famille d’accueil pour un de leurs chiots.

Cependant mes récentes ouvertures professionnelles vont me faire hésiter car je dois être sûre que je peux emmener mon jeune "élève" partout.

Mais pourquoi pas, c'est à bien réfléchir....

Il y avait là une dame sympa. avec un chiot de 3 mois, qui habite dans la même ville que moi, elle m'a donné gentiment ses coordonnées, c'est déjà rassurant de savoir qu'on ne serait pas les premiers dans notre coin.
Nous avons pris avec nous le dossier de candidature à remplir. On va encore en parler et surtout attendre le retour du Chum.

lundi, janvier 14, 2013

Un petit TROC que je voulais faire depuis longtemps

Une petite idée qui me troquais dans la tête.

J'ai organisé dans mon salon (qui est aussi pour l'instant mon cabinet de psy) une petite étagère de troc... On va voir ce que ça donne !

Toute la famille s'y est mise, ils veulent tous troquer un truc.

Ça va concerner tous ceux qui passent, les amis, la famille, les patients...

Va savoir, c'est peut être la futur mode des salons de familles ? ;-)

dimanche, janvier 13, 2013

Chien Guide d'aveugle, le temps des doutes...

Nous sommes partis tout feu tout flamme sur cette idée normal, mais maintenant je doute...

Et si on l'élevait mal, ce toutou ?
Et si j'avais du mal à gérer avec mes patients ?
Et si les commerçants refusaient de le laisser entrer avec nous ?
Et si il avait peur à la sortie d'école ?
Et si il était trop gros pour la voiture avec les enfants et les bagages ?
Et si il met longtemps à apprendre la propreté et que ça me bouffe trop de temps ?

Etc. etc.

On (je) doute quoi...

Pragmatique, je suis allée poser la question au plus âgé des vigiles du supermarché (un bel homme mais ça n'a rien à voir avec la choucroute) où je vais régulièrement faire mes courses...

Bon, il m'a dit que ça ne posait aucun problème, et qu'une autre famille le fait déjà, qu'on présenterai le chien à l'équipe et voilà.
Même réponse chez les commerçants du textile chez qui j'ai fait une mini sortie "soldes".

Bon... Du coup, restent les questions sur notre capacités à assurer une éducation rigoureuse du toutou... Je crois que c'est la question la plus importante à poser lors de la réunion d'information, ils auront sûrement des réponses.

lundi, janvier 07, 2013

Le jour où mes lecteurs nous ont propulsé dans une nouvelle aventure ?

J'ai téléphoné ce matin, j'ai laissé mon numéro...

Un éducatrice spécialisée m'a rappelé cet après-midi.

A quoi ça ressemble un premier contact ?

A ça....

- "Bonjour, c'est vous qui nous avez téléphoné ce matin pour avoir des information sur comment être famille d’accueil pour un chien guide d'aveugle ? Racontez moi tout..."
Dit une voix de femme qui à l'air très gentille.

- "Ben, voilà".... Famille, bla bla bla, enfants, bla bla bla, maladie, bla bla bla, regard vers les autres association humanitaire, bla bla bla, métier du comportement bla bla bla, envie d'un chien bla bla bla, départ possible dans 1 an 1/2 à l'étranger (vous rêvez, je ne dirai rien même sous la torture d'un millier de questions sur mon blog !).

La gentille voix m'explique comment ça se passe, que se sont souvent les parents qui ont plus de mal que les enfants à la séparation d'avec le jeune élève, ce qu'il faudra lui apprendre etc. Elle m'invite à une réunion de préparation aux futurs famille d’accueil, le 26 janvier à Paris.

Le Chum ne sera pas là mais je m'y rendrai avec les enfants.

Déjà, ça va vite, mais bon en même temps on n'a qu'un an 1/2 maxi pour cette aventure.

Avant de me quitter elle me glisse:
- "Vous avez le profil idéal pour être famille d’accueil..."

Je souris, je le dirai aux enfants, ça va faire un drôle de sujet de conversation au souper.


Bon... Jusqu'ici les lecteurs de ce blog ont suivi nos aventures, la recherche, la maladie, le tour du monde, tout ça tout ça... Aujourd'hui vous croyez ça que vous êtes peut être en train de nous propulser dans une nouvelle aventure ? ;-)

vendredi, janvier 04, 2013

Comme une envie de se poser...

Il parait que ce serait normal. Mais notre vie de nomades est difficile à dompter. Je rêve de me poser vraiment et je crois que toute la petite famille en a à la fois envie et peur. Enfin les enfants sont sûrement plus adaptables. Nous nous posons avec beaucoup d'incertitudes qui font que je n'ai pas vraiment le "droit" de me croire rattachée à ce lieu. Qui font qu'on se pose avec des bagages prêts, qui font qu'on devrait encore, et peut être pour longtemps éviter les attaches.

Alors, que vient faire cette envie étrange dans une vie qui n'admet pas d'attaches territoriales, que vient faire cette envie d'avoir un Chien ? Je rêve d'un Berger Australien, d'un animal intelligent que je puisse éduquer en y mettant toutes mes connaissances de comportement animal...
Arg, c'est impossible. Un chien c'est une contrainte, c'est peut être des petites vacances devenues impossibles dans les lieux qui ne l'accepteraient pas, c'est peut être un problème insoluble pour des voyages, c'est sûrement une source d'ennuis considérable.
Mais moi, j'ai peur, seule dans la maison, j'ai besoin de compagnie, j'ai besoin de me sentir "vraiment" posée quelque part, de m'autoriser à vieillir en y construisant du lien social. Et puis... mes rêves ne vont jamais là où je voudrais les guider...
Je sais pourtant que ne suis plus une enfant, que je n'ai pas le droit aux caprices, que je dois veiller au bien être de toute ma famille. Tant pis, c'est pas grave ça au moins, ça passera vite.

mercredi, janvier 02, 2013

Bonne Année 2013

Que cette Année vous soit comme le Miel: Belle et pleine de force, de beauté et de douceur.
Merveilleuse Année 2013 à tous mes lecteurs !